On m’a dit de ne plus prier Marie ni les Saints, mais la messe me manque ! Comment résoudre ce dilemme ?

Par : pasteur Marc Pernot

La Cène de Léonard de Vinci réinterprétée - Image par OpenClipart-Vectors de Pixabay

Difficile union des chrétiens, pourtant, le Christ est bien là, au milieu, non ?

Question d’un visiteur :

Bonjour pasteur,
Je suis dans une grande confusion.
Je suis baptisée catholique mais j’ai abandonné cette religion dans ma jeunesse et en cherchant un sens à ma vie, j’ai rencontré des témoins de Jéhovah, des protestants évangéliques et ils m’ont tous dit que prier les Saints c’était prier les morts ( quelle horreur !!!) que les apparitions Mariale étaient diabolique!!!! Et que je ne devait plus fréquenter les églises catholiques qui sont idolâtres!
Mais qui a raison?
Il est vrai que dans la bible, il est interdit de se prosterner devant les images et les statues, que Jésus nous dit qu’il est le seul médiateur, alors comment ce fait-il que l’église catholique ne respect pas ces commandement s? Quand je pose la question, on me répond que les traditions sont plus importantes!!
Le Christ lui même dit dans l’évangile que les juifs ont anéanti la parole de Dieu par leurs traditions, cela ne pourrait-il pas en être de même pour l’église catholique?
Je ne peux plus prier Marie ni les Saints mais la messe me manque car prier ensemble me paraît indispensable pour honorer Dieu.
Qu’en pensez vous ? Comment puis-je résoudre se dilemme?
Je vous remercie

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

Alors, selon ces personnes, plus de la moitié des chrétiens (les catholiques) seraient idolâtres, et eux, les chrétiens de telle ou telle église particulière auraient la bonne façon de prier ?
Quand une personne, et encore pire, une église, critique la façon de prier des autres, ce que cela révèle surtout c’est le cœur de la personne qui critique.
Chacun son style. Il en est ainsi dans le domaine de la prière comme dans le domaine du sport, par exemple : qui a raison, celui qui joue au foot ou la personne qui préfère l’athlétisme ? Ou des vacances : qui a raison, celui qui aime partir à la montagne ou celui qui préfère la mer ?
Pour la façon de prier, qui a raison ? C’est celui qui prie avec sincérité, avec confiance en Dieu, quelle que soit sa façon de prier. Dieu regarde au cœur, il voit ce qui respire au plus profond de nous, au-delà même de nos paroles et de nos silences, de nos gestes et de nos attitudes.
Personnellement, c’est vrai que je prie Dieu et Dieu seulement, ni les saints, ni même Jésus, seulement le créateur de l’univers qui est aussi notre créateur aujourd’hui et demain. Si quelqu’un prie un saint qui l’inspire, Dieu est assez grand pour entendre ce qui se dit derrière cette curieuse façon de prier. De toute façon, notre prière est à notre niveau qui n’est pas celui de Dieu, évidemment. Comment nous en vouloir ? Dieu vient à nous, il nous rejoint là où nous sommes, il nous élève, il nous rejoint là où nous en sommes et il nous aide à cheminer.
Les théologiens catholiques ne sont pas idiots, ils lisent la Bible tout autant que ces chrétiens jugeurs. Seulement, la Bible est un livre délibérément complexe qui est à interpréter, et il existe bien des façons de l’interpréter, fort heureusement. Le problème vient quand on considère que sa propre lecture est la seule et unique vraie, car alors on se fait soi-même l’égal de Dieu.
Rien ne vous oblige, comme chrétienne catholique, de prier Marie ou les autres saints. C’est facultatif. Et s’il arrive au prêtre de dire une prière à Marie, vous pouvez mentalement la prier comme une prière à Dieu en vous sentant sœur de Marie, inspirée par sa personne, son courage et sa foi. Et ce sera très bien.
Allez donc tranquillement et joyeusement à la messe. Jésus dit que c’est aux fruits que l’on reconnaît la qualité de l’arbre : la bonne façon de pratiquer pour une personne, est de pratiquer de la façon qui l’élève, dans une belle relation à Dieu, dans l’amour et le respect des autres, dans un épanouissement du meilleur de nous-même.
Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. lucie dit :

    Bonjour pasteur svp j’aimerais savoir pourquoi est-ce que les autres religions condamne la prière à Marie (la mère de Jésus ) merci

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Les personnes qui se permettent de juger et de critiquer la manière dont les autres prient feraient mieux de s’occuper d’approfondir leur propre foi, leur propre prière, à mon avis.

      Jésus donne cet excellent conseil :

      Ne jugez pas, afin que vous ne soyez pas jugés.
      Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.
      Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil?
      Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien?
      Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’oeil de ton frère.
      (Matthieu 7:1-5)

      C’est vrai que le Christ lui même recommande de prier Dieu, notre Père, car nous pouvons avoir confiance en lui, de le prier « en son nom » (au nom du Christ, en communion avec lui). Jamais, Jésus ne nous dit le le prier lui, le Christ, ni de prier qui que ce soit d’autre que notre Père. Jésus nous dit de prier dans notre intimité, dans le secret de notre chambre, porte fermée, seul à seul avec Dieu, et non pas en public. Personnellement, c’est ce que je fais et c’est ce que je recommande. Mais jamais je ne me permettrais de critiquer la manière de prier des autres. La bonne religion, la bonne façon de prier pour telle personne à tel moment de sa vie c’est la religion et c’est la prière qui l’élèvent, qui le rapprochent de Dieu, qui nourrissent sa confiance en Dieu, son amour pour son prochain.

      Il est vrai que par rapport à la prière adressée à notre Père, la prière à Marie peut sembler être une drôle d’idée. Mais je suppose que quand un catholique prie Marie, sa prière est en fait adressée à Dieu, et que la figure de Marie incarne pour lui la tendresse de Dieu, la confiance absolue que l’on peut avoir en Dieu. Si prier ainsi aide la personne à prier, c’est bon à prendre. Et je suis persuadé que Dieu se réjouit de cette prière, et que cela lui donne de bonnes occasions pour soutenir la personne qui prie.

      Laissez donc ces personnes cracher leur méchancetés sans en être troublée, et faites selon ce que votre foi vous inspire, en confiance dans notre Dieu qui trouve cela tout à fait touchant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *