SVP. EXCUSEZ MOI je prie tous les jours pour que Dieu résolve mon problème. Résultat : il augmente sans cesse.

Par : pasteur Marc Pernot

mains jointes d'une femme en train de prier Photo by Ruben Hutabarat on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour
SVP. EXCUSEZ MOI je prie tous les jours pour que Dieu résolve mon problème. Je remarque qu’à chaque fois que je prie, mon problème augmente. Je ne sais plus quel parole dire pour être exaucée. Merci.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

A mon avis, l’erreur consiste à penser que l’on prier Dieu pour lui faire faire notre volonté à nous.

La prière marche dans l’autre sens : on dit à Dieu ce que nous espérons, et son exaucement est de changer alors notre volonté à nous en une volonté meilleure, de faire ainsi évoluer notre projet favorablement.

Il n’y a rien à faire pour que Dieu nous veuille tout le bien possible. Par définition, il est amour. Son espérance et son action est déjà en notre faveur.

C’est en réalité infiniment mieux que dans votre rêve, car en vérité nous ne savons pas demander ce qu’il conviendrait de demander.

En tout cas bon courage avec votre problème, pas à pas.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. biduline dit :

    Bonjour,

    Je ne peux m’empêcher d’être touchée par votre question…
    En complément de ce que vous dit le Pasteur Marc Pernot, j’ai envie de vous donner quelques pistes dans votre questionnement…

    Personnellement, j’ai rencontré Dieu au fond d’un trou très noir…Dans un endroit sans porte dont la seule issue me semblait la mort…
    j’avais toujours renié Dieu jusque là et franchement ? J’avais autre chose en tête que lui au moment dont je vous parle !

    Vous raconter comment j’ai rencontré Dieu à ce moment là, ne vous apporterais pas grand chose, mais par contre, certaines lectures m’ont aidées sur le chemin de la prière… Car souvent il faut bien avouer nous prions mal !

    Je vous propose un petit exercice tout simple pour commencer… Trouvez un lieu où vous vous sentez bien, à l’aise, tranquille… Ou personne ne viendra vous déranger… Puis essayez de trouver des choses positives dans votre journée commencée, terminée ou qui débute…
    Un beau temps, le sourire d’un inconnu dans la rue, des gens qui vous aiment, une activité pour laquelle vous êtes douée, une bonne lecture ou un bon film, un bon repas, que sais je encore…
    Et commencez par remercier Dieu pour cela, toutes ses bontés petites ou grandes qui vous sont accordées !
    Comme ça ! gratuitement !
    Dites lui juste : bonjour Dieu, merci pour cela… Merci pour ma copine qui m’a gardé une chaise à la cafette aujourd’hui par exemple, et protège moi toujours contre mes ennemis intérieurs et extérieurs, soit remercié pour toutes tes bénédictions envers moi. Et voilà ! C’est tout ! top chrono montre en main ? allez ? ça vous a prix 3 minutes ?

    Puis passez à votre vie normale…
    Répétez cela tous les jours… Vous allez voir que vos problèmes vont s’alléger, voire disparaitre, et que bientôt vous n’aurez plus cette angoisse qui semble vous tenailler et qui perturbe votre dialogue avec Dieu.
    Dieu n’est pas différent de nous vous savez ?
    Il préfère être remercié pour ses bienfaits et qualités, plutôt que d’être malmené ?
    Vous préférez quoi, vous perso ? Que l’on vous dise merci pour quelque chose ou que l’on vous malmène ?

    Moi je sais que les livre du pasteur anglican  » Emmett Fox » qui a écrit beaucoup d’ouvrage de vulgarisation de la bible pour tous m’ont beaucoup aidé au début, pour comprendre toutes les erreurs que nous commettons dans notre façon et appréhender Dieu et de le prier… » Les dix commandements » notamment… « Le chiffre d’or » ou bien « Honore ton père et ta mère »… IL y en a toute une liste !

    Mais moi cela m’a beaucoup apporté au début…
    Notamment sur notre façon d’appréhender Dieu…
    Si vous délimitez Dieu dans votre façon de penser, exemple : Dieu est vert, rond, et petit… Il y a peu de chance qu’un petit pois vous exauce en quoi que ce soit !

    Mais si votre Dieu est aussi grand et infini comme le sont tous les multivers des galaxies…
    Si votre Dieu est absolument bon, compassionnel, d’amour, et qu’il pardonne tout, (car si l’on pardonne on pardonne tout ou alors ce n’aurait aucun sens !)…
    Si votre Dieu contient tout ce qui est parfait, magique, merveilleux, spirituel, beau, au delà de nos connaissances ?

    Alors vous aurez certainement plus de chance d’être exaucée car Dieu n’éprouve absolument aucun plaisir à nous voir pauvres, affligés, malades, emprisonnés mentalement ou physiquement ! Dieu est tout le contraire de ça !

    Voilà pourquoi, avant de prier dans des répétitions inutiles qui ne fonctionnent pas, il est important de prendre du temps pour redéfinir le Dieu auquel vous croyez et vers lequel vous priez !

    Dieu vous aime depuis le début, avant même que vous ne soyez née…
    Parlez lui en quelques phrases, du fond de votre cœur apaisé et il vous entendra…

    Soyez bénie et que la paix de Dieu soit sur vous.

  2. biduline dit :

    P.S

    IL va de soi que si votre problème est un problème de santé, administratif, que sais je encore… L’aide de Dieu c’est bien, mais que vous devez tout mettre en œuvre de votre côté pour que les choses s’arrangent ?
    Car je prends cet exemple au hasard… Si vous avez un cancer admettons et que vous n’allez pas voir le médecin ? Il y a peu de chance hors miracle que vous alliez mieux ? Don, je ne sais pas quel est la nature de votre problème en question, mais prenez vous en main aussi !

  3. petit dauphin dit :

    Merci pour cette question, liée à l’espérance en Dieu, pour la réponse pastorale et pour les réponses et commentaires, merci pour le très beau témoignage et les références.

    Sans faux-espoirs, il a certainement existé des situations extrêmement difficiles que la prière sincère et correctement formulée sans doute n’a pas permis d’éviter ou d’améliorer physiquement ou dans la réalité physique, même si cela a pu aider sur le plan psychique, spirituel…

    Il est possible aussi de prier Dieu de façon ouverte, souple, partiellement indéterminée, en vue d’améliorations en général (le Notre Père par exemple est un peu de ce genre il me semble), plutôt que de façon fermée, au cas où l’intention de prière risquait de butter sur une impossibilité de réalisation.

    Comme le dit le pasteur Marc, il y a la question de l’adéquation avec la réalité. Juste pour l’exemple, même si tout le monde le sait bien sûr, si l’on prie pour léviter dans la réalité physique, hors de tout rêve, sauf à utiliser un moyen physique comme un jet d’eau au dessus d’un lac (ça se fait depuis peu, ça a l’air amusant) ou un ascenseur, ou bien à se trouver en situation d’apesanteur dans l’espace comme dans la station spatiale internationale, l’intention de cette prière risque de butter sur la soumission universelle aux lois de la chair et de la matière, à savoir la loi de la gravitation universelle en l’occurrence. Il y a peut-être des mesures pratiques à envisager, dans la perspective de l’existence de Dieu pour l’humanité. S’il s’agit de santé, effectivement consulter un médecin peut être une excellente piste. Si par exemple, par expérience de pensée, lors de longues vacances, on restait des jours et des jours sans grande activité, sans sortir, sans faire de gym ni de yoga ni d’étirements… sa forme risquerait fort de diminuer. Si au contraire (pour des personnes non handicapées, pour des personnes avec des handicaps ou blessures c’est plus difficile à mettre en pratique) , on s’active, on sort marcher, faire un peu de sport, des courses, des visites, des étirements… si on fait une petite course santé… le jour même ou le lendemain et les jours suivants on se sent davantage en forme. C’est parce que notre corps est programmé génétiquement pour accompagner les efforts (modérés) et décroître sinon pour les parties du corps non utilisés récemment ! C’est une loi biologique inscrite dans nos gènes. La connaissant par expérience ou ouï-dire ou science, nous pouvons en tirer bénéfice pour nous-même en pratiquant la quantité d’exercices qui nous convienne. Quelques rares espèces d’animaux peuvent même rajeunir selon leurs gènes… Idem pour la nutrition…

    Ensuite je crois personnellement que Dieu a effectivement de l’amour pour nous, infiniment, et est absolument libre et respecte absolument de la meilleure façon possible notre liberté et celle des autres. Je crois à un Dieu qui peut librement se révéler à nous par la Grâce, par différents types de Grâces, plutôt éphémères en général car il est difficile de demeurer dans un état d’esprit qui ne pèche pas par quelque côté (ou de ne pas être effrayé par le risque d’aliénation, de perte de soi, fût-elle divine, comme peut-être le peuple d’Israël au désert accompagnant Moïse transfiguré…), peut-être certains psaumes ou passages des Évangiles seraient à lire en ce sens d’ailleurs (idée de demeurer, de demeure, de rendre visite…). Peut-être Dieu ne se révèle pas directement par des mots car des paroles divines extrapolées de leur contexte ne risqueraient-elles pas de devenir des absolus ou des sources d’absolus potentiellement dangereux ? La Bible n’est-elle pas aussi la trace d’interrogations, d’élans de recherche (comme pour ce site : JE CHERCHE DIEU un blog pour tous ! Recherche théologique et spirituelle) ? Le fait de croire en Dieu, en la possibilité peut-être un peu ouverte, indéterminée, souple, d’améliorations, peut aussi nous aider physiquement en soi (effet placébo positif).

  4. gerard dit :

    En réponse à Biduline
    entièrement d’accord avec vos commentaires par gratifier Dieu sur ce qui va. Personnellement , à une période de ma vie , j’ai été très bas au niveau moral suite à des épreuves très lourdes. J’ai lu plusieurs livres du Pasteur Merlin Carothers , sur la louange . J’ai compris à un moment donné que focaliser sur le problème n’apportait rien de bon. Pourtant quand le cerveau est bien fatigué , la question  » Pourquoi , ça m’arrive ?  » revient vite et l’on ne trouve pas de réponse. Et le Pasteur Merlin Carothers disait qu’il faut remercier Dieu même pour les petits détails de notre vie, car ainsi nous restons en harmonie avec note Dieu , le coeur tourné vers lui, comme un enfant qui rend grâce envers son Père. Le Pasteur rajoutait que le coeur se nourrit ainsi de reconnaissance et se fait du bien . De plus , ça nous dinamise vers une attitude positive et e temps que nous remercions en pensée Dieu , c’est d’autant de mauvaises pensées qui ne nous nous parviennent pas. Il faut reconnaitre que dans la vie de tous les jours il y a plein de détails que nous jouissons sans se rendre compte du bien être que cela nous apporte . A l’exemple, nous ne prenons pas le temps de remercier Dieu pour les sens que nous avons, le bonheur d’avoir le goût ( j’ai un copain qui a perdu définitivement le gout à cause du covid ) , la vue pour contempler le paysage , l’ouie pour avoir le plaisir d’entendre la musique , etc…..
    En fait nous prions pour une demande que nous trouvons légitime, que Dieu peut trouver légitime , mais Dieu a son temps ( 1 jour , c’est comme mille ans ) , ce qui veut dire qu’il ne va pas exaucer dans la minute qui suit la prière. Il comprend nos demandes. Mais à voir la vie des Grands Saints , eux aussi avaient de légitimes raisons d’être exaucés, et pourtant …Padré Pio a eu de grandes douleurs avec les stigmates dans les mains . Saint Paul voulait voir son écharde enlevée . Et bien d’autres cas encore . Mais Dieu est pourtant Amour . Le mal ne vient pas de lui . Il faut continuer de garder une relation avec lui dans la prière, la méditation et la louange pour toutes les bienveillances qu’il nous apporte au quotidien . Il nous accompagne aussi pour nous faire grandir la foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *