Une cordée monte péniblement (illustration) Image: 'IMG_4107.jpg' http://www.flickr.com/photos/46202147@N00/331208730 Found on flickrcc.net
Foi

Peut-on être chrétien sans être baptisé ? sans prier Marie ? sans prier en public ?

Par : pasteur Marc Pernot

Une cordée monte péniblement (illustration) Image: 'IMG_4107.jpg' by zanaca https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/46202147@N00/331208730

Question posée :

Bonjour , excusez-moi pour le dérangement !
J’ai quelques questions à vous poser Monsieur le Pasteur si c’est possible de me répondre.

  • Peut-on d’être chrétien sans avoir été baptisé?
  • Est-il une obligation de se prosterner devant les statuts ( ceux qui les appellent les saints )?
  • Peut-on être chrétien sans prier Marie ?
  • Peut-on être chrétien en se concentrant la lecture biblique seulement sans écouter d’autre opinion ?
  • Peut-on être chrétien si on aime pas prier devant les gens non pas par peur, mais pour être discret ?
  • Combien de temps faut-il dans la démarche vers le baptême pour être baptisée ?

Merci à votre compréhension !

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Ce n’est pas un dérangement, mais toujours une joie de voir quelqu’un qui s’intéresse à Dieu !

Peut-on être chrétien si ceci, si pas cela … ? Bien des personnes et des églises peuvent donner une réponse différente à ces questions, parce qu’elles ont des définitions différentes de ce qu’est être chrétien. Personnellement, il me semble essentiel de donner comme définition de ce qu’est être chrétien la seule personne de Jésus-Christ. Être chrétien c’est s’intéresser d’une façon déterminante à la personne de Jésus. Cela peut être de différentes façons, pour différentes raisons. Mais c’est cela le cœur du cœur. C’est une définition à la fois exigeante (cet attachement au Christ oriente une vie, une foi, une façon d’être), mais en même temps ouverte : nous pouvons alors reconnaître comme chrétien tout fidèle d’une autre église et même toute personne qui se déclare elle même disciple du Christ.

Si je vous dis cela, c’est pour que vous vous sentiez libre d’être chrétien à votre façon à vous. Cela vous appartient, votre foi est quelque chose de si intime que cela ne regarde que Dieu et vous. Qu’importe ceux qui seraient tentés de vous juger sur votre façon d’être chrétien ! Leur opinion dirait beaucoup sur leur propre cœur, leur foi, mais dirait peu sur votre propre foi et votre propre personne.

Je vais répondre volontiers à vos questions précises, mais avec ce que je viens de vous dire c’est plus une opinion personnelle, que la vérité qui tombe directement du ciel. Cela dit, je pense qu’une importante proportion de mes collègues pasteurs répondraient un peu quelque chose comme cela.

  • Oui, on peut être chrétien sans être baptisé. Dieu regarde au cœur, pas à un passeport pour voir si nous avons les bons visas. L’essentiel est dans l’intérieur, c’est la sincérité, l’attachement. Mais nous sommes aussi un corps et un membre de la société humaine. Cela nous aide d’impliquer non seulement notre cœur et notre tête, mais aussi notre extérieur dans notre relation à Dieu. Les sacrements rendent visible et communautaire ce qui est invisible : la grâce de Dieu et la foi de la personne. Cela est faut pour nous aider non, humain. Dieu, lui, n’en a pas besoin, il nous garde dans son amour de toute façon.
  • Dans notre façon d’être chrétien (protestants), nous ne prosternons pas devant des statues, ni des images, ni ne prions que Dieu (parfois, certains protestants prient Jésus aussi, mais en général on prie plutôt Dieu « au nom de Jésus-Christ »). Mais si cela aide certaines personnes de prier en pensant à Marie ou tel autre saint,  éventuellement devant sa statue… ce n’est pas cela qui va fâcher Dieu !
  • Je dirais qu’être chrétien c’est rechercher Dieu, et la lecture personnelle de la Bible est essentielle pour cela, ainsi que la prière personnelle. Les activités collectives en église sont des exercices pour stimuler et nourrir la foi et la réflexion personnelle. C’est donc secondaire, facultatif même si cela aide de faire l’effort d’en suivre un peu, à son rythme. Mais on n’est donc pas du tout obligé d’être d’accord avec ce que dit l’église ou les autres personnes.
  • Je suis du même avis en ce qui concerne la prière devant les autres gens, je trouve que la prière est faite pour rester intime, seul à seul avec Dieu. Il n’est en tout cas absolument pas obligatoire de prier devant d’autres gens. D’ailleurs Jésus recommande explicitement de ne pas le faire « quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret » (Matthieu 6:6)
  • Dans notre église, quand une personne parle d’être baptisée, c’est qu’elle est prête à l’être. L’important est ce qui est dans le cœur de la personne, et l’église n’est pas Dieu pour en juger ! Après, il faut seulement le temps de s’organiser et de personnaliser cet événement.

Avec mes amitiés fraternelles
Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

51 Commentaires

  1. M.C dit :

    Bonjour monsieur, j’espère que vous allez bien. J’ai quelques questions à vous posez.
    Je suis assez jeune en fait, je souhaite me convertir au christianisme, est ce que cela est possible même si j’étais musulmane (depuis ma naissance)?
    -Comment je peux faire pour me convertir ?
    -Suis-je obliger de me faire baptiser pour devenir chrétienne? Si oui, où dois-je le faire? J’ai vu sur certains sites qu’il fallait payer pour se faire baptiser est-ce vrai?
    -Si une personne se tourne volontairement à reconnaitre que Jésus Christ est le fils de Dieu, qui est mort pour les pêchés des hommes est ce que cela signifie que cette personne est chrétienne?

    Je m’excuse de poser autant de questions, c’est juste que c’est assez nouveau pour moi et que je souhaite avoir des réponses pour me mieux comprendre.

    1. A.S dit :

      Bonsoir, je tenais particulièrement à me renseigner sur un aspect du lien à Dieu. En grandissant dans mon environnement, on m’a dis à plusieurs reprises que les personnes homosexuelles seraient condamnées à l’enfer et au mépris de Dieu. J’ai récemment fait le choix de m’impliquer dans la religion chrétienne, mais j’ai toujours des doutes sur ce lien. Car, étant moi même homosexuel, je reviens souvent sur l’idée d’aimer sans retour. C’est également cette idée qui m’a fait longtemps me tenir à l’écart de la religion, pensant n’être considéré que comme une « abomination ».
      Je souhaite de tout coeur m’investir dans la religion, mais je suis toujours confus à l’idée d’être méprisé par Dieu, peu importe ce que je puisse faire, en ajoutant le fait que je ne pourrais jamais renoncer à ma vie amoureuse, et plus…

      1. Marc Pernot dit :

        C’est vrai qu’il existe des personnes homophobes dans les églises. Hélas. Mais vous pouvez être absolument certain que Dieu n’est pas homophobe, il n’est pas non plus misogyne, il n’est pas non plus raciste, il ne méprise pas les personnes qui ont les yeux bleus ou un petit nez. Il est Dieu et il aime chaque personne telle qu’elle est. Bien sûr. Ce qui est une abomination c’est de faire qu’une personne se sente méprisée pour ce qu’elle est. L’abomination des abomination c’est d’être religieux et de faire qu’une personne ait l’idée que Dieu pourrait la mépriser pour ce qu’elle est.
        Donc désolé que vous ayez pu sentir cela.
        Choisissez seulement une église, une paroisse, qui respecte effectivement la personne telle qu’elle est, et donc qui accueille avec joie tout couple, qu’il soit constitué de deux personnes de même sexe ou des personnes de sexes différents, de même teinte de peau, ou de teintes différentes. Pour le savoir, il suffit de demander au secrétariat de l’église si la paroisse organise des cérémonies de mariage de couple de personnes de même sexe. Si c’est « oui, bien sûr » vous pouvez essayer de voir si cette paroisse vous convient au point de vue du culte et de la prédication ; si la réponse est négative ou embarrassée « Euuuh, il faut en parler au pasteur », mieux vaut que vous alliez chercher ailleurs, ce n’ets vraiment pas la peine de risquer d’être encore blessé.
        Il est hors que question que votre foi vous fasse renoncer à votre vie amoureuse !!! Votre foi vous appelle au contraire à l’approfondir, dans la fidélité, dans l’engagement mutuel, dans le rayonnement de votre couple.
        Voir, si vous voulez, les articles concernant l’homosexualité sur ce blog : https://jecherchedieu.ch/tag/homosexualite/

  2. Jessy dit :

    En allant sur votre site internet j’ai pu avoir mes réponses à mes questions MERCI BEAUCOUP 😁😁

    Que du vous bénisse mes frères et sœurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *