Après une période difficile en couple, de l’infidélité, recommencer a zéro, en faisant table rase du passé ?

couple regardant l'horizon de la mer, l'horizon de la vie, au coucher de soleil ou au lever de soleil ? Photo by Alex Iby on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour monsieur Pernot.

Je veux dans un premier temps vous exprimer mon admiration,le travail que vous effectuez sur votre site est incroyable. Il m’aide énormément à avancer dans ma foi et dans ma vie. Votre bienveillance est je pense extrêmement importante dans ce monde où malheureusement la bienveillance perd peu à peu sa place.

Je voudrais par la suite vous poser une question simple que pense Dieu de l’infidélité ? Et que faire après cela ? J’ai une amie qui est dans cette situation et qui se pose beaucoup de questions,malheureusement je ne sais pas quoi répondre a cela,elle a vécu une période difficile avec son compagnon,mais aujourd’hui tout deux voudrais recommencer a zéro,et faire table rase du passé,elle ne sais pas si elle doit en parler ou tout simplement démarrer une nouvelle « histoire » avec son compagnon et mettre tout ce passé de côté. J’espère que vous pourrez m’aider à lui apporter une réponse des plus objectives.

Merci d’avance

Bien cordialement

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

Merci pour les encouragements. C’est très précieux.

Je pense sincèrement que Dieu ne garde pas rancune, qu’il encourage toujours pour un nouveau départ, qu’il ne renonce jamais à espérer en une personne, qu’il pardonne et soigne les cœurs, les vies afin de nous aider à avancer, nous aider à nous pardonner à nous-même aussi, de la meilleure des façons, pour le plus grand bien de tous…

La réponse est donc simple en ce qui concerne Dieu.

C’est beaucoup moins simple en ce qui concerne un couple humain. Car nous sommes des êtres fragiles. Il y a mil cas différents, mil nuances toutes différentes, des personnalités assez complexes, voire dangereuses, et donc des couples qui peuvent être nocifs pour l’un des deux ou les deux conjoints. Il y a donc vraiment des situations qui, je pense, devraient conduire à rompre avec son conjoint. Ce n’est pas une question de pardonner ou de ne pas pardonner à la personne, car on peut arriver à souhaiter sincèrement à son ancien conjoint d’être heureux pour la suite après la séparation. Il existe aussi, heureusement, des situations où repartir du bon pied est quelque chose de possible et d’absolument génial. Je résiste donc à apporter une réponse simple pour les difficultés de couple de notre amie, et je ne pense pas qu’il faille apporter une réponse toute faite à cette question. Même si elle est posée de façon si touchante. Même si je les connaissais hyper bien tous les deux. C’est vraiment à votre amie de voir, c’est aussi à son mari de voir si cette résurrection de leur couple est souhaitable et si elle pourrait être bonne pour tous les deux. Un accompagnement par un conseiller conjugal est parfois d’une grande aide afin de repartir sur de bonnes bases.

Pour ce qui est des blessures dans le couple, la possibilité d’avancer après cela, il existe une leçon, très répandue et nocive à mon avis, qui consiste à dire qu’il n’y a de pardon possible que pour une faute reconnue et un pardon demandé. Cette théorie est cruelle et injuste. Pour avancer elle-même, la victime n’a pas à attendre que le coupable ait assez travaillé sur lui pour demander pardon. Et quand il y a eu des conflits il n’est pas toujours utile d’aller reprendre point par point qui a fait quoi, et où est le tort de l’un de l’autre, de la vie… il est possible d’avancer à plus grand pas.

Et en ce qui concerne l’infidélité de votre amie (si j’ai bien compris), cela dépend, mais ce n’est pas toujours utile de révéler ce genre d’histoires anciennes, cela fait parfois plus de mal que de bien, cela peut faire une blessure profonde, inutile, ouvrant l’imagination de l’autre sur des films d’étreintes passionnées furtives de son conjoint… Dans un autre sens, si son mari devait l’apprendre (le monde est petit), il vaut mieux que ce soit par elle, et le mensonge serait ressenti comme une trahison de plus.

Or, pour un nouveau départ, la sincérité est une qualité essentielle. Il serait peut-être possible de se déclarer mutuellement comme reconnaissant n’avoir pas été à la hauteur, de se déclarer mutuellement une amnistie pour tout le passé (sans entrer dans le détail des fautes), et se promettant à nouveau sincèrement de repartir sur les meilleures bases.

Ce genre de démarche peut se faire avec un pasteur, comme une nouvelle étape dans leur mariage, après quelques rencontres de préparation (une avec chacun séparément, et une ou deux rencontres avec les 2 conjoints), suivi d’un culte en petit comité au cours duquel les époux peuvent faire ensemble une déclaration de pardon et d’engagement à nouveau. Le rite religieux, la prière, la grâce de Dieu rappelée, sa bénédiction donnée : cela a une vraie puissance. Et cela donne les outils d’un travail en profondeur à assurer dans l’avenir, et d’une ouverture à une aide prodigieuse, venant du créateur de la vie.

Cela dit, on ne repart jamais de zéro, on ne fait jamais table rase. Ce qui a été subi, ce qui a été fait, ce qui a été traversé nous constitue. On ne repart donc pas à zéro. Cela peut être bien mieux que cela. Dieu est le spécialiste pour transformer le chaos en lumière, la mort en vie, le mal en bien. Ces deux personnes peuvent vraiment maintenant se choisir, s’épouser pour le meilleur. Avec que qualité d’amour enrichie par les difficultés traversées ensemble, par le pardon reçu.

Dieu les bénit et les accompagne
Et vous aussi, votre amie a de la chance d’avoir une personen comme vous pour parler de ce genre de choses. Cela fait un grand grand bien.
.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *