Je suis inquiet pour mes parents qui vont dans une Église, interdisant les médias, pour l’évangélisation et faire changer les homosexuels

Par : pasteur Marc Pernot

couple de personnes âgées s'éloignant, la main sans la main - Photo de Mark Timberlake sur https://unsplash.com/fr/photos/n8Bepoi9YRc

Question posée :

Bonjour
Je suis inquiet concernant mes parents qui vont dans une Église Évangéliste.
Effectivement, ils sont assez fragiles. De plus, maintenant, ma mère me dit qu’il ne faut pas écouter les médias. Nous avons abordé l’évangélisation. Je lui ai dit que j’étais contre. Effectivement pour moi chacun est libre de choisir sa religion. Ma mère me dit que d’évangéliser, est de dire que je crois en Dieu. Or pour moi évangéliser est de convaincre une personne d’avoir la foi. J’aimerais avoir votre avis à ce sujet, s’il vous plait?
De plus nous avons parlé de l’homosexualité, et mon père me dit comme ça que Dieu peut le faire changer.

Je suis assez inquiet à ce sujet puisque dans le passé, ils ont été dans des sectes Évangélistes pentecôtistes.
Qu’en pensez-vous ?

Je vous remercie. C’est toujours un plaisir de vous lire et de discuter avec vous

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Effectivement, ce n’est pas un bon signe qu’une église conseille à ses fidèles de se couper des informations. C’est une tentative d’enfermer leur cerveau dans le système de cette église.

Ce n’est pas très bon signe non plus de commander fermement aux fidèles de faire de l’évangélisation. Il est possible que l’église pense plus à sa propre croissance qu’à la vie des fidèles. On ne sait pas, mais effectivement, sur le fond de la première question, c’est inquiétant, cela laisse supposer une vision du monde comme étant un monde mauvais, l’église incarnant le bien devant lutter contre la mal.

C’est vrai que c’est normal de témoigner de sa propre foi, à condition que ce soit fait avec respect, sans pression sur l’autre. Et cela doit venir spontanément, par amour et non sur commande, comme on partagerait avec un ami une passion pour la pâtisserie. Parler ainsi à un ami n’est pas vouloir lui imposer quoi que ce soit, et s’il n’aime pas aller les gâteaux, l’ami ne le jugera pas pour autant négativement, bien sûr. Chacun son truc.

Mais en même temps, vos parents sont des adultes, et vous aussi. Ils ont bien le droit de décider quel genre de mouvement religieux leur convient, surtout que ce genre d’orientation ne date pas d’hier, d’après ce que vous me dites. Vous pouvez les féliciter pour leur engagement spirituel et leur implication dans leur église. Bravo à vous de vous en être sorti et de ne pas avoir « jeté le bébé avec l’eau du bain », comme on dit, en gardant la foi tout en l’ouvrant. Aujourd’hui, vous êtes à la fois l’enfant de ces personnes et adulte, vous pouvez leur dire que vous gardez la foi comme essentielle pour vous, et leur dire que vous leur êtes reconnaissant de vous avoir transmis la foi, mais que vous préférez telle autre sorte d’église plus ouverte, plus libérante, que cela correspond mieux à votre sensibilité et à ce que vous connaissez du Christ.

En ce qui concerne les idées de votre père sur l’homosexualité, c’est possible que ce soit des préjugés hérités, c’est possible qu’ils aient entendu cela dans leur église, hélas. Ce genre de théorie et les « thérapies de conversion » qui en sont la mise en pratique sont déjà punies par la loi en France et probablement bientôt en Suisse également. Car cela engendre des traumatismes très importants sur les personnes frappées par ces pratiques. Une église qui enseigne cela est à mon avis à éviter à tout prix.

Merci pour vos encouragements.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *