Si ma mère s’est suicidée, est-ce que Dieu l’acceptera dans la vie éternelle ?

Jeune femme pensive, concentrée (illustration) - Image: 'focus' http://www.flickr.com/photos/27953324@N07/23481412670 Found on flickrcc.net

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Une mère qui a sacrifié toute sa vie pour sa famille et au service de tout bien avec témoignage de son entourage est atteinte d’une maladie chronique épuisante, elle a a subi un choc, un coma, puis elle est morte.

Ma question est la suivante : n’étant pas sûre si elle a fait quelque chose pour mettre fin a sa vie ou non ou ira t-elle dans le premier cas ? au ciel ou autre ?

Et comment me rassurer moi-même?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir,

Vous arrivez à aimer cette femme, avec ses qualités et ses défauts, avec ce qu’elle a fait de bien et de moins bien… L’amour de Dieu est certainement au moins aussi grand, pur, et désintéressé que le vôtre.

Il n’y a donc aucune crainte à avoir de Dieu. Il ne rejette aucun de ses enfants. Dieu n’aime pas le péché, bien sûr, mais il aime le pécheur. Heureusement pour nous tous. Mais c’est assez normal de sa part, d’abord parce que c’est son style, et puis parce qu’il est notre père et mère, et que de vrais parents sont ainsi, ils aiment chacun de leurs enfants, d’un amour que rien ne peut briser, mais qui souffre souvent.

Par conséquent, même si elle a gâché le peu de vie qui lui restait, Dieu la gardera évidemment dans son amour.

Mais cela n’est pas un encouragement à zapper une vie présente que l’on trouverait trop dure. D’abord parce que je ne suis pas certain que la vie future soit plus reposante que celle-ci (car la vie est faite de mouvement, de transformation, de créativité). Deuxièmement parce que, par le principe, on ne zappe pas sa vie, comme on ne zappe pas un ami. Ce n’est pas bon. Enfin, il est bon de faire en sorte que la vie, toujours, l’emporte sur la mort. Car c’est une philosophie de vie et non de mort qui nous anime.

Amicalement

pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Anne dit :

    Bonsoir pasteur

    Je connais une personne qui vient de s ôter la vie pour rejoindre son fils décédé il t’a 3ans.
    Est ce que le seigneur va s’occuper d’elle ?
    Merci
    Soyez bénis

    • Marc Pernot dit :

      Bonsoir Madame
      Hélas, la pauvre, c’est tout à fait désolant.
      Je ne pense pas du tout que l’on « rejoigne » une personne décédée en mourant soi-même. Car cette personne n’est pas « quelque part », elle est en dehors du monde matériel.
      C’est l’amour qui est plus fort que la mort, et donc elle ne sera pas plus avec son enfant après sa mort qu’avant. Elle sera alors avec lui du même lien qu’elle avait avec lui avant sa mort. Un lien d’attachement, d’amour.
      Mais bien sûr que Dieu s’occupe de chacune et chacun. C’est vrai qu’elle ait gaspillé une partie de la vie qu’elle avait, qu’elle a gâché le bien qu’elle aurait pu faire et qu’elle n’aura pas fait, mais Dieu aime même ceux qui ratent, qui se trompent et qui échouent. Bien sûr. Sinon cela voudrait dire que Dieu n’aime pas vraiment.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *