Qu’en est il du voile dans le Christianisme ?

Une nonne souriante - Image par David Mark de Pixabay

Tant que ce n’est pas pour régler à sa place la question du regard du mâle sur la femme. Tant que ce n’est pas imposé.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur le Pasteur,

J’ai une petite question qui me taraude l’esprit,nous entendons souvent parler du voile dans une certaine religion dans certains pays, mais qu’en est il du voile dans le Christianisme ?
Les femmes chrétiennes doivent elles,ou peuvent elles porter le voile et que cela représente t-il ?

Merci d’avance pour votre réponse !

Mes sincères salutations

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

C’est vrai que l’apôtre Paul parle dans certaines communautés chrétiennes de certaines villes (par exemple à Corinthe) que la femme doit porter un voile. C’était une coutume locale, probablement pour ne pas passer pour des prostituées dont c’était la tenue.

Mais peu de chrétiens ont suivi ensuite cette coutume humaine. En effet, Jésus était loin d’imposer ce genre de choses à qui que ce soit. Ce n’était manifestement pas son genre d’accorder la moindre importance à ce genre de choses. S’il y a un problème d’attirance physique difficile à gérer (en majorité chez les hommes mâles), Jésus dit que le problème vient en réalité du regard de l’homme sur la femme (Mt 5:28). Pas de la tenue de la femme. Et c’est très juste. La question n’est donc pas de cacher la femme, mais d’éduquer notre regard sur l’autre, de domestiquer notre désir, ce qui demande à la fois une conscience de soi-même et l’aide de Dieu. L’idée même que la solution à cette question serait pour la femme de se voiler est comme un message disant aux hommes que leur regard lubrique est normal, que le problème vient du corps de la femme. Ce message est nocif

Quant à l’apôtre Paul, il lui-même parle de liberté devant Dieu de la personne chrétienne, il dit aussi, comme Jésus lui-même, que l’essentiel est d’aimer Dieu et son prochain comme soi-même. Face à cela, un simple tissus sur les cheveux n’a absolument aucune importance, sauf si cela choquait notre prochain de ne pas le mettre. Aujourd’hui, dans notre société, imposer tel ou tel vêtement à une personne adulte est considéré comme une offense à la liberté et à la responsabilité que Dieu accorde à chacune et chacun par grâce. Il est donc hors que question dans notre église d’imposer à quiconque de porter ou de ne pas porter un voile, ou une barbe, de porter un chapeau ou d’enlever son chapeau, d’avoir des tatouages ou de ne pas en avoir…

Ensuite, si telle ou telle autre religion trouve que c’est une bonne idée de mutiler le sexe de l’homme et de couvrir la tête de la femme, ce n’est pas mes affaires, sauf que si c’est imposé à la personne, oui, je suis vraiment heureux que cela n’existe pas dans ma religion.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Réponse du visiteur :

Merci beaucoup pour votre réponse,j’admire beaucoup le travail que vous effectuez,vous avez été et êtes pour moi,une vrai aide pour mon avancé dans ma foi;et je pense que je ne suis pas la seule.
Aujourd’hui je peux désormais affirmer que je suis chretienne,j’ai pu lire la bible,comprendre la parole de dieu,et bon nombre d’autres choses,et vous m’avez apportez les réponses dont j’avais besoin,vous avez été une aide incroyable dans mon avancé vers la foi alors pour tout ça je vous remercie énormément du fond du cœur

Mes salutations distinguées

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *