20 septembre 2023

Trois mouettes et une plus petite mise à part - Image par NoName_13 de https://pixabay.com/fr/photos/mouettes-spa%C3%9Ffoto-composer-2662550/
Bible

J’ai de la peine à comprendre Jean 3:36 « celui qui croit au fils : il a la vie éternelle, sinon la colère de Dieu sera sur lui. »

Par : pasteur Marc Pernot

Trois mouettes et une plus petite mise à part - Image par NoName_13 de https://pixabay.com/fr/photos/mouettes-spa%C3%9Ffoto-composer-2662550/

Question posée :

Bonjour,

Merci pour votre site qui est très édifiant et riche.

J’ai de la peine à comprendre le verset jean 3:36 celui qui croit au fils a la vie éternelle, celui qui ne croit pas au fils ne verra pas la vie mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui.

Auriez-vous un éclairage à apporter ?

Il me semble qu’il y a de nouveau cette séparation entre ceux qui auront crû au fils de Dieu et ceux qui n’auront pas crû.

Je vous remercie et vous adresse mes meilleures salutations.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour et merci pour les encouragements. Bravo de chercher, d’explorer, de lire les évangiles et de vous poser des questions.

La Bible présente des cas types, qui nous concernent tous

Je pense qu’une des clefs importantes pour lire la Bible, c’est de comprendre qu’elle parle souvent en présentant des cas types. Et que dans la réalité, concrètement, nous sommes souvent tous concernés plus ou moins par les différents cas exposés. En ce qui concerne ce verset que vous citez, nous sommes en partie « celui qui croit au fils » et en partie « celui qui ne croit pas au fils ». En effet, nous sommes tous en chemin, nous ne sommes pas parfaits, comment pourrions nous dire que nous sommes à mil pourcents unis à Dieu.

Ce que signifie donc ce verset Jean 3:36 :

  • C’est que la meilleure part de nous-même est vivante, et même vivante éternellement.
  • Et que Dieu cherche à nous soigner de ce qui est souffrant en nous.

Que signifie pour nous le critère indiqué « croire au fils ».

Le verbe « croire », c’est pas celui de la croyance, ce n’est pas celui de la conviction à une certaine doctrine. Le verbe utiliser est en grec « pisteuo » qui signifie « avoir foi en telle personne » : avoir confiance, être en relation fidèle avec cette personne. Ce qui est demandé c’est d’aimer, Jésus en tant qu’il est Fils de Dieu, c’est à dire que ce qu’il est vient de Dieu et est représentatif de la façon d’être de Dieu lui-même. En particulier sa façon d’aimer et de donner la vie à ceux qu’il rencontre. Qu’est-ce qu’avoir foi en Jésus comme Fils de Dieu ? c’est espérer aimer un peu Dieu et quelques personnes, c’est compter sur Dieu pour nous engendrer comme son enfant, capable d’aimer un petit peu véritablement ?

Ce que dit ce verset c’est quelque chose comme :

  • Aimer, c’est être vraiment vivant. Ce qui en nous est capable d’un peu d’amour est vraiment vivant. Que Dieu engendre en nous une telle capacité, c’est génial. Que Dieu nous aide en vivifiant, relevant, vitaminant notre capacité à aimer est une bénédiction.
  • Ce qui en nous est plein de haine, de rejet, d’égoïsme et de colère contre l’autre est une charge dans notre vie, c’est une souffrance pour nous et pour notre entourage. Que Dieu vienne faire le tri en nous, finement, en nous soignant de cela est une bénédiction. C’est ce que signifie « la colère », c’est comme un feu qui n’est pas tourné contre le fils ou le fille de Dieu qui est en nous, mais contre ce qui au contraire l’empêche de vivre et de s’exprimer pleinement.

Dieu ne sélectionne pas certaines personnes, mais fait le tri en chaque personne

C’est ainsi que ce verset n’annonce pas une séparation entre deux catégories de personnes vivant dans le monde. Mais une distinction en chacun de son bon fond, de la moindre pouvoir de devenir enfant de Dieu (Jean 1:13).

Comme le dit Jean dans sa première lettre « quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu » (1 Jean 4), c’est équivalent pour lui de « déclarer publiquement Jésus-Christ venu dans la chair », c’est le déclarer par ses tripes, par une compassion réelle, c’est le fruit de l’amour de Dieu bien reçu en nous comme nous donnant d’aimer un petit peu.

Ce verset est un encouragement à recevoir la lumière, la Parole, la grâce de Dieu personnellement dans notre vie.

Dieu a un amour triomphant

Ce qui est ironique,c’est que ce type de versets est parfois utilisé par certains chrétiens pour menacer certaines personnes de mort éternelle, disant que puisqu’elles n’adhèrent pas à certaines croyances, elles subiront la fureur de Dieu qui va les envoyer, ou les laisser, dans la mort et les peines éternelles… C’est ironique car cette lecture manifeste un rejet de certaines personnes, cela annonce un Dieu dont l’amour est très limité, à ceux qui sont assez performants dans leur capacité à croire. Un Dieu dont la puissance de salut est soumise à la petite capacité humaine d’aimer. Un tout petit Dieu grognon. Au contraire, Christ a manifesté Dieu comme d’un amour soulève la pâte du monde, inspire nos cœurs en nous aimant même quand nous sommes son ennemi, nous dit Jésus.

Vous n’avez donc aucune crainte à avoir que Dieu vous abandonne, vous et ceux qui vous sont chers.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

5 Commentaires

  1. André dit :

    Bonjour Marc
    Pourquoi celui qui ne croit pas la colère de dieu reste sur lui ?
    Belle journée

    1. Marc Pernot dit :

      Bonjour,
      C’est ce que j’essaye d’expliquer ci-dessus. C’est un soin que Dieu apporte à chacun, cherchant à éliminer ce qui est soufrant en lui, et cherchant à générer le meilleur.
      Pourquoi « demeure » sur lui ? parce que c’est un travail toujours en cours, tout au long de notre vie. C’est une garantie que Dieu ne nous abandonnera pas à nos difficultés.

  2. Emmanuel dit :

    Bonjour Marc,
    Merci pour l’explication, comme toujours claire et profonde, que vous proposez de Jean 3:36.
    Je me permets de vous indiquer une faute de frappe dans la citation du verset (« à » au lieu de « a »). N’y li voyez aucun reproche, mais c’est un detail mais qui a perturbé ma compréhension initiale du verset, et je pourrais ne pas être le seul.
    Encore merci pour ce blog si riche.
    Fraternellement

    1. Marc Pernot dit :

      Grand merci !
      J’ai corrigé, grâce à vous.

  3. Rose dit :

    Lisez simplement la Bible … Ce que Dieu me dit je le comprends et je le suis de bon coeur. Si je ne comprends pas c’est que Dieu me le révèlera une autre fois … donc tout est ok. Ne crains point … crois seulement … (Jean 3 verset 16, je pense que cela tous le comprennent …)! Donc ne crains point, crois seulement, car, Jésus t’aime, et, toutes choses concourent au bien de ceux qui AIMENT DIEU PAR JÉSUS CHRIST. Donc qui aiment Dieu avant tout, humblement, de tout leur coeur, de toute leur âme, de toute leur pensée et de toute leur force … et leur prochain comme soi-même. Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *