Est-ce que les catholiques peuvent aller au ciel, ou que les chrétiens ?

Paysage de montagnes avec un chemin empierré - Image par composita de Pixabay

Il y a bien des sentiers pour aller vers l’Eternel. Et à fur et à mesure que nous sommes élevés, nous sommes plus proches les uns des autres.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bon jour pasteur, je vous écris du Québec. Je vais à l’église évangélique et ils nous parlent de notre salut. Est ce que vous pensez qu’il y a juste les chrétiens de sauvés, est ce que vous pensez que les catholiques peuvent aller au ciel? Sinon toute ma famille est catholique… merci de me répondre. J’ai trouvé votre site par hasard sur Google et je l’aime beaucoup bonne continuation 🙏🙏❤️😇

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Qu’est-ce qu’être chrétien ? Par définition même, c’est reconnaître Jésus de Nazareth comme Christ. C’est certainement ce que font les catholiques. Ils sont sans aucun doute des chrétiens.

Jean dit que « quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu » (1 Jean 4:7), mais que celui qui dit aimer Dieu et n’aime pas son frère est un menteur (1 Jean 4:20).
Il dit aussi que « l’amour parfait (l’amour de Dieu pour nous, donc) bannit la crainte ». Ne craignez rien pour vos proches catholiques.

Il existe malheureusement des églises qui sont sectaires, donnant une définition très étroite de ce qu’est être chrétien, et qui revient en fait à dire que seules les personnes de leur genre seront sauvées, utilisant la menace de perdition pour mieux dresser leurs fidèles, les poussant à eux-mêmes être des sources de menaces sur leurs proches au nom même de Dieu, afin de recruter de nouveaux membres par ce biais, par cette violence.

Quelle tristesse et quel scandale. Ce sont plus des logiques humaines de pouvoir, d’emprise sur les autres, que la logique d’amour manifestée par le Christ.

Jésus annonce le pardon de Dieu. Jésus dit « Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » (Jean 6:37). Bien sûr que les chrétiens catholiques vont à Christ, même si c’est d’une façon qui ne plait pas à des personnes qui pensent que leur façon d’aller au Christ est la seule valable. Jésus n’exige pas du centurion romain, ni de personne d’autre, qu’il soit baptisé comme ceci et pas comme cela (Jésus lui-même ne baptisait pas, nous apprend l’évangile). Jésus n’exige pas d’avoir telle confession de foi obligatoire, ni d’aller dans telle église plut^to que telle autre, à tel rythme, ni de donner de l’argent à l’église… Quant à la prière, il recommande de prier chez soi, en privé, directement notre Père qui est là, dans le secret. La prière est donc une affaire privée entre Dieu et la personne, personne n’a le droit de juger de la prière d’un autre.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. ricky dit :

    Bonjour. je me permet de vous mettre ce lien, suite à la question posée , je me méfierai , on promet sans doute monts et merveille, pour certains, et on bourre peut être, le crane, pour certains,. ( mais la question posée est choquante je trouve) bien cdlt

    https://www.marieclaire.fr/evangelisme-evangeliques-france,1339702.asp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *