Le culte, c’est obligatoire ?

Porte ouverte d'une église (pixabay)

La porte des temples est à nouveau ouverte, faut-il entrer ?

Par : pasteure Sandrine Landeau

Question d’un visiteur :

Retour chez mon coiffeur cette semaine, et nouvelle question : « Les temples ont rouvert, alors les fidèles sont obligés de revenir au culte le dimanche matin ? »

Réponse d’une pasteure :

Les temples ont rouvert oui, mais ça ne veut pas dire que les fidèles doivent revenir au culte du dimanche. D’abord ils ne doivent pas, ils peuvent, et la nuance est de taille ! Dans le christianisme, et particulièrement dans le christianisme d’expression réformée, il n’y a pas d’obligation de venir au culte, ni d’ailleurs de prier comme ceci ou comme cela, à telle heure ou à telle autre. Ce n’est pas que le culte n’est pas important, c’est juste que Dieu ne va pas nous en vouloir ni nous punir si nous n’y allons pas. Le culte est utile à notre croissance et à notre bonne condition spirituelle, comme faire un peu d’exercice est utile à notre croissance et à notre bonne condition physique. Se rendre au culte, alors qu’on pourrait faire mille autres choses, s’asseoir à côté de cette personne qu’on ne connaît pas et de cette autre qui nous agace, écouter ces textes vieux de plusieurs milliers d’années au langage parfois si étrange, prier avec d’autres, chercher à suivre ce que dit le ou la pasteur.e qui est plus ou moins inspiré.e ce jour-là, tout cela nous sort du fameux « métro-boulot-dodo », nous ouvre à d’autres parts de nous-mêmes, aux autres, à Dieu aussi. Donc oui, c’est important ! Mais ce n’est pas obligatoire : Dieu n’est pas un Dieu qui oblige, mais un Dieu qui propose, qui dialogue. Quand Jésus résume la Loi de Dieu, c’est l’amour qui reste, pas le culte. Le culte est un moyen, pas une fin. Il peut y avoir d’autres moyens d’entretenir tout cela, il peut y avoir d’autres choses plus importantes à faire à ce moment-là. Pour approfondir : https://jecherchedieu.ch/pratiquer/a-quoi-sert-le-culte/

Ensuite, le culte n’est pas réservé aux fidèles, à celles et ceux qui fréquentent régulièrement le culte. Il est ouvert à tous et toutes : les régulier.ère.s comme les moins régulier.ère.s, les hommes comme les femmes, les noir.e.s comme les blanc.he.s, les adultes comme les enfants, les passionné.e.s comme les simples curieux.ses qui passaient là et cherchent à s’abriter de la pluie ou du soleil, les intéressé.e.s comme ceux qui viennent pour accompagner leur grand-mère et lui faire plaisir. Tout le monde est bienvenu, et le culte devrait s’adresser à tous et toutes, ce qui suppose un gros travail dans nos formulations, nos façons d’être. Nous, pasteur.e.s et membres d’Eglises, ne sommes pas toujours au top, mais on y travaille !

Et puis, les temples ont rouvert, mais on trouve toujours d’autres formes de cultes pour celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas s’y rendre, que ce soit juste pour ce dimanche, ou pour plus que cela. La RTS, le service radiophonique français, ce site et d’autres vous proposent des ressources pour cheminer, que le temple près de chez vous soit fermé ou ouvert !

par : pasteure Sandrine Landeau

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *