J’ai l’impression que Dieu me crache a la figure, que je suis comme une m*** a ses yeux

Par : pasteur Marc Pernot

illustration de colère - Image: 'Silver Iphone 6 - Credit to https://www.semtrio.com/' by Jack Sem https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/163837264@N07/44290637872

Question d’un visiteur :

(Note : dans cette question, quelques lettres ont été remplacées par des * pour la publication sur ce blog)

J’ai une question : p*** de m*** je prie Dieu, je fait ma prière 2/3 fois dans la journée, par moment le vendredi je jeûne et comme chaque être humain j’ai fait une demande : ça fait 4/5 mois rien du tout donc je suis allé voir une autre personne et là, ça marche. Mais p*** de b*** de m*** d’enfant de p*** de Dieu de m***. Désolé si je blasphème, je craque, j’en ai ras le c**. Je suis sincère dans mes prières et a chaque demande j’ai toujours droit a un refus de sa part. Mais p*** de fils de p*** de Dieu faut que je demande a qui, a Iblis, pour que mes demandes de prière soient prises en compte ? Après c’est normal qu’il n’y ait plus de ferveur dans mes demandes et que je perde la foi.

J’ai l’impression qu’il me crache a la gueule ou que je suis comme une m*** a ses yeux. Alors ma question qu’est-ce que je dois faire pour que mes prières soient pris en compte ? Et pourtant je ne demande pas de l’argent ou de belles voitures. J’ai demandé a Dieu que je retrouve la paix avec des amis avec qui je me suis disputé car je les aime, ils sont dans mon cœur et Dieu ma répondu d’aller me faire f***, à mon sens. Je laisse tomber. Je lui demande une femme avec qui j’ai des sentiments et qui correspond à mes critères. Qu’est-ce qu’il répond ? N*** ta mère, à mon sens bien sûr. Je lui demande alors le courage et l’envie d aller chercher du travail, et qu’est-ce qu’il me répond, à mon sens bien sûr, suce des b***. Donc a un moment en pleine prière, je l’insulte. Quand je vous dis ça, monsieur le pasteur, je suis en larmes, Dieu est le plus gros radin avare au monde je le hais cet enfant de p***. Mais p*** qu’est-ce que je dois faire ? Qu’est-ce que je dois faire ???? pour que mes prière soient prises en compte ????
Je ne peux que constater que Dieu s’est moqué de nous en disant « demandez et vous recevrez » c’est du pur mensonge, à croire que c’est lui le véritable Satan

Avec toute la sincérité qui subsiste dans ces paroles.
Et désolé si je vous ai choqué.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Monsieur

Il n’y a pas de problèmes avec vos paroles, Dieu accepte tout à fait que l’on soit en colère, même si les reproches que nous lui faisons ne sont pas justes. Il vaut mille fois mieux être en colère contre Dieu et le lui dire que de faire la gueule et de ne plus communiquer.

Ce qui est injuste, c’est que vous pensiez que Dieu devrait être le Père Noël. Ça ne marche pas comme ça. Dieu est une dynamique d’évolution. Il est source de bonnes idées, source d’ouverture de notre cœur.
Mais les humains ne sont pas des marionnettes dans ses mains. Il peut essayer d’attendrir le cœur de ceux qui sont fâchés mais il ne peut pas les forcer. Bien sur que Dieu veut que les gens puissent se réconcilier après une dispute, et c’est génial de confier à Dieu ce soucis comme vous le faites, mais il ne faut pas attendre de lui qu’il règle cela d’un coup de baguette magique. Pareil pour vous trouver une femme, il n’a pas une réserve d’esclaves qu’il enverrait comme Amazon envoie une moulinette à légumes. Pour rendre notre vie belle, Dieu essaye, il appelle les uns, il cherche à parler à un autre, il a des idées de bon couples possible et essaye de créer des occasions. Parfois nous ou l’autre personne passe à côté. Peut-être aussi que ce n’est pa spour nous le moment, peut-être que nous ne sommes pas prêt, être que ce n »est pas notre vocation de vivre en couple pour le moment.

D’autres fois, nous demandons à Dieu de l’aide. Par exemple, la prière du pauvre est légitime, évidemment, quand il voit ses enfants mourir de faim et qu’il demande du pain. Mais Dieu n’a pas d’autres mains que les nôtres pour mettre du pain sur la table de celui qui meurt de faim. Dieu tente par tous les moyens de convaincre les riches de leur porter du pain, mais si personne ne se bouge, les enfants vont mourir et ce sera malgré la volonté de Dieu et malgré tout ce qu’il a pu faire.

Donc, bien sûr que vos prières sont prises en compte et que Dieu ne s’en fiche pas. Au contraire. Mais souvent nous nous trompons sur ce que nous pensons qu’il fait et qu’il peut faire pour exaucer vos prières.

Oui, nous pouvons demander à Dieu, partager avec lui ce que nous espérons. La promesse que Dieu répondra et exaucera notre prière est vraie, mais il ne donnera pas forcément ce que nous demandons. Soit parce que ce n’est pas possible pour l’instant, soit parce que Dieu a quelque chose de meilleur pour nous a nous donner. Souvent c’est alors quelque chose auquel nous n’aurions même pas imaginé.

Nous pouvons dire notre espérance à Dieu dans la prière, comme à un ami. Mais la prière, fondamentalement, ce n’est pas donner des ordres à Dieu, comme si c’étaient nous le chef et que Dieu serait  le serviteur qui devrait exécuter nos ordres, nos idées, nos projets. La prière consiste à se présenter devant lui tel que nous sommes, nous et notre espérance, c’est ensuite reconnaître qu’il est Dieu et que nous ne sommes pas, nous, dieu. La prière, c’est alors fondamentalement s’ouvrir à ce qu’il veut lui, le seul Dieu, et c’est prendre dans nos mains, dans notre cœur et dans notre vie ce qu’il nous offre comme trésor de bienfaits. C’est de toute façon le meilleur.

Mais bon, Dieu est franchement bienveillant, il a l’habitude de l’humain, il pardonne, il accompagne, il entend, il patiente, il espère, et il ne se lasse pas d’offrir ce qu’il prépare pour nous de meilleur en réponse à ce que nous sommes et espérons.

Dieu vous bénit et vous accompagne de son amour. Il prépare mil bonnes surprises pour vous.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. Lucie dit :

    Si la personne on la connait pas bien par exemple

  2. Lucie dit :

    Ou même si on la connait

  3. Lucie dit :

    Merci pour vos mon Pere Je revient à ma question précédente mais comment faire confiance a Dieu lorsque rient ne vient et que cette grâce que je demande est urgente j’ai fait une neuvaine à Saint Joseph je n’ai pas recu donc je désespère car la grâce que je demande c’est sa volonté mais rien ne vient
    Et j’ai perdu ma confiance a cause de ça mon Père
    Je commence à avoir de l’inquiétude car si Dieu m’aurait excaucé je serais libéré la chose que je demande à Dieu c’est dans sa Volonté que faire mon Pere merci

  4. Lucie dit :

    Marc pernot pour vos réponses merci

  5. Laëtitia dit :

    Je suis présentement dans le même état d’esprit que la personne ayant rédigé le message initial. Et votre réponse à “son appel à l’aide” ne m’a malheureusement pas apaisée, bien au contraire elle ne fait que renforcer les innombrables doutes qui germent en moi quant à la parole de Dieu. Ma foi s’affaiblît à vitesse grand V, chaque journée m’éloigne de Dieu et je suis dans l’incapacité de trouver du réconfort dans Sa parole car j’ai l’impression que cette dernière n’est que fumisterie. Sa parole dit une chose et son contraire. Et chacun y va de son interprétation ce qui n’aide en rien à la comprendre.

    Sa parole dit :
    – Demandez, et on vous donnera. Cherchez, et vous trouverez. Frappez à la porte, et on vous ouvrira.
    – C’est pourquoi je vous le dis: quand vous priez pour demander quelque chose, croyez que vous l’avez reçu, et Dieu vous le donnera.
    Nous sommes d’accord que Sa parole nous dit demandez et vous aurez.
    Sa parole va même plus loin elle dit :
    – Avant qu’ils m’invoquent, je répondrai; Avant qu’ils aient cessé de parler, j’exaucerai.
    ‭Nous nous entendons pour dire que Sa parole dit qu’il agit avant même qu’on ait eu le temps de demander donc pas besoin de frapper à la porte finalement.
    Toujours dans Sa parole il est dit
    – Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.
    Sa parole dit finalement de demander selon Sa volonté.

    Je me suis livrée à Dieu à cœur ouvert, j’y ai cru car Sa parole m’a dit de croire que j’avais reçu et là … rien. Je me sens trahie, abusée … j’ai perdu confiance en lui.
    L’assurance que j’avais a laissé place à l’espérance, qui a laissé place au doute, qui à son tour a laissé place à la frustration , puis à la la tristesse imprégnée de colère.
    Cette déception a brisé quelque chose en moi, cette perte de confiance fait que je n’arrive plus à connecter avec lui et de ce fait, je n’arrive plus à me tourner vers lui, je ne suis plus capable de lire Sa parole convenablement, quand je le fais, je ne crois en rien de ce que je lis, je me dis “de belles paroles qui ne s’appliquent pas à moi” …

    Je me demande finalement si je ne devrais pas me chercher ailleurs. Certaines relations sont vouées à l’échec, il se peut que Dieu et moi ne soyons pas fait pour être ensemble et que je doive trouver l’entité qui m’entende ailleurs.
    J’ai la sensation de vivre une peine de cœur et ça me fait mal à un point … 💔

    • Marc Pernot dit :

      Bravo pour cette recherche et désolé que vous rencontriez cette déception. Votre recherche est active et intéressante.

      • Cependant, chercher Dieu c’est chercher un être tout à fait spécial, unique en son genre, et je pense que pour le « trouver » (ou plutôt quelque chose de lui), il faut être ouvert à tout, et pas à ce que les gens disent avec leurs doctrines et leurs propres expériences spirituelles. La question n’ets pas là, elle est dans votre propre recherche, votre propre sensibilité, car c’est là, à ce contact, que Dieu interagit.
      • Quant à la Bible, c’est normal qu’elle soit multiforme et complexe. Car la vie elle-même est ainsi, il y a autant de forme d’humanité qu’il y a d’humains. Ce côté fourre-tout de la Bible est une grande richesse, c’ets à la fois inspirant et libérant. Grâce à cette richesse et à cette pluralité de voix, de questionnements.

      Mais puisque vous aimez manifestement Dieu, à mon avis, il vous a bien plus rencontré que vous ne le pensez…
      Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *