Comment comprendre cette phrase de la Bible « N’aimez pas le monde » ?

Image d'illustration : by Kevin Case  https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/ http://www.flickr.com/photos/68172254@N05/20863179505

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Je suis troublé et perdu par les paroles de l’apôtre Jean dans 1 Jean 2:15-16 « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. » Je n’arrive à comprendre ces paroles : dois-je le détester le monde ? Comment vivre dans l’amour de Dieu tout en restant dans le monde si le monde m’enlève l’amour de Dieu ? Que veulent dire ces mots ? Dans quel sens dois-je les interpréter ? Pouvez-vous m’aider à comprendre les paroles de l’apôtre Jean ?

Je vous remercie par avance de votre aide

Réponse d’un pasteur :

Cher Monsieur

Vous avez raison, il ne faut pas comprendre ces paroles comme nous appelant à détester ce monde. Ce serait une logique de secte, de coupure avec ce monde. Et cela engendre une sorte de folie, celle d’être vivant en ce monde tout en refusant d’être dans ce monde.

Cette lecture n’est absolument pas possible parce que dans l’Evangile selon Jean, la théologie centrale est celle d’une incarnation de la Parole (Voir Jean 1), c’est pourquoi, nous dit Jésus « Dieu a tellement aimé le monde… » (verset essentiel de Jean 3:16), c’est pourquoi aussi Jésus nous dit qu’il ne nous demande pas de sortir du monde (Jean 15:19; 17:14-16)…

Il n’est donc pas question de détester ce monde, ni même de le mépriser.

Que dit alors ce texte ? C’est une question de visée. Une question d’adoration. Une question de priorité. Une question de gouvernance : Qui commande dans notre vie ?

C’est très concret : par exemple avec cet adage bien connu : il faut manger pour vivre et non vivre pour manger. Ou cette sagesse qui nous appelle à posséder notre argent et ne pas être possédé par l’argent. Qu’il soit mis au service d’une belle cause : dépensé pour faire vivre, cela vaut mieux que de trahir et tuer pour gagner plus d’argent, non ?

C’est donc mettre les réalités à leur juste place. Pour le meilleur. Avoir pour visée Dieu, rien de moins, servir ainsi la foi, l’espérance et l’amour (dirait l’apôtre Paul) et que par cette inspiration supérieure, nous transformions un petit peu ce monde d’une belle façon, et que nous soyons ainsi bénédiction pour quelques uns, et un petit peu bénédiction pour ce monde que Dieu aime.

Si l’on a pour visée ultime les choses de ce monde, c’ets un peu difficile car par définitions les ressources matérielles sont limitées, et nous risquons bien d’avoir donc à sacrifier le bien, la justice, l’amour. Et c’est une visée un peu petite et décevante alors que nous adoptons.

Mais cela ne veut pas dire que nous n’aurons pas le droit de prendre du plaisir en ce monde, par exemple de ne pas apprécier un bon repas. Car cela aussi est une bénédiction de Dieu. Ce temps de joie peut être l’occasion d’un beau partage avec une personne, ou une occasion de louange pour nous, prendre ainsi quelques forces et paix pour être plus en forme pour faire ensuite face à notre vocation.

Amitiés fraternelles

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Tabuteauhaudentz dit :

    Est ce que ecouter de la musique qui na pas de raport avec l eglise peut nous faire aller en enfer .les music d amour

    • Marc Pernot dit :

      Non, bien sûr que non. Jésus n’a jamais dit de ne pas écouter de musique profane ! Au contraire, il a participé à un fête de mariage, où il y avait certainement de la musique. Et il nous dit qu’il est comme quelqu’un qui joue de la flûte pour faire danser les gens.
      D’une manière générale, il ne faut pas s’imaginer que Dieu serait comme un triste et dangereux personnage qui nous surveille, qui voudrait nous empêcher de vivre, qui mettrait des mauvais points, qui abandonnerait à la mort les personnes moins performantes. Dieu est amour et il nous veut du bien. Si cela vous fait du bien d’écouter telle musique, pourquoi Dieu ne serait pas content ?
      Attention aux personnes qui vous donneraient cette idée de Dieu, ou ces commandements qui n’ont rien à voir avec ce qu’a dit et vécu Jésus.

  2. Patrick dit :

    Bonjour , pour ma part je voulais juste savoir si le fait de porter des jeans , des vêtements avec des marques comme par exemple Nike, Aldo etc nous conduirait en enfer ? Sachant que bien évidement le marché est saturé de tous ses produits ? Pourquoi j’aimerais m’y éclairer ? Sur YouTube j’écoute souvent des témoignages et d’en l’un de celles ci il y avait un point qui parlais des marques qui selon ce témoignage « appartiendrait au Diable » qui y logerait de « mauvais esprits »et que se vêtir de ce genre de vêtement  » ne conduit point devant la face de Dieu » . Pour ma part je me suis dit que cette personnes juge les autres , pourquoi ? Parce que ma foi en Dieu n’a point régresser et au contraire Dieu entends tjrs mes prières . Franchement après ça j’ai arrêter d’écouter ses témoignages parce que ça emmène a juger les autres , chose que bien évidement Dieu déteste .

    • Marc Pernot dit :

      Cher Patrick
      Mais bien entendu que vous avez le droit de vous habiller selon votre style. Jésus n’est ab-so-lu-ment pas du genre à casser les pieds des gens avec ce genre de moralisme.
      Vous avez à mon avis tout à fait raison d’éviter d’écouter ce genre de discours.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *