Si on peut être chrétien sans être baptisé, faut-il être intéressé par dieu et la bible pour se dire être chrétien ?

Par : pasteur Marc Pernot

une statue imaginant Jésus, avec sa main tendue en gros plan - Photo by the blowup on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonsoir j’ai une question,
Si on peut être chrétien sans être baptisé, faut t’il être intéressé par dieu et la bible pour se dire être chrétien ?
Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Même pas ! Car fondamentalement, être chrétien c’est choisir la personne de Jésus-Christ comme déterminante sur notre propre façon de vivre et d’espérer.

C’est la définition même à mon avis. Tout le reste peut évoluer librement, en fonction de votre propre cheminement et de notre sensibilité, de notre histoire.

Bien sûr, il existe des personnes qui vont avoir tendance à espérer que tout les chrétiens aient la même sensibilité spirituelle et théologique qu’eux, la même église, les mêmes rites. Cette attitude parle plus de ce qui est dans le cœur de cette personne. Ne vous inquiétez pas. Jésus, lui, a accueilli favorablement toute personne qui allait à lui, sans condition. Il l’aidait, il la bénissait, la plupart du temps en la renvoyant vivre sa propre vie avec les siens d’une façon augmentée. Sans exiger ni de baptême (Jésus ne baptisait pas avec de l’eau), sans imposer de croyances sur Dieu (il admire même la foi un centurion romain qui tient l’empereur romain pour un dieu), sur la Bible ou sur lui-même (Jésus n’a pas écrit de catéchisme), sans imposer une vie parfaite (il accueille même les personnes de mauvaise vie).

C’est vrai que si l’on s’intéresse à Jésus comem Christ, cela nous donne envie de le suivre dans ce qu’il montre comme étant important. Ce sont alors plus des fruits que des conditions. Le message fondamental du Christ est la confiance dans l’amour que Dieu a pour nous, cela nous amène effectivement à chercher Dieu. Et à regarder avec respect les autres humains, puisque Dieu les aime, selon le Christ, c’est qu’ils doivent être aimables par certain côté (parfois bien caché, c’est vrai). C’est un des premiers bénéfices d’être chrétien. Il y a aussi le fait de se poser des questions (Jésus aide souvent la personen qu’il rencontre en l’amenant à se poser des questions, il en pose aussi avec ses curieuses petites histoires, ses « paraboles »). Il y a plein de façon de croire en Dieu, selon l’idée que l’on se fait de Dieu. On a le droit de douter de Dieu, on a le droit (et même la mission) de se poser des questions sur Dieu, et d’évoluer dans notre croyance, dans notre relation à Dieu, dans notre prière, notre culte…

Ensuite, cela nous aide de recevoir le baptême, ou de savoir avoir reçu le baptême, cela vient marquer notre chemin de vie. Et c’est très libérant. Ce geste nous dit que Dieu a choisit de nous aimer et de nous garder dans son amour, pour toujours. Sans condition, précisément. Cela nous dit que, même si nous ne croyons pas en Dieu, lui, Dieu, croira et espèrera toujours en nous, et nous gardera dans son amour.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *