19 janvier 2023

Une jeune femme danse sur une main au centre d'une avenue - Photo de Keenan Constance sur https://unsplash.com/fr/photos/zIwMVgCY8EA
Question

Que pensez-vous du fait de s´exposer et d´exposer sa vie sur les réseaux sociaux ?

Par : pasteur Marc Pernot

Une jeune femme danse sur une main au centre d'une avenue - Photo de Keenan Constance sur https://unsplash.com/fr/photos/zIwMVgCY8EA

Ma performance sympa sur Tiktok, , que vont en penser et en dire les gens ?

Question posée :

Bonjour Pasteur,

J´espère que vous allez bien par la grâce de Dieu.

J´ai récemment découvert votre site et par la même occasion, vous.
Votre apprentissage, votre compréhension et votre bienveillance sont admirable.
J´ai appris tellement en vous lisant une 1 dizaine de minutes qu´au cours de ma vie ou j´etais en questionnement, merci beaucoup.

J´aimerai savoir ce que vous pensez des réseaux sociaux, du fait de s´exposer et d´exposer sa vie sur ses plate-formes.
Est-ce bien ou péché? Est-ce que cela nourrit notre orgueil?

Merci par avance du temps que vous m´accorderez.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Merci pour les encouragements ! C’est de bon cœur et de bonne foi que je tente de témoigner de la confiance absolue que nous pouvons avoir en Dieu.

Précisément, par rapport à votre question : Dieu nous laisse libre, dans son amour il ne compte pas des mauvais points ou des bons points en fonction de ce que nous faisons ou non, dans son amour, il espère le meilleur pour nous, simplement.

Et il éclaire notre conscience pour que nous puissions voir par nous-même ce qui est bon, ou moins bon, ou un peu favorable, ou très favorable : ce qui nous permet d’avancer, de progresser ? Ce nous permet de faire du bien autour de nous ? C’est donc vraiment en situation de notre propre vie qu’il est bon d’examiner nous-même avec sincérité et vérité. Dieu nous aide à ouvrir les yeux.

Pour ce qui est de notre présence sur les réseaux sociaux, c’est donc à nous de voir, en conscience, ce que nous cherchons en communiquant.

Est-ce pour faire du bien ? ce peut être le cas en manifestant un beau regard sur notre monde, et ses merveilles.

Est-ce une façon d’être en contact amical avec des personnes, cela peut tout à fait être utile et bon, car il y a tant de solitude.

Est-ce par désir de nous présenter sous un bon jour ? Cela peut être légitime. Ou cela peut être le signe que quelque chose ne va pas ?

C’est intéressant de se demander ce qui nous plaît dans cette communication ? Est-ce que c’est le signe que nous comptons beaucoup sur la façon dont les autres nous voient ? Ce ne serait pas un « péché », et c’est normal de se réjouir quand d’autres ont une opinion favorable de nous, mais ce serait un problème de dépendre de cela :

  • ce serait un déficit spirituel : nous sommes une personne aimée par Dieu et donc valable en elle-même, dans notre intérieur, une belle personne. Cela doit partir de là : et que cela nous motive pour faire du bien : de l’intérieur vers l’extérieur. Que ce ne soit pas l’opinion des autres, à l’extérieur qui nous persuaderait que nous sommes bien à l’intérieur. Cela fausse notre motivation à faire le bien (c’est alors tourné vers un avantage pour nous-même et non par amour des autres ou du bien), ce serait une fragilité, et cela dévalorise dans un sens notre intérieur, notre personnalité.
  • Il faut avoir un cuir vraiment épais comme peau, car même si ce n’est pas notre cas : il y a des personnes qui vivent les réseaux sociaux comme une bataille d’égo et qui attaquent tout azimut ce qui est exposé ou dit. On en prend vite plein la figure. Alors quand c’est un coucher de soleil que l’on trouve joli et que d’autres vont déclarer comme moche à vomir, cela passe encore, mais quand il s’agit de sa foi, de ses idées, ce ce qui nous anime en profondeur : cela peut être ressenti de façon violente. Alors que les opinions des autres expriment surtout ce qui est dans leur cœur à eux, pas tellement de ce dont ils parlent, en réalité.

Est-ce que nos publications favorisent notre orgueil ? C’est possible. En même temps nous savons bien quelle est la réalité, nous, au delà de l’image que nous voulons bien donner. L’orgueil n’est peut-être pas le risque majeur, à moins de faire exprès d’être aveugle. Par contre, ce qui est possible c’est de vouloir être supérieur aux autres, de les dépasser, ce qui n’est pas une envie très positive, très charitable. Il est tellement plus sympa et agréable pour soi et pour les autres, de chercher à valoriser les autre set ce qu’ils ont de bien…

Je pense que c’est ce genre de questions que l’on peut se poser pour soi-même uniquement, afin de progresser dans le bon sens. Non pas face à Dieu, mais avec Dieu pour voir clair en nous même sur notre propre motivation et notre propre façon d’agir.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *