Quelles différences entre les croyances catholiques et protestantes ?

Par : pasteur Marc Pernot

illustration : un prêtre et un pasteur. by USAG Italy 
 https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/ http://www.flickr.com/photos/39247913@N06/38992354695

Question d’un visiteur :

Bonjour,

J’aimerais savoir quelles différences il y a entre les croyances catholiques et les croyances protestantes.

Mais aussi s’il y aurait un inconvénient à ce que mon parrain soit catholique.

Merci.

Alexia

Réponse d’un pasteur :

Chère Alexia

Je réponds d’abord la question la plus simple : il n’y a aucun inconvénient à ce que votre parrain soit catholique. C’est formidable qu’il soit chrétien, vous pourrez ainsi discuter ensemble de votre foi commune. Mais même s’il était non croyant, mais respectueux de votre foi, l’essentiel, à mon avis, pour un parrain ou une marraine est qu’il ait de l’affection et du respect pour vous.

Il y a des différences de croyances entre protestants et catholiques. Mais je voudrais dire qu’il y a d’abord presque tout qui nous rassemble, l’essentiel nous rassemble (la personne de Jésus-Christ, en particulier, mais encore Dieu, la Bible, l’Evangile…).  Cela fait que nous pouvons déjà nous sentir en profonde communion.

Et puis, il y a des différences de croyances aussi à l’intérieur du catholicisme, et des différences de croyances à l’intérieur du protestantisme.  Je me sens bien plus proche de catholiques ouverts que de protestants étroits d’esprit.

Heureusement qu’il y a une diversité dans le Christianisme, car nous ne sommes pas des robots, et Dieu est une personne qu’on peut facilement enfermer dans des doctrines, il déborde toujours un peu de partout. Ce n’est pas la diversité qui est un scandale, mais la haine, l’exclusion. L’apôtre Paul compare l’humanité à un corps ayant de multiples membres, et il fait remarquer justement qu’heureusement que tous les membres ne sont pas semblables, sinon il n’y aurait dans notre corps que des yeux, ou que des pieds, ce qui ne serait pas très pratique.

Cela dit, il y a effectivement des différences entre les croyances catholiques et protestantes.

La plus importante me semble être la place de l’église : elle a une place plus importante pour le catholique que pour le protestant. Pour nous, elle est utile, mais plutôt comme une salle de musculation pour la foi personnelle.

  • Du coup, les prêtres ont une place à part (surtout le pape, mais même le simple curé), alors que, dans le protestantisme, tout le monde est prêtre. Le pasteur est seulement un homme ou une femme diplômé en théologie et au service des gens de l’église.
  • Du coup, pour les catholiques, c’est ce qui se vit à la messe qui est le sommet de la relation à Dieu, alors que pour le protestant, l’essentiel est qu’il progresse dans sa relation personnelle et intime avec Dieu pour sa vie quotidienne.
  • Du coup, dans le catholicisme, l’église a autorité pour dicter des règles de doctrine et de morale pour les fidèles catholiques. Dans le protestantisme, l’église est un lieu où chacun se pose des questions avec d’autres à partir de la Bible, mais c’est à chacun de se décider ensuite, pour lui-même, de ce qu’il croit devoir penser et faire.
  • Du coup, on prie les saints dans le catholicisme, alors que le protestant ne prie que Dieu seul.
  • Du coup, dans la théologie protestante, on insiste plus sur ce qui vient de Dieu (son amour, ce qu’il nous apporte), que sur ce que fait l’homme de bon comme rites, croyances et actes (ce que nous comprenons plus comme des fruits de ce que Dieu a mis dans notre coeur comme amour, une conséquence)
  • Du coup, les cultes protestants sont plus poussés théologiquement, et la lecture de la Bible est plus poussée que dans le catholicisme. Il faut bien, puisque chaque protestant doit réfléchir par lui-même.

Bref, oui, il existe des différences, mais il s’agit plus d’une question de degré que de différences radicales.

Mais il n’y a pas que des différences de croyances, il y a aussi des différences de style. Le style protestant est plutôt simple et dépouillé par rapport au catholicisme. Pas d’encens, pas d’embrassade de Bible, le pasteur ne chante pas la liturgie, pas de statues, de bougies, de signes de croix, d’étole, de nettoyage des coupes et de calice, de burette, d’hostie, pas d’huile sainte, de litanie, de rosaire, d’adoration du Saint Sacrement, d’agenouillement, de processions, de confession…. Dans le culte et dans le temple protestants, la première place est volontairement donnée à l’interprétation de la Bible, aux questions qu’elle pose pour notre temps, au chant de l’assemblée et à la prière personnelle.

Cela est juste une question de goût. On a le droit de préférer les choses plus sophistiquées ou plus épurées.

Amitiés fraternelles

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Marie dit :

    Parfaite explication, merci. Maintenant j’y vois plus clair !

  2. Finoana dit :

    Les différences de croyances ne doivent pas donner naissance à une division. Une division, une fois qu’elle voit le jour, est susceptible de donner lieu à une certaine guerre, non seulement au sein des croyants catholiques et luthériens, mais aussi au niveau mondial.

    • Marc Pernot dit :

      Tout dépend de ce que l’on entend par « division ».
      L’apôtre Paul voit l’humanité comme un corps avec des membres distincts ayant chacun leur vocation propre, et unis par l’Esprit en un corps.Il y a donc distinction entre les membres, complémentarité et compassion. Cela veut dire que l’unité n’est pas uniformité.
      Je suis bien d’accord avec vous, ce qui est catastrophique est : la guerre, les disputes, ou considérer que l’autre n’est pas un bon chrétien parce qu’il ne serait pas semblable à nous, prie autrement…
      Mais sinon, qu’il y ait des églises différentes, diverses sensibilités théologiques, diverses façons de pratiquer le culte et les sacrements : c’est une richesse qui peut être un sujet de louange et de reconnaissance à Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *