Comment sont perçues les apparitions mariales chez les protestants, est-ce qu’elles sont reconnues ?

dessin d'apparition de la Vierge Marie sur une surface d'eau avec des colombes - Image par Susan Cipriano de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

comment sont perçues les apparitions mariales chez les protestants, celles qui sont reconnues par L Eglise comme Lourdes ?Merci pour vos éclaircissements.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Madame

Il est toujours un peu difficile de répondre sur ce que pensent « les protestants », car ils sont très divers, et heureusement, puisque nous sommes dans la liberté de pensée. Chacun reconnaît ce qu’il pense être juste, et d’autres auront des réserves s’ils pensent devoir en avoir.

Je suppose qu’un bon nombre de protestants doutent que ce soit vraiment Marie ou je ne sais quel autre saint soit venu rendre visite à telle ou telle personne.

Personnellement, je ne pense pas du tout que des personnes décédées puissent revenir sur la terre pour se présenter ou pour parler aux vivants. Je ne pense pas qu’il soit possible et encore moins qu’il soit bon de penser avoir un contact avec les morts. Pourtant, il y a des personnes sérieuses qui ont vraiment vu quelque chose. Je dirais que c’est alors plutôt des raisons psychiques que physiques qui font voir à ces gens une apparition. Cela leur appartient donc, puisque c’est une réalité subjective, qui ne concerne pas forcément les autres. Personnellement je n’ai jamais été tellement enrichi par ce que ces « apparitions » ont « révélé » à ce « témoin » (je pense que ces apparitions ont plutôt révélé quelque chose sur la psychologie et la foi de ce « témoin »).

Mais la question me semble plus large. Qu’une personne ait une foi ardente est très bien, qu’elle en témoigne est excellent. Cela laisse libre les autres d’avoir leur propre foi, leur pensée, leur façon d’être. Mais dès lors qu’une personne vit et/ou exprime sa foi dans un récit d’apparition, c’est assez violent pour les autres croyants. Comment peuvent-ils alors réagir ? Quelle liberté cela laisse aux autres d’avoir leur propre foi, pensée ? Si c’était réellement une apparition venant de Dieu alors il faudrait que tous les croyants se sentent liés avec ce qu’a dit « l’apparition » ? Si on ne le faisait pas cela manquerait de respect pour la personne que l’on ferait alors passer pour menteuse ou dérangée ? Cette « apparition » serait comme les décrets du pape ornés du sceau de l’infaillibilité, supposés s’imposer à tous par leur vérité indiscutable ? Dans le domaine de la foi, cela me semble bien dangereux.

Quand une personne pense sincèrement avoir eu une apparition, il me semble qu’elle devrait rester modeste et prudente, et ne pas dire « Dieu m’a dit cela » ou « Marie m’a dit telle autre chose », car c’est alors se prendre pour Dieu ou en tout cas présenter sa propre pensée comme étant celle de Dieu. La personne pourrait dire honnêtement et humblement : je pense (« je » : en mon nom propre) que la fidélité à Dieu c’est ceci… ou que la fidélité à la Sainte Vierge c’est cela… le dire ainsi modestement comme étant sa propre conviction profonde. Et laisser ainsi les autres avoir leur propre foi, leur intelligence de la situation, leur recherche de fidélité. En discuter éventuellement, se laisser déplacer un petit peu, enrichir par le témoignage des autres. Alors que dès lors que c’est Dieu, Jésus, ou la Sainte Vierge qui a parlé, pas un mot ne peut être retranché ou ajouté…

C’est vrai que Dieu parle à l’intérieur de nous-même. Cela a donc du sens de « reconnaître » certaines révélations comme lumineuses. Cela dit, c’est un peu délicat, je me demande si bon nombre d’expériences d' »apparitions » n’est pas à reconnaître comme un symptôme de troubles psychiques qui demandent d’avoir de la compassion pour la personne qui les subit. C’est la plupart du temps une réelle souffrance. A cette difficulté s’ajoute le fait de la honte que la personne a de ne pas être très en forme, alors que ce n’est absolument pas plus honteux d’avoir un trouble psychique que d’avoir un problème dans les ligaments d’un genou. Cela demande respect, compassion, soins.

Ensuite, je voudrais dire qu’il se passe des choses merveilleuses à Lourdes : une foule de personnes blessées par la vie se rencontrant, une foule de bénévoles faisant preuve d’une réelle empathie. Je suis moins admiratif pour les vendeurs de gourdes d’eau en forme de sainte vierge et autre bimbeloterie pieuse. Je redoute que cela n’encourage une dérive superstitieuse de la foi.

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Thomas dit :

    Bonjour Pasteur
    que pensez-vous des apparitions mariales, non pas accordées à 1 personne (Lourdres, rue du Bac, ..), mais devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, de toute confession, tels à Fatima (miracle du soleil prévu 2 mois à l’avance par annonce de la Vierge Marie) ou Zeitoun (apparition, colombes « statiques », pendant des mois, devant plus de musulmans – plusieurs centaines des milliers au total – que de coptes chrétiens)? De même, que penser des extases surnaturelles des fillettes de Garabandal ?
    Merci pour votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *