Bible, lunettes, page de notes et stylo - Image:
Bible

Cela fait plus d’un an que je suis devenue chrétienne et m’intéresse beaucoup à la Bible. J’en fait une lecture quotidienne…

Par : pasteur Marc Pernot

Bible, lunettes, page de notes et stylo - Image: 'Bible, Reading Glasses, Notes and Pen' http://www.flickr.com/photos/9984289@N02/7290794228 Found on flickrcc.net

Question posée :

Bonjour Pasteur,

Cela fait plus d’un an que je suis devenue chrétienne et m’intéresse beaucoup à la Bible. J’en fait une lecture quotidienne, cela est devenue ma nourriture spirituelle de tous les jours, cela en est devenu vital pour moi.

J’avais adopté un programme de lecture pour la lire sur 1 an et dans son intégralité. Mais j’ai remarqué qu’en la lisant, il y avait beaucoup de passages qui se ressemblaient beaucoup. Par exemple je trouve les livres des rois presque identiques aux livres des chroniques. J’avoue que je passe sur les passages concernant les généalogies et les détails sur les tenues des prêtres ou les dimensions et les matériaux utilisés pour les autels. Je trouve également ennuyeux certains passages des textes de lois de l’ancien testament qui ressemble, je trouve, à un code civil « démodé ».

Depuis peu, mes parents m’ont offert une Bible d’étude S21 avec notes d’étude avec un plan de lecture à travers la bible qui n’inclut pas les livres des rois et chroniques, certains passages sont même passés sous silence comme par exemple les dimensions de l’arche de Noé et les généalogies. Ce plan est établi de la manière suivante : les histoires importantes et classiques de l’ancien testament, quelques psaumes et proverbes y sont choisis les 5 premiers mois de l’année, et les 7 derniers mois se concentrent sur les évangiles, les actes des Apôtres, quelques passages des épîtres de Paul et l’apocalypse.

De plus que j’aime prendre des notes lorsque je lis un texte biblique, l’analyser et le comparer par rapport à ce qui peut représenter dans ma vie, symboliser dans ma personnalité et voir ce que je peux améliorer dans ma manière de penser et d’agir à travers cette lecture.

Voici mes questions :
– Je voudrais savoir si cela est important de lire toute la bible dans son intégralité pour bien se nourrir spirituellement?
– Est-ce bien (ou pas) de ne garder que les passages importants de la bible?
– Est-ce que je peux garder ce plan de lecture de ma Bible d’étude tout le temps ou dois-je le changer?

Quel est votre avis sur le sujet et que me conseillez-vous?

En parallèle, j’aime beaucoup vous lire et regarder vos prédictions qui m’inspirent et qui m’aident dans ma foi, sachez que cela est une grande bénédiction pour moi et pour d’autres. Merci d’être là.

J’espère ne pas avoir été trop longue et vous remercie d’avoir pris le temps de me lire.

Soyez béni, Pasteur.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bravo pour cet élan de recherche biblique, de questionnement et de foi.

Je suis persuadé que cela vous apporte et vous apportera énormément. Grand merci pour ce témoignage

Personnellement, j’ai du mal à ces plans de lecture, mais si cela aide une personne, et bien c’est génial. J’ai du mal car parfois on a une journée difficile et lire un grand bout de texte devient très difficile. Et puis quand on traverse les parties moins intéressantes, c’est parfois desséchant spirituellement.

Mais votre méthode de lecture de la Bible est tout à fait excellente, en cherchant ce que cela peut représenter dans votre vie. Pour cela, il est bon de prendre chaque personnage de l’histoire et se mettre à sa place, car chaque personnage parle d’une facette de l’humain. Et l’on est absolument pas obligé de prendre le « héros » de l’histoire, par exemple Abraham, ou Moïse, ou Paul… comme un modèle à suivre. Ils sont présentés avec leurs défauts. C’est différent avec Jésus qui est presque toujours présenté comme un modèle à suivre. Bien sûr.

– Je voudrais savoir si cela est important de lire toute la bible dans son intégralité pour bien se nourrir spirituellement?

A mon avis, il est indispensable d’abord de veiller à bien se nourrir spirituellement, et cela régulièrement. Peut-être pas absolument tous les jours, mais au moins chaque semaine et au mieux à peu près chaque jour.

Par ailleurs, il est utile de pousser ses limites.

  • Sur le plan spirituel en s’offrant des chances d’approfondir sa prière, par exemple avec quelques temps de retraite, ou en se donnant un endroit et un rythme de prière chez soi, ou quelque autre moyens qu’on trouvera approprié à sa propre sensibilité et possibilités.
  • Sur le plan biblique il est utile de progresser dans sa formation, d’abord dans une liberté d’interprétation personnelle (en confiance totale dans la bienveillance de Dieu, c’est pourquoi j’ai commencé par la prière), mais aussi dans la connaissance de la Bible car les passages se répondent les uns aux autres (c’est pourquoi il est utile de l’avoir lue en entier au moins une fois dans sa vie, ensuite, il suffit à mon avis de revenir sur les textes les plus essentiels pour nous).
  • Sur le plan théologique, aussi, il est bon d’approfondir sa réflexion librement, sans l’enfermer dans des doctrines que d’autres présentent comme des vérités éternelles…

– Est-ce bien (ou pas) de ne garder que les passages importants de la bible?

Je dirais que c’est essentiel de se constituer une base de textes essentiels pour nous-même, qui constituera ainsi notre cœur d’interprétation au cœur de ces multiples voix et courants qui s’expriment dans la Bible. Personnellement, je placerais un texte biblique comme étant le plus important pour moi, un texte qui est le cœur du cœur de mon interprétation de tous les autres textes dans Luc 15:4-7 où Jésus donne comme image de Dieu un berger qui se débrouillera pour sauver même la plus perdue des brebis perdues, ce texte chasse toute crainte que nous pourrions avoir de Dieu, crainte trop longtemps prêchée.
Il est bon de garder ainsi un trésor de textes précieux, utiles quand on en aura besoin dans son existence.

Ensuite, il est vrai qu’il serait peut-être trop rapide de mettre de côté tous les textes bibliques qui ne nous plaisent pas, car il est possible que ce soient précisément tel de ces textes qui nous fera progresser dans notre théologie et notre foi. D’accord. Mais il y a aussi des textes avec lesquels nous ne sommes pas d’accord, c’est tout à fait possible car la Bible comprend des passages qui sont parfois vraiment datés, avec des sacrifices d’animaux, des multimation sexuelles, avec la femme qui doit être soumise à son mari et des esclaves qui doivent rester à leur place, avec un conception de Dieu comme parfois violent, impitoyablement cruel… Et puis il existe des textes qui ne nous parlent tout simplement pas, on a le droit, bien sûr, chacun sa sensibilité.

– Est-ce que je peux garder ce plan de lecture de ma Bible d’étude tout le temps ou dois-je le changer?

Sentez-vous très libre. Si ça va comme ça, vous pouvez terminer ce plan de lecture de toute la Bible. Si cela vous devient pénible ou insuffisant,vous pouvez l’adapter à votre guise. Par exemple en continuant ce plan de lecture de toute la Bible un jour ou deux par semaine, et en prenant des textes qui vous nourrissent mieux spirituellement, les autres jours, et en gardant un jour ou deux par semaine (par exemple), où vous ne lisez pas la Bible (afin de vous réserver comme un temps de shabbat, un temps de repos plus particulièrement consacré à la seule louange à Dieu pour ce qu’il accomplit en ce monde et dans votre vie) ?

Mais si le nouveau plan de lecture que vous avez trouvé dans votre Bible vous convient mieux, c’est très bien. Ou de lire la Bible sans plan de lecture, en avançant librement. Vous trouverez quelques conseils sur cette page (mais c’est tout à fait facultatif).

L’édition Second 21 va très bien, seulement ne vous sentez pas obligée d’être d’accord avec les commentaires, interprétations et doctrines proposées dans les notes : elles ne représentent que l’avis personnel de l’éditeur, ce ne sont pas des révélations divines. Bien sûr.

Grand merci pour vos encouragements en ce qui concerne les prédications. Il y a aussi les épisodes de « traversée de la Bible » (plus technique du point de vue biblique), et les simples petits versets médités, si vous voulez…

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

2 Commentaires

  1. Pascale dit :

    Un petit partage à ce propos (après un certain nombre d’années …). Je ne sais pas si c’est un reste de la période où je considérais la Bible comme étant La Parole de Dieu et qu’il n’était donc aucunement question d’en omettre un seul verset, mais je continue à la lire en totalité, même si c’est maintenant par choix et non plus par obligation, peut-être aussi un peu par fidélité, et en tout cas avec beaucoup de souplesse quand à la fréquence de certains livres et au rythme de lecture. Je ne peux m’empêcher de me dire que les textes qui constituent la Bible ne sont pas là par hasard, que s’il y a eu des gens qui ont débattu, réfléchi, prié, et qui ont finalement considéré que chacun de ces textes avait sa place, c’est qu’il doit bien y avoir une raison. Alors tant pis si je perds peut-être un peu de temps à lire des trucs qui ne m’apporteront rien en fin de compte. Malgré tout il m’est déjà arrivé de ressentir une émotion ou d’avoir une idée en lisant des textes complètement improbables. Et par ailleurs, ce n’est pas si fréquent que je me sens réellement enrichie par ma lecture, y compris s’il s’agit des évangiles. Néanmoins, je pense qu’il est certainement utile de continuer à s’en imprégner.

    1. Marc Pernot dit :

      Chère Pascale, Grand grand merci pour ce témoignage très sympa, authentique et bienveillant par rapport à la Bible, et le peuple qui nous l’a transmise.
      Belle lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *