J’ai une marraine de cœur extraordinaire, j’aimerais qu’elle soit inscrite officiellement.

illustration : une jeune fille et une femme plus âgée -  Image: 'RECAA — World Elder Abuse Awareness Day 2012'  by ACT Project Concordia  https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/ http://www.flickr.com/photos/143297351@N02/35610651845

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour ou bonsoir,

Je vais me présenter, je suis Claudia et j’ai 17 ans.

Cela fait 17 ans qu’officiellement j’ai la même marraine sauf que pour moi ça fait depuis des années que je la considère plus comme telle. Elle n’a jamais pris de mes nouvelles, jamais apporté d’amour..pendant plus de cinq je ne lui parlais qu’une fois et depuis avril 2014 je ne veux plus avoir de nouvelles d’elle.

Pourquoi ? Parce qu’à cause d’elle et ma grand-mère maternelle j’ai perdu mon grand père de cœur, un être très cher à mon cœur, je l’aimais beaucoup et ces femmes lui ont tout volé ses économies qu’il avait mis sur le côté + son argent. il devait vendre ses meubles et ses biens les plus précieux pour se nourrir et se chauffer..par la suite il a su qu’il avait un cancer mais il a pas pu se guérir à cause du manque d’argent. Depuis, je tiens pour responsables ma grand-mère et ma marraine qui n’ont même pas étaient punis de ce qu’elles ont fais à cet personne qui nous faisait briller les yeux en jouant au père noël quand nous étions petits.

Aujourd’hui, j’ai une marraine de cœur qui extraordinaire et que j’aime de tout mon cœur, elle a accepté d’être ma marraine de cœur il y a 2/3 ans. Mais j’aimerais qu’elle devienne ma marraine « officiellement » car je veux que sur le papier son nom soit inscrit et non celui de l’autre personne.

Et si je souhaite faire ça c’est pour lui offrir un cadeau spécial afin de la remercier de m’aider à aller mieux.


Réponse d’un pasteur :

Chère Claudia

Bravo pour cette belle affection et attention mutuelle entre cette marraine de cœur et vous. C’est évidemment l’essentiel, mais je comprends pour ce qui est du registre officiel de baptême que cela puisse être important pour vous. Seulement, il y a une difficulté. Il n’est pas possible de faire qu’une chose passée ne se soit plus passée. Sur le registre de baptême est porté les personnes qui étaient témoin de ce geste qu’est le baptême. Or, votre « marraine de cœur » n’y était pas. Mais à vrai dire, je pense que l’on exagère souvent l’importance de ces noms sur un registre de baptême ou de mariage. L’essentiel est la bénédiction de Dieu qui est ainsi reconnue par un geste fort et public. C’est pour cela qu’il est utile d’avoir symboliquement des témoins. C’est vrai que c’est génial si ces témoins peuvent ensuite porter la mémoire de ce moment, et être eux-même une bénédiction pour la personen ou le couple. Mais c’est un bénéfice secondaire, la question essentielle est la bénédiction de Dieu à vivre au jour le jour.

C’est vrai que de nos jours, dans certaines familles, on attend du parrain et de la marraine qu’ils entourent spécialement leur filleul(e). C’est une bonne idée d’avoir de telles personnes en plus des parents, en dehors des parents qui ont un autre rôle. Mais pour ces personnes, l’important n’est pas le registre mais le cœur, l’attention, les gestes. Si les personnes portées sur le registre ne jouent pas ce rôle, tant pis. Comme toujours dans la vie, quand quelque chose ne va pas, c’est de reconnaître les erreurs passées et de préparer de nouvelles voies d’avenir. C’est ce que vous faites vis à vis de cette marraine du jour de votre baptême en ayant reconnu une autre personne extraordinaire qui vous aime et vous soutient. C’est là l’essentiel.

Ensuite, vous avez raison, bien raison, de chercher un geste fort pour marquer votre gratitude et ce lien qui est important pour vous. On ne fait pas assez de tels gestes, qui sont en réalité infiniment importants. A mon avis, vous pourriez trouver un geste profond et vrai qui pourra accomplir la même chose. Calligraphier et encadrer cette nomination ? Demander à un pasteur ou un prêtre de bénir ce lien qui vous unit ? Ce serait même à mon avis, bien plus fort que le simple registre.

En tout cas, Dieu vous bénit et vous accompagne, et qu’il bénisse et accompagne cette bonne personne qu’est votre « marraine de cœur »

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Moussa Djiré dit :

    Bonjour je veux marraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *