Vous avez écrit que la Bible a pu être utilisée pour réduire en esclavage les personnes noires ?

Par : pasteur Marc Pernot

Bible en hébreue entrouverte laissant voir deux pages d'hébreu et le pli entre les deux - Image par Republica de Pixabay

La Bible intègre la complexité de notre vie avec de multiple voix. La « vérité » y est une vérité de relation, c’est la fidélité, la sincérité.

Question d’un visiteur :

Cher Monsieur,
Grand-mère (catholique) de 78 printemps, je lis toujours Réformés avec
plaisir. En avril 2022, in « La bible une parole à interpréter », la phrase ELLE A ETE
UTILISEE POUR REDUIRE EN ESCLAVAGE LES PERSONNES NOIRES … m’interpelle et
il m’intéresserait de savoir OU TROUVER DANS LA BIBLE LE/LES
TEXTES/INJONCTIONS à LA TRAITE DES PERSONNES NOIRES …
Merci de votre réponse.
Veuillez agréer, cher Monsieur, mes meilleures salutations.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour chère madame

Bravo pour votre ouverture d’esprit œcuménique. C’est une excellente démarche d’aller vers l’autre, non pour le changer, mais pour s’enrichir soi-même/
Grand bravo de vous intéresser à la Bible, c’est un outil excellent.

Et pour cela d’en chercher le mode d’emploi, si je puis dire, ce que nous aide à faire cet excellent dossier du magazine Réformé de ce mois.

En ce qui concerne l’extrait que vous relevez, l’objectif est de montrer que comme tout outil puissant, la Bible peut servir à libérer et faire vivre, et elle peut aussi être utilisée pour opprimer, blesser, et même tuer.

Hélas, ce ne sont pas les plus belles pages de l’histoire du Christianisme, bien sûr. Il est cependant bon de savoir qu’il existe de multiples interprétations possibles d’un même texte biblique, et qu’il est par conséquent dangereux de confondre un texte biblique avec la Parole de Dieu, tout dépend de l’interprétation que l’on en donne, dans un contexte donné.

Hélas, l’apartheid, l’esclavage, l’oppression des femmes, la discrimination du couple homosexuel, la guerre… ont été parfois argumentés à partir de passages bibliques et la faute n’est à mon avis pas à faire penser à la charge de la Bible elle-même, mais de ceux qui l’interprètent ainsi et qui sacralisent ensuite leur propre interprétation comme étant une vérité divine.

  • Pour l’apartheid, il a pu être utilisé par exemple Genèse 9:25 (Cham, interprété comme « le brûlé », représentant les personnes à peau plus foncé, devra servir ses frères), ou Genèse 11:7,8 (où la séparation entre les différentes composantes de l’humanité, sans mélange, serait décrétée par Dieu).
  • Pour l’esclavage il a été invoqué les lettres de Paul à Philémon ou 1 Corinthiens 7:21 24.
  • En ce qui concerne l’oppression des femmes par les hommes il a parfois exploité des passages de Paul comme 1 Corinthiens 7, 11:2-6, 14:33-36, Colossiens 3:18, Ephésiens 5:22-23 ou Timothée 2:11-15.
  • En ce qui concerne la discrimination contre les homosexuels : un bout de verset du livre du lévitique et un de la lettre de Paul aux Romains.

D’où l’importance de replacer cela dans une lecture replaçant les textes dans leur contexte, et de voir si notre interprétation (que nous pensons venir de l’Esprit de Dieu, bien sûr), est en accord avec la grâce de Dieu manifestée en Christ, allant dans le sens de l’amour des autres membres de ce corps qu’est la création et qui est particulièrement l’humanité.

Ces passages dévoyés pourraient être interprétés différemment, heureusement ! D’autres versets existent, qui pourraient être utilisés pour nourrir notre questionnement sur tel ou tel sujet. Heureusement !

Et par ailleurs, il y a des milliers de versets plus que très très utiles, riches, inspirants pour vivre et faire vivre dans la Bible. Voir les prédications et les simples versets médités?

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.