Les fêtes protestantes ? Bible protestante ? Rebaptême ?

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Monsieur,

Je suis en train de ma rapprocher de l’église protestante  : 

  • Quelles sont les fêtes religieuses reconnues par les protestants ?
  • Quelle est l’édition de La Bible que vous me conseilleriez en vue de me rapprocher de l’Eglise Protestante ?
  • Déjà baptisé, dois-je refaire un baptême pour appartenir à l’Eglise Protestante ?

En vous remerciant.

Le baptême d'une adulte - Photo SHPRéponse d’un pasteur :

Bonjour

Bravo pour votre démarche, je suis persuadé que cela vous apportera énormément de chercher ainsi votre chemin de foi avec cette sincérité.

Quelles sont les fêtes religieuses reconnues par les protestants ?

Nous connaissons le dimanche, qui est à mon avis la fête principale. Les fêtes célébrées sont toutes basées sur un récit biblique et permettent d’insister sur un aspect du salut que Dieu nous donne en Christ : Noël, Pâques, Pentecôte et Ascension. Leur existence est donc principalement une question de pédagogie. Tout le monde n’y est pas sensible, en particulier le fait qu’il faille être triste le vendredi saint pour le pauvre Jésus et sur nos péchés, pour ensuite se réjouir à l’unisson et sur commande le dimanche de Pâques pour la résurrection de Jésus et notre salut. Mais malgré tout, ces fêtes sont de belles occasions d’approfondir quelques éléments importants de l’Evangile.

La fête de Noël est très suivie, avec une veillée le 24 décembre au soir, et le culte le 25 au matin. La fête principale est peut-être celle de Pâques, ou plutôt une série de moments importants pendant la semaine qui précède (« semaine sainte »), avec en particulier le dimanche qui précède « dimanche des rameaux » (fêtée très simplement), le jeudi qui fait mémoire du dernier repas que Jésus pris avec ses disciples, le vendredi saint qui pense à sa crucifixion, et le dimanche évoquant sa résurrection.

La fête de l’Ascension est la moins suivie, celle de Pentecôte l’est plus.

Quelle est l’édition de La Bible que vous me conseilleriez en vue de me rapprocher de l’ Eglise Protestante ?

Une traduction Segond révisée sera très bien. En particulier la Nouvelle Bible Segond (en édition transportable si vous comptez voyager avec, sinon il y a une édition d’étude qui a de bonnes notes scientifiques.

Mais les traductions catholiques (Bible de Jérusalem) ou œcuménique (TOB) conviennent aussi très bien, il y a du bien et du moins bien dans chacune.

J’éviterais en tout cas à tout prix la « Bible en français courant » car elle est à mon avis vraiment trop éloignée du texte biblique, et glisse sournoisement la propre interprétation des traducteurs dans le fil du texte.

Pour vous aider à entrer dans ce monument qu’est la Bible : j’ai mis ici quelques pistes.

Déjà baptisé, dois-je refaire un baptême pour appartenir à l’église protestante ?

Vous pouvez vous considérer comme protestant quand vous le désirez, sans autre formalité. C’est le cœur qui compte. Être protestant c’est être chrétien, sans l’autorité d’une église qui fixe ce que l’on doit faire ou penser, avec le courage de réfléchir et de prier par soi même, et donc le risque de se tromper mais avec la confiance dans l’amour de Dieu ça passe très bien.

Mais souvent il est profitable de marquer les grandes étapes de sa vie, et vous pouvez désirer faire une « profession de foi » (ou « confirmation » de votre baptême) qui est un acte liturgique venant marquer ce commencement que vous vivez, c’est utile pour vous et un beau cadeau pour l’église qui vivra avec vous ce moment de foi et de grâce.

Mais, bien entendu vous pouvez participer à toute la vie de votre église selon vos goûts, à votre façon, à votre rythme (culte, rencontres théologiques ou bibliques, don, coups de mains pour participer à l’organisation des activités). Vous pouvez aussi vous signaler au pasteur, mais c’est facultatif .

Plus de précisions sur cette page concernant la profession de foi, et sur cette page quant à la suite.

Bonne route à vous

Avec et par la bénédiction de Dieu

Très fraternellement

pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *