« Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme ceux qu’ainsi, ils seront exaucés. » (Mt 6:7)

Le Père Noël lisant la liste de cadeau demandée par un enfant.Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
J’ai une incompréhension. Que veut dire ces termes : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. » (Mt 6:7)

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Monsieur

Ce conseil de Jésus me semble hyper important.

L’idée qui est souvent derrière ce que dénonce Jésus me semble être celle de convaincre Dieu d’obéir à nos ordres.

  1. Le premier problème est que cela suppose que notre volonté soit plus excellente que celle de Dieu. Jésus nous invite à prier dans l’autre sens, en cherchant que la volonté de Dieu, sa volonté à lui, se fasse un petit peu plus. En particulier dans notre vie, en nous, et aussi par nos actes.
  2. Le second problème est que cela suppose que Dieu serait endormi et pas très bienveillant vis à vis de nous. Or, un bon père ou mère veille sur son enfant et cherche à lui apporter ce qui est le meilleur pour lui, l’enfant. Un père ou une mère humaine serait donc meilleure que Dieu ? Cette théologie est un peu problématique, comme le 1er point, cela pose l’humain au dessus de Dieu. Et donc de nous adorer nous-même, en quelque sorte. Et de considérer Dieu comme notre petit serviteur.

Cela ne veut pas dire que l’on ne pourrait pas nous présenter devant Dieu avec ce que l’on espère, avec ce que l’on craint, avec ce qui nous charge, avec les situations et les personnes auxquelles on pense. Bien sûr que c’est une bonne idée. Afin que Dieu nous éclaire, nous donne la force, et qu’ainsi ces choses qui nous tiennent à cœur soient transformées en nous pour le meilleur, en de belles idées, de bons gestes, une espérance renouvelée. Quand à Dieu, de toute façon il fera ce qui est le plus juste, le meilleur possible. L’exaucement de notre prière est d’augmenter ce possible, de nous y associer.

Donc, oui, ce conseil de Jésus est excellent.
Bravo de prier, bravo de chercher à purifier votre prière (même si cela vaut mieux de toute façon de prier comme on le sent). Et bravo de vous placer à l’école du Christ pour prier plus et mieux.
Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *