Quelle place occupe Jésus Christ dans le protestantisme ?

bras tatoué avec un verset biblique - Photo by James Coleman on Unsplash

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je cherche à connaître la place qu’occupe Jésus Christ dans le protestantisme? Est-elle la même chez les catholiques et les orthodoxes?

Je vous remercie

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

La place qu’occupe Jésus-Christ est fondamentalement la même dans le protestantisme que dans le catholicisme et l’orthodoxie au sens que Jésus-Christ est pour nous tous, chrétiens, le centre de notre foi, de notre espérance en Dieu, de notre conception de l’humain et de sa vie… C’est le cœur même de ce que c’est qu’être chrétien. Plus encore que la croyance en Dieu, l’appartenance à une église, ou le fait d’être baptisé…

Au delà de ce point commun essentiel qui nous rassemble tous, il y a quand même, je pense, une insistance plus grande sur la divinité du Christ dans les églises catholique et orthodoxes, et une plus grande insistance sur l’humanité du Christ dans l’église réformée.

Mais il y a une grande diversité de sensibilités dans le protestantisme. Il y a même une diversité au sein d’une même paroisse protestante, car nous aimons bien la liberté de chacun (dans le respect des autres). C’est ainsi que sur les bancs du même temple protestant :

  • Certaines personnes sont attachées à une expression trinitaire de leur foi, avec souvent un accent sur la personne du Christ.
  • D’autres personnes n’expriment pas leur foi de façon trinitaire, pour ces personnes, Dieu seul est Dieu, il agit par son souffle, son Esprit, en particulier en nous ; et le Christ est un homme avec une vocation unique dans l’histoire de l’humanité, celle de manifester l’amour de Dieu, celle d’apporter un ferment d’humanité nouvelle par la foi en ce Dieu…

Bien des protestants ne prient pas le Christ, mais Dieu seul. Certains protestants prient parfois le Christ.

Lors du culte du dimanche, vous remarquerez que la prédication peut porter sur un texte des évangiles, évidemment, mais qu’elle porte souvent aussi sur un texte de l’Ancien Testament, ou sur un texte des épîtres et qu’il arrive même qu’aucun texte des évangiles soit lu. Bien entendu notre lecture de l’Ancien Testament sera une lecture chrétienne, nous lisons ces textes avec une optique façonnée par l’optique de l’Évangile du Christ, même si ce n’est pas toujours dit explicitement, c’est clairement le cas. Et donc même alors, Christ n’est pas absent.

Il serait intéressant de voir ce que répondraient des protestants et des catholiques à votre intéressante question. Car elle est essentielle. Le Christ lui-même nous propose de réfléchir en vérité et de répondre, au moins intérieurement à cette question :

Et vous, vous même, qui dites-vous que je suis ?
demanda Jésus à ceux qui l’entouraient.
Luc 9:20

Car en réalité c’est cela qui nous rassemble : nosu interroger sur le Christ, sur ce qu’il aurait pensé, ce qu’il nous conseillerait (ou non) après nous avoir regardé et écouté.

Avec mes amitiés,

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *