Ma fille de 11 ans veut devenir médecin ou pasteure, comment l’aider ?

Par : pasteur Marc Pernot

Un culte de l'Eglise Protestante de Genève - Instagram de l'EPG

Question d’un visiteur :

Bonjour cher Pasteur,
J’ai une question et des conseils à vous demander au sujet de ma fille. Elle a 11 ans et veut faire un métier dans lequel elle aidera les gens. Au cours d’une conversation, elle nous a dit que si elle ne pouvait pas devenir docteure., elle aimerait devenir pasteure. Nous serions évidemment très heureux et fiers de ce choix mais du coup, avec la pandémie, elle n’a plus aucune éducation religieuse depuis deux ans. Nous ne trouvons pas de paroisse épanouissante. J’essaie de lui lire des passages de la Bible mais je n’ai pas de bonnes explications voire aucune à lui fournir et je trouve l’ancien testament d’une grande violence, or il y a bien des significations mais comment lui expliquer ?
Pourriez-vous me dire comment procéder, une édition de bible qui serait bien pour elle ? Comment lui expliquer le message qui peut être contenu ? Je crois en Dieu, mais je ne suis pas pratiquante, voire assez ignorante.
Je vous remercie pour vos conseils, je voudrais lui apporter ce dont elle a besoin.

Réponse d’un pasteur :

Chère madame

Bravo !

  • Bravo pour votre fille. Quel bon cœur ! Elle a tout compris de la vie, déjà à 11 ans. Que la vielle est belle quand on s’active à faire du bien avec sa vie, et que l’humain est si important, et que des personnes souffrent, que l’humain c’est la vie du corps et aussi l’élan vital, spirituel.
  • Bravo pour vous, sa mère, qui cherchez à aider votre ville dans ce qu’elle est de meilleur, elle, en tant que personne singulière, et non pour poursuivre vos propres projets et sensibilité à travers votre enfant. Elle a une sacrée chance.

Elle m’a l’air assez grande et éveillée pour ne pas lui donner une bible pour personne ayant du mal à lire. Et pas une Bible trop ancienne non plus, avec des imparfaits du subjonctif.

C’est vrai que la Bible n’est pas un livre de catéchisme ou de petites histoires morales. Je pense qu’il faut le prendre comme un réservoir de questions à se poser. Il y a un massacre, cela arrive tout les jours dans le monde, et notre réponse à la lecture de ce récit peut être de se dire que l’on trouve cela horrible, que Dieu n’a certainement pas voulu cela (puisque Jésus se serait laissé massacrer plutôt que de maltraiter quelqu’un. Ensuite, il est bon de se rappeler que ces textes viennent du fond des âges, ils ont été écrits il y a 2’000 à 3’000 ans, certains récits remontent même à l’aube de l’invention de l’écriture en Mésopotamie, du temps des grandes pyramides.

Pour lire la Bible avec votre fille :

  • J’ai mis quelques conseils sur le site, pour surmonter les obstacles et aussi pour commencer par les livres les plus directement inspirants. En particulier en commençant par des évangiles.
  • Comme exemple d’approche, non pour être d’accord, mais pour se sentir libéré pour trouver du sens selon sa propre inspiration, vous pouvez peut-être regarder du côté des « simples versets » alors que les prédications sont déjà à un niveau plus avancé.
  • Vous pouvez aussi me poser les questions qu’elle se poserait ou que vous vous posez avec elle.

Dieu vous bénisse et vous accompagne, vous et votre fille.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *