Ma Maman est décédée il y a 18 mois, je vais tous les jours au cimetière me recueillir, est-ce bon pour son âme ?

Par : pasteur Marc Pernot

Une tombe moussue au cimetière du Père Lachaise - Merci à Kenny Orr sur unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour,
Depuis que Ma Maman est décédée il y a 18 mois et a rejoint mon Papa, je vais tous les jours au cimetière me recueillir sur la sépulture de Mes Parents. Je sais très bien que les Belles Âmes de Mes Parents sont retournées chez le Père Éternel, que le cimetière est un lieu sans aucune vie et que la sépulture ne contient que de la chair et des os dépourvus de toute vie et des vêtements qui vont se dégrader au fil du temps. C’est d’ailleurs ce que je dis à Mes Parents: « Je sais très bien que vous n’êtes pas là mais que vous êtes dans la Maison de Dieu et aussi toujours avec moi, partout où je suis et partout où je vais, mais comme je suis encore un être matériel, j’ai encore besoin de venir ici » et je rajoute: « J’espère que de venir ici très souvent, ne vous empêche pas de vous élever pour vous rapprocher de Dieu ». Comme Dieu est partout, je n’ai pas besoin d’aller dans un lieu de culte afin de prier pour le salut éternel de Mes Parents. Je le fais devant leur sépulture et partout où je peux me trouver dès que je sens le besoin de prier pour eux. Ce texte introductif est long pour l’énoncé simple d’une question pourtant complexe: « Bien qu’il n’y ait plus que de la matière sans vie dans leur sépulture, venir me recueillir tous les jours au cimetière peut-il empêcher ou retarder l’ascension des Belles Âmes de Mes Parents vers le Père Éternel bien qu’elles soient déjà dans sa Maison ? « .
Merci pour votre réponse.
Pierre

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Pierre

Et bravo et pour votre foi et pour votre amour filial.

Cela dit, Dieu est amour, faites lui confiance pour faire ce qu’il faut pour vos parents. C’est bien sympa de prier pour eux, mais cela n’ajoute rien à l’amour de Dieu pour eux, ni à la vie qu’il leur donne au-delà. Et rien de ce que vous pourriez faire ne l’empêcherait d’agir comme il l’entend pour eux.
Par contre, c’est pour vous qu’il est utile de penser à vos parents, car vous pouvez ainsi bénéficier du meilleur de leur personnalité, vous.

Aller comme cela sans cesse sur la tombe n’est donc certainement pas néfaste pour vos parents, mais je ne suis pas certain que ce soit bon pour vous.

C’est assez dans l’ordre des choses de perdre ses parents, génération après génération. Ils continuent leur route autrement maintenant, et ils ont la chance d’avoir laissé un fils derrière eux, leur joie est que vous viviez VOTRE vie, de prolonger ainsi leur vie à eux sur terre d’une dimension nouvelle, du pas suivant que vous faites. Tout bon parent souhaite que son enfant puisse avancer dans la vie, s’émanciper, devenir lui même et rayonner de ce qu’il ou elle est. C’est donc avancer qui serait un hommage à leur vitalité. Mais si vous êtes sans cesse sur leurs restes matériels, sur cette tombe froide, il est possible que cela ne vous aide pas tellement. Alors c’est normal au début, mais ensuite, il faut avancer. C’est cela qui serait fidèle à vos parents, et c’est ce qui ferait leur joie : de vous voir voler de vos propres ailes. Ces ailes existent.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *