31 juillet 2023

Une jeune femme marche sur un chemin de crête, en montagne, au lever du soleil - Photo de Kalen Emsley sur https://unsplash.com/fr/photos/7bwQXzbF6KE
Foi

Comment trouver Dieu, puisqu’on ne peut le saisir ? Comment aller vers Lui et savoir que c’est bien par là qu’on va?

Par : pasteur Marc Pernot

Une jeune femme marche sur un chemin de crête, en montagne, au lever du soleil - Photo de Kalen Emsley sur https://unsplash.com/fr/photos/7bwQXzbF6KE

Chercher Dieu dans les hauteurs, dans la profondeur.

Question posée :

Bonjour M. Pernot, j’apprécie beaucoup l’ouverture d’esprit et l’impression de justesse que je ressens de la plupart de vos écrits.
J’ai donc une question à mon tour si vous voulez bien en dire quelque chose : comment trouver Dieu? Puisqu’on ne peut Le situer ni dans l’espace, ni dans le temps, ni Le définir par un nom ou une qualité, puisqu’on ne peut vraiment L’appréhender, comment aller vers Lui et savoir que c’est bien par là qu’on va?
Puisque tant d’êtres humains renient Dieu et se méfient de Lui, c’est que sa Grandeur ne s’impose pas d’elle-même et qu’on peut être en Sa Présence et ne pas Le reconnaître ou on peut Le « perdre », surtout quand on est face à des gens qui ne L’accueillent pas et ne Lui font pas de place.

Et si Dieu est constamment penché sur Sa création mais qu’elle détruit et critique tout ce qu’Il a fait et Le renie et Le rejette, que peut-Il faire de son Amour non réciproque? Ne pourrait-Il pas oublier qui Il est, se sentir « de trop » et jeter l’eponge? On dirait qu’Il aime particulièrement les « brebis égarées », mais puisqu’elles n’en veulent pas, à quoi ça sert?

Merci d’avance pour votre éclairage.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Chercher Dieu c’est le trouver

J’ai vraiment apprécié votre message, je l’ai trouvé très profond, à la fois sincère et encourageant.
Je vous répondrai d’abord avec le philosophe, théologien et scientifique Blaise Pascal qui avait la même recherche que vous et qui a senti cette réponse de Dieu « Console‑toi. Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais trouvé. » (Les pensées de Pascal)
Je pense que cela peut vous rassurer tout à fait, et en même temps vous encourager à continuer à chercher Dieu.

Ce que vous dites de Dieu est tout à fait juste. On ne peut pas le saisir. Et c’est une excellente réflexion que vous vous faites en sentant cela. Même pour une personne qui nous est très proche, si on la respecte, on la découvrira toujours mieux, de jour en jour. Alors pour Dieu, qui est vraiment très particulier, il y a sans cesse encore à approfondir. Il n’est pas du tout favorable de s’imaginer (souvent sincèrement) définir Dieu dans des formules, des définitions, des doctrines, souvent avec de terribles idées sur lui, d’ailleurs. C’est souvent cela qui rebute des personnes, et suscite une légitime méfiance vis à vis de l’idée de s’ouvrir à Dieu.

Pourquoi chercher Dieu ?

Il est donc génial de chercher Dieu, comme vous le faites. Et donc de chercher comment le chercher ! De prendre une certaine énergie, un peu de temps pour cette recherche.

On peut, je pense, commencer à rechercher quelle est la source du meilleur, source de ce qui augmente la vie, ma rend plus belle et plus vraie. Car c’est en quelque sorte une première définition de ce que nous pouvons percevoir de Dieu, nous. Même si Dieu est bien plus que cela. En tout cas, ce n’est jamais une recherche inutile ou perdue que de chercher dans cette direction-là. En même temps c’est normal que l’on ne puisse tout à fait saisir cette source car par principe même elle est d’un autre ordre que ce qui est de l’ordre de ce monde. Donc oui, je suis d’accord avec vous, Dieu est hors de ce monde mais n’est pas sans interagir avec ce monde. Dieu est éternel, sans origine ni fin, mais il n’est pas hors du temps, il agit dans le temps, il accompagne. Dieu n’est pas virtuel, il a été actif bien avant que nous existions.

Je peux vous dire personnellement, et avec des milliards de personnes de tous les pays et de toutes les générations, que notre recherche de Dieu n’est pas vaine, quand nous le cherchons sincèrement : nous le voyons à l’effet positif qu’il a en nous et dans notre existence, effet souvent extraordinaire, dépassant les effets positifs d’une « simple » réflexion et méditation personnelle. Mais nous n’avons pas à mépriser ceux qui ne cherchent pas Dieu et qui cherchent autrement à approfondir leur existence, à nourrir leur intériorité. Si cela leur convient ainsi, c’est de toute façon une joie et un enrichissement pour l’ensemble. Et bien sûr cela ne nosu empêche en rien de chercher Dieu, nous, et de nous enrichir de ce que Jésus_Christ nous a fait découvrir de lui. Si par malheur vous croisez la route d’un athée ou d’un croyant d’une autre sensibilité qui cherche à attaquer votre foi et votre recherche à vous : vous pouvez lui dire que vous trouvez bien de vivre en respectant la recherche personnelle et la foi des autres. Et se sentir ainsi soi-même libre de chercher librement, en sincérité.

Comment chercher Dieu ?

Comme vous le faites : en nous posant des questions, en creusant les textes, en cherchant ce que l’on penserait que Dieu devrait être selon nous pour être un Dieu bon et source de vie, de salut.et en creusant en nous-même dans la prière, pour chercher Dieu. La louange intérieure est une bonne démarche : relevant ce qui a été de l’ordre de la bonne surprise dans notre journée. Car on peut s’essayer à prier ainsi même si l’on doute de Dieu, bien sûr. Ce n’est jamais perdu, de toute façon en priant ainsi on est à la recherche du meilleur dans notre profondeur.
Et donc, ne pas cesser de le chercher, puisque c’est ainsi que l’on avance, lui faisant place dans notre être.

Jamais Dieu ne pourrait cesser de chercher une personne

Il n’y a absolument aucun risque que Dieu cesse d’être Dieu, donc qu’il cesse d’être positif pour nous, pour chacun, pour le monde. Je pense que lui-même ne le peut pas. Car il est toute positivité. Par principe même. La conception que certaines personnes ont de Dieu comme étant un juge et plutôt irascible contre le monde et les humains, cette conception de Dieu est plutôt inspirée des religions égyptiennes ou grecques, ou en partie du bouddhisme avec la notion de karma qui est un jugement porté sur la personne. L’Evangile du Christ montre au contraire Dieu comme source de salut, car il va jusqu’à aimer même ses ennemis, nous dit Jésus. Ce que Jean traduit en disant que Dieu est entièrement lumière et qu’il n’y a pas en lui de ténèbre, que « Dieu est amour » (1ère lettre de Jean). Jésus explique qu’il est comme un berger qui cherche et cherche encore la brebis perdue qui est en chacune et chacun de nous, et qu’il laisse libre et autonome les brebis qui sont en forme. Les deux nous concernent, chacune et chacun. Nous sommes tous à la fois un peu la brebis perdue et aussi un peu la brebis juste. Personne n’est 100% dans la pure négativité. Ni dans la pure perfection. Bien sûr. Donc Dieu fait la part des choses, c’est cela que fait une personne qui aime.  Jésus assure que le berger fait du bon travail, Il conclut cette parabole en disant qu’il y a de la joie à chaque progrès ( (Luc 15) .

Donc, aucune chance que Dieu abandonne la brebis égarée. Il faudrait qu’il abandonne tout le monde et Dieu se renierait lui-même. Dieu ne cesse de nous chercher, et développer le meilleur de nous-même.

Bonne recherche, bon cheminement.

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

2 Commentaires

  1. Cabane dit :

    En fait, Dieu échappera régulièrement à ceux qui le cherchent à l’extérieur d’eux mêmes, car il s’est trouvé la meilleure « cachette » : à l’intérieur de nos coeurs, à l’intérieur de nos êtres. Dieu est notre esprit, il nous a donné notre âme, il est littéralement notre conscience. Sans conscience, les êtres humains seraient bien petits. C’est un peu le sens de la non-réponse de Dieu à Job. Il y a de quoi réfléchir…

  2. Jo dit :

    Dieu est spirituel car Dieu est en l’homme et l’homme est en Dieu .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *