Une prophétie peut-elle nous dépouiller de notre libre arbitre ?

Par : pasteur Marc Pernot

Un homme assis par terre, pensif - Photo by frank mckenna on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour
Qu’est-ce qu’une prophétie ?
Une prophétie peut-elle nous dépouiller de notre libre arbitre ?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

C’est bien intéressant comme question.

La prophétie, c’est quand Dieu nous souffle personnellement son Esprit en nous. Et que cela nous permet de voir la réalité de la situation présente avec lucidité. Cela n’annonce donc pas l’avenir à proprement dit (l’avenir réserve toujours bien des surprises), mais en voyant plus clair, comme vu d’en haut grâce à l’aide de Dieu, on est aidé à voir les véritables enjeux, la valeur des personnes et des chemins qui se présentent… A la suite du Christ, toute personne, homme comme femme de toute condition et de tout niveau d’instruction est appelée à être prophète ou prophétesse. La prophétie est donc avant tout une question d’écoute et de regard, d’ouvrir l’oreille et les yeux de notre foi et de notre sensibilité au monde.

Il est vrai que ce qui vient de Dieu est de l’ordre de la nouveauté radicale. Par définition puisqu’il est le créateur par excellence. Et effectivement cela nous bouscule en nous ouvrant de nouvelles perspectives.

Mais je ne pense pas que Dieu nous enlève notre libre arbitre. Au contraire, il augmente les chemins possibles.

Il faut à mon avis énormément se méfier quand des personnes prétendent avoir des prophéties sur nous et pour nous. C’est la plupart du temps de l’abus spirituel. Là dessus, je suis d’accord avec vous, je pense, la prophétie d’un autre que nous sur notre propre vie ne doit pas aller contre notre libre arbitre, notre conscience elle même éclairée par Dieu, autant que possible.

Par ailleurs, c’est vrai que l’Esprit de Dieu nous donne de voir plus clair la réalité, par conséquent cette expérience peut effectivement, et même devrait en général, influer sur nos choix. Mais je ne pense pas que l’on puisse dire que cela nous dépouille de notre libre arbitre. Bien au contraire.

Le livre de Jonas pourrait laisser penser que Dieu force Jonas, d’autres lectures sont possibles. Quand on voit clair (avec l’aide de Dieu) et qu’on choisit de tourner le dos à ce qui va dans le sens de la vie, et que l’on choisit d’aller donc dans le sens du chaos, que l’on s’enfonce dans le chaos n’est pas une punition ou une pression que Dieu nous mettrait, au contraire, il a tout fait pour l’empêcher. Qu’au fond du chaos, Jonas lève les yeux vers la source de la vie n’est pas imposé par Dieu, mais c’est assez logique et naturel de la part de Jonas… Pour le prophète Esaïe, on voit que Dieu appelle largement pour trouver un serviteur, et que Esaïe se sent alors concerné et se propose. Mais il aurait pu ne pas le faire. Il est possible alors que Dieu serait repassé plus tard et/ou chercher ailleurs.

Dieu est créateur et son objectif est de créer des humains libres et créateurs eux-mêmes. Cela ne peut pas se faire sans le libre arbitre.

Parfois, on pourrait regretter que Dieu ne puisse violer notre libre arbitre, quand on voit des personnes qui ont des comportements monstrueux. Et puis non, ça ne marche pas comme ça

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.