Un homme m’a annoncé l’Evangile, j’ai trouvé la foi et je suis devenue amoureuse de lui, il a alors disparu.

Par : pasteur Marc Pernot

jeune homme et jeune fille assis sur un quai - Photo by Pascal Bernardon on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

Après quelques années difficiles, relation toxique et violente puis la perte de mon père, j’ai rencontré un homme.

Cet homme m’a donné une Bible et m’a permise de la lire. Il est très croyant. Je n’ai jamais autant parlé de spiritualité, de foi, de Dieu avec quelqu’un.

Depuis, mon cheminement spirituel a changé et je souhaite également me faire baptiser et être une enfant de Dieu. Il sait parler de Dieu et m’a permise de comprendre que j’avais également droit à l’amour de Dieu.

Les mois passant, je me suis attachée à cet homme et lui ai déclaré mon amour. Malheureusement, je pense que je suis plus attachée à lui que lui ne l’est à moi. Je n’ai d’ailleurs plus aucune nouvelle. J’ai d’ailleurs tenté de le joindre. Je souffre énormément.

Je réfléchis énormément et je me dis que je n’ai pas fait preuve de discernement. Dans ma vision simpliste, il ressort de la Bible qu’il ne reste que la foi, l’espérance et l’amour et que le plus important c’est l’amour.

Comment une telle dualité peut elle exister? Mon message peut paraître un peu édulcoré mais c’est exactement ce que je ressens.

Merci pour votre lecture et votre aide

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Et bon courage, ce n’est pas facile de vivre cela.

C’est assez inquiétant comme comportement de la part de ce monsieur.

  • Il n’a pas hésité à séduire une jeune femme tout en lui parlant de Dieu. C’est déjà limite. Car même si ce n’était pas voulu il aurait dû sentir que ces entretiens devenaient trop proches et qu’il commençait à vous séduire. Et immédiatement mettre les choses au point.
  • Ensuite, il disparaît comme cela sans donner des nouvelles. Ce n’est pas respectueux ni responsable. Ni vis à vis de votre personne, de votre moral. Mais aussi vis à vis de Dieu et de votre vie spirituelle, il a mêlé séduction et annonce de l’Evangile, se révélant irresponsable du côté de la séduction, il souille ainsi l’Evangile puisqu’il l’a mélangé à cette sorte de flirt.

Je ne sais pas si l’on peut dire que vous avez manqué de discernement. Je ne pense pas. Le propre de la séduction c’est de séduire, donc de projeter une attraction très forte, ressemblant à de l’amour, mêlé de désir. C’est normal de ressentir cela comme positif sur le moment (c’est fait pour). Par contre, lui n’étant pas amoureux aurait dû faire preuve de discernement et de responsabilité. Mais malheureusement, il est possible que ce monsieur était dans une recherche de séduire. Qu’il vous a sentie déjà éprouvée par votre passé récent et qu’il en a profité.

Hélas, ce genre de Don Juan par le biais de la spiritualité est plus fréquent qu’on ne le pense. Je reçois bien des appels me parlant d’histoires comme cela. C’est parfois une stratégie consciente de la part de l’acteur. C’est parfois comme une sorte de maladie psychologique qui consiste à être avide de pouvoir sur les autres et aller jusqu’à les mettre à ses pieds, pour passer alors à une autre chasse, pour une nouvelle conquête. Parfois cela peut être sexuel et/ou spirituel, intellectuel, artistique… Il est très fréquent que le Don Juan disparaisse pour créer un manque, attende qu’on l’appelle puis le rappelle pour continuer à jouer. Je ne pense pas qu’il soit possible d’espérer voir ce genre de bonhomme s’engager de façon fiable.

Il me semble que vous gagneriez à vraiment garder de la distance avec ce monsieur. Il ne répond pas en ce moment, tant mieux. Le risque c’est qu’il revienne avec plein de belles excuses, et joue ainsi avec vous comme un chat avec un oiseau, l’attrapant puis le laissant filer pour le rattraper encore. C’est tout à fait sauvage, destructeur pour la victime (vous en l’occurrence) et tout à fait jouissif pour le chat.

Donc oui, il y a une dualité. D’un côté le Don Juan spirituel apporte réellement l’évangile, la foi, la spiritualité ce qui est effectivement un trésor immense, bienfaisant. Ce bénéfice s’ajoute et renforce son pouvoir de séduction mis en œuvre. Cette séduction plus les bénéfices spirituels se complètent bien, chacun de ces deux forces participant à inspirer de la confiance, faisant baisser la garde de la personne.

Hélas.

Seulement, reste la foi et ce que vous avez pu vivre de bien à cette occasion dans ce domaine. Tant mieux. C’est seulement à purifier du mauvais travers de ce monsieur. Cela dit, ce n’est pas la faute de l’Evangile, ni de Dieu, ni de la foi. La foi est réellement géniale pour faire vivre. C’est une force puissante pour élever, pour libérer, pour éveiller le meilleur en nous. Du coup cette force puissante peut être instrumentalisée par des personnes malades ou mal intentionnées. C’est la même difficulté avec toutes les choses puissantes : une voiture, un marteau, le feu, l’internet, le pouvoir, l’argent, l’intelligence… et donc la foi aussi.

Il me semble que vous êtes sur le bon chemin dans ce travail de tri, de purification, de discernement. Génial & bravo. Seulement, vous devez être, je pense, un peu éprouvée par cet épisode, cela demande de faire attention le temps de reprendre une armature, une force. Surtout que vous étiez déjà éprouvée avant, et que cette histoire s’est ajouté. Il faudrait probablement prendre le temps de vous refaire des forces tranquillement, délibérément, méthodiquement. En prenant soin de vous. En faisant attention à vous, ne prenant pas trop de risques dans un premier temps ?

La foi fait partie de cette construction de soi. Ainsi qu’une bonne hygiène de vie et quelques relations bien saines.

Cela va aller.
Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *