Peur que mes enfants laissent tomber la foi chrétienne, est-ce par amour propre, ou pour leur salut ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Pascale dit :

    Il est vrai que certains milieux sont assez culpabilisants quant à l’éducation des enfants. Si l’un d’eux a le malheur de ne pas être chrétien, il y a toujours une raison à trouver du côté des parents.Ce n’est pas forcément facile de se détacher de tels jugements.
    Pour ma part, je pense qu’on fait notre job de parents du mieux que l’on peut avec ceux qui nous sont confiés. Le reste ne nous appartient pas.
    Mes deux enfants ont reçu la même éducation : cours de religion à l’école, catéchisme en église suivi d’un baptême choisi. Ils sont maintenant des adultes indépendants. Ma fille est mariée, elle et son mari sont tous les deux très engagés dans une église ; mon fils est célibataire et se déclare non croyant sans toutefois se désintéresser des questions existentielles ou philosophiques. Je n’ai aucune raison d’être plus fière de l’un ou l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *