Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Vous aimerez aussi...

190 réponses

  1. mymy dit :

    Bonsoir père…… je suis troublé.. je ne sais pas comment vivre . je suis amoureuse d’un homme de 22ans et moi j’ai 20ans. Nous sommes encore étudiante et nous voulons construire notre vie ensemble.mais seulement nous voulons aussi vivre selon Dieu.certains de nos amis disent que l’on fait mal de s’appeler des petits amis et qu’on devrait juste être des amis… Je ne saisis plus comment on devrait vivre ensemble.. je crois i’que je peux vivre avec cet homme.. mais ils disent que c’est impossible de plaire à Dieu en étant avec un homme… Nous sommes tous deux confus sur la façon de vivre

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Je ne suis pas certain que ces « amis » aient tout leur bon sens, ni que ce soient des « amis » qui vous veulent du bien.
      De plus, par définition même de l’Evangile du Christ, nous sommes sous la grâce, l’amour inconditionnel de Dieu. Il n’y a donc rien à faire où à ne pas faire pour « plaire à Dieu » puisque Dieu nous considère déjà comme son fils ou sa fille bien-aimé(e). Nous plaisons déjà à Dieu. Ensuite, si nous vivons bien et marchons avec Dieu c’est parce que c’est cela, vivre et bien vivre, d’une belle et bonne façon. Ce n’est pas pour « plaire à Dieu ». Et un des points importants est de bien s’entourer. De faire équipe avec de bonnes personnes.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  2. Elise dit :

    Bonjour pasteur…je suis assez perdu, ne sachant plus quoi faire, ni penser. Je suis chrétienne et j’accorde beaucoup d’importance sur le fait de plaire a Dieu, je travaille chaque jour a plaire a Dieu, chercher sa volonté.
    Depuis un certains temps je prie et demande a Dieu de me montrer la personne avec qui je dois partager ma vie. Je sais qu’il connais mes desirs et sait de quoi j’ai besoin et jusqu’ici mon Dieu m’a toujours donner ce que je désirais…
    Sauf qu’en ce moment je suis assez perdu.
    Je suis tombée amoureuse d’un homme, là j’ai vraiment cru que c’etait la reponse de Dieu. Je me suis mise avec lui et j’ai continuer a jeûner demandant a Dieu de me montrer si je fais une erreur. Durant toute la relation je me suis séparé de lui mainte fois, parceque je pensais que je me precipitais et que ce n’est peut-être pas lui le choix de Dieu, d’autant plus qu’il ne voulait pas encore que j’en parle a ma mere de notre relation, mais a chaque il revenait et me demandait de lui faire confiance, jusqu’à il est arrivé un moment où dans mon elan d’incertitude et de crainte de decevoir Dieu, je lui ai dit des mots mechants, il n’a pas supporter et Aujourd’hui ca fait 4 mois que nous sommes séparé et je l’aime toujours autant que le premier jour…
    Cependant, il y’a un autre homme qui est prêt a venir voir mes parents, il m’aime vraiment et est pret a m’assumer. Malheureusement je n’aime pas cette personne, je n’arrive pas a l’aimer au point d’etrebheureuse et de le rendre heureux dans notre foyer. Mon coeur bat toujours pour l’autre homme, et lui il n’est pas pret a m’assumer…
    Je passe mon temps a prier et a jeuner pour que Dieu me montre quoi faire, parceque je ne veux pas le decevoir, Dieu est mon appui et ma forteresse, c’est mon tout, je sais que je ne suis rien sans lui et j’aimerais tellement voir et marcher selon ses volontés pour moi, mais je n’arrive pas a les voir…
    Svp dites moi quoi faire pasteur.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Ah qu’il est difficile de vivre un amour partagé !

      • Vous aimez le premier monsieur et il ne vous aime manifestement pas.
      • Le 2nd monsieur vous aime et vous ne l’aimez pas.

      Difficile de dire ce que vous devriez faire, je ne suis pas dans les cœurs.
      Et cette question n’a rien de théologique, je ne suis pas plus compétent pour vous répondre. Sauf à faire appel au simple bon sens.
      Personnellement, je mettrais une croix sur la première histoire. C’est fini. Vous vous gâchez à restée coincée devant un homme qui ne vous aime pas.
      Ensuite, une fois que vous aurez guéri de cette histoire, qu’elle sera derrière vous et refermée, peut-être que votre cœur sera disponible à aimer quelqu’un. Peut-être le 2nd Monsieur.

  3. Yolande dit :

    Bonjour pasteur. Je suis confuse. Je fréquente un homme depuis Décembre dernier. Il est quelqu’un de bien et nous nous aimons. Le problème est qu’il ne croit plus en la vie et est tout le temps négatif. J’ai essayé tant bien que mal de l’aider mais en vain. C’est qu’il a traversé des moments difficiles mais est ce que ça lui donne le droit de baisser les bras et ce depuis quelques années. Il n’a ni diplôme, ni boulot en tant que tel, ni objectifs et projets de vie. Il croit que Dieu l’a abandonné et s’est interdit d’aller à l’église. Je suis triste pour lui. Je prévois me séparer de lui parceque je ne pourrai pas m’épanouir dans cette situation. Je ne peux pas jouer le rôle d’une mère pour un si grande personne vu qu’il a 32 ans et moi 22. Je suis fatiguée et je constate qu’il changera s’il le veut et ce n’est pas le cas. Il n’est pas ouvert à la discussion et est toujours sur la défensive lorsque je lui parle de recommencer à croire en l’avenir et de se battre pour avoir et réaliser ses rêves. Il est quelqu’un de très bien et est de bonne moralité sauf qu’il a décidé de baisser les bras. Aussi, nous ne partageons pas la même foi, j’aimerais bien un jour me marier à l’église lui pas. J’aimerais bien devenir chaste, lui pas. C’est difficile de changer la mentalité de quelqu’un. Je sais au plus profond de mon coeur que soit cette relation n’aboutira pas, soit elle me sera très nocive. Je n’ai pas assez de force pour y mettre fin car j’aurai toujours l’impression de l’avoir abandonné. Aidez-moi s’il vous plaît. Merci

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Bravo pour votre compassion, votre foi, votre lucidité.
      Hélas, je pense que vous avez raison. Nous ne sommes pas Jésus-Christ, et lui-même, Jésus n’avait pas le pouvoir de sauver la personne contre elle-même, on le voit ainsi laisser partir un jeune homme prisonnier de son argent, et Jésus éprouve, comme vous, tristesse, compassion, regrets.
      C’est vrai que l’on ne peut pas changer une personne. Même en l’aimant infiniment, on ne peut pas compter sur un succès. C’est vrai que, parfois, cela arrive : cela tient alors du miracle, d’une conjonction de bien des facteurs.
      Le fait que ce monsieur soit en train de couler ne me semble vraiment pas de votre faute, il a même eu en vous une chance extraordinaire de prendre un nouveau départ, y compris la chance d’être avec une personne croyante. Il aurait pu trouver là, en vous et en Dieu, des sources de résurrection. Vous sacrifier et couler avec lui n’apporterait rien à personne, cela ne l’empêchera pas de couler et vous serez, vous, gâchée.
      Je pense qu’il va vous falloir de la force, d’abord pour accepter votre impuissance, mais aussi pour vous pardonner qu’il coule, même si vous n’y êtes pour rien ce n’est pas facile. Son mal remonte à bien avant et bien plus profond en lui. Ce mal qui le ronge ne vient pas de vous. Au contraire, il a connu avec vous de bons moments, je pense. Vous m’avez l’air d’être une bonne personne avez fait déjà au delà de vos forces. Vous aurez encore besoin de force pour vivre cette compassion que vous avez pour lui. Et afin que vous-même puissiez vivre un nouveau départ.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  4. Fidji dit :

    Bonjour Pasteur,

    J’ai réussi à me défaire d’une relation toxique qui me retenait prisonnière. Ce n’est que cette année que mon ancien compagnon a compris qu’il ne sers uniquement que mon ami, sachant que jai partager une relation très intense mais destructrice à cause de ses mensonges de 2 ans avec lui. Il est tres gentil mais instable et notre relation se dégradait jour après jour c’est pour cela que j’ai decider d’y mettre fin. Après nos 2 ans il a tenter de me contacter de mille et une façons mais je le repoussais constament en lui disant que c’est du passé et que je ne reviendrai plus jamais avec lui. Tout simplement car je ne voyais pas une relation à long terme avec lui.Par la suite j’ai fait la connaissance d’un homme charmant et très attentioné, il a fait de moi une femme comblée par ses actes et la manière dont il me traitais, il était tellement respectueux mais hélas il était déja en couple. J’étais tellement triste car je commençais à l’aimer pour ce qu’il était mais aussi pour la manière dont il me traitais. Je n’arrive toujours pas à l’oublier à l’heure actuelle. Mais je garde toujours espoir que Dieu m’aide à trouver un homme avec pour qualité essentielle la « spiritualité » surtout qu’il ait le Seigneur dans sa vie. Car jai passer ma vie à avoir des critères bien précis mais la vérité à mes yeux depuis la découverte de la Bible, c’est qu’il « ait Dieu dans sa vie » car il est vital d’avoir le Seigneur pour affronter les obstacles et les épreuves de la vie.

    Je ne sais ce que vous en pensez de mon raisonnement.
    Mais je resterai en attente d’une réponse de votre part.

    • Marc Pernot dit :

      Bravo pour cette démarche, cette attention à l’intérieur de la personne, plus qu’à la surface.
      Cela dit, je me méfierais précisément d’un homme charmant et attentionné, respectueux… mais déjà en couple !!! Cela ressemble plus à un comportement malsain, pervers. Vous avez échappé belle…
      Dieu vous bénit et vous accompagne

      • Fidji dit :

        Merci Pasteur Marc 🙏

        • Fidji dit :

          Excusez-moi Pasteur,

          mais j’ai une autre histoire à vous raconter, elle est récente. J’ai également fait la connaissance d’un jeune homme sur les réseaux sociaux, célibataire, bel homme, trop franc et direct mais il avait quelque chose que ceux que je fréquentais autrefois n’avait pas: La fameuse spiritualité. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que c’est une belle qualité. Au départ, je lui ai demander de quelle religion il était et comment il la vivait je vous assure que c’était vraiment interessant et c’est tout ce dont je voulais savoir. Sa religion se basait sur la Parole de Dieu. A force de se parler tout les jours, il m’a montrer ses intentions et elles n’étaient pas tout à fait glorieuses car en voyant mes photos il a ressenti du désir charnel et n’arrivait plus à se maitriser. Mais moi mes intentions étaient vraiment bonnes et rien de mal. Il ressentait du désir charnel c’est comme ca qu’il disait et il voulait aller plus loin avec moi bien sur il ma demander si j’étais consentante car il a remarquer que j’étais célibataire. J’ai refuser poliment et avec douceur en m’appuyant sur la Bible car c’est lui qui m’a enseigner que la fornication est un péchê et il a bien pris. Suite à cela, je ne l’ai pas enlever de mes amis mais nous parlons uniquement de Dieu et d’autres sujets bibliques.Car j’aime beaucoup parler de Dieu et de la Bible ça me fascine et j’en apprends chaque jour.

          Que pensez-vous de cette relation?

          • Marc Pernot dit :

            Souvent, les relations sur les réseaux sociaux ne sont pas très saines.
            Et un monsieur qui ose exprimer des demandes sexuelles comme cela a un problème, à mon avis.
            Je ne suis pas certain qu’il est utile de le garder dans votre liste d »amis », et encore moins de le rencontrer.

  5. Fidji dit :

    Merci Pasteur pour cette réponse droite franche et sincère. 🙏

  6. Fidji dit :

    Maia s’il m’a demander pardon et qu’on est reparti d’un bon.pied ne pensez-vous pas que je pourrais l’avoir uniquement comme ami? Car je n’aime.pas rejeter les gens. Car il y a toujours une lueur d’espoir et de bonté dans ces personnes. Je ne parle pas d’amour mais d’amitié. Car je n’ai pas pour projet de me mettre en couple mais simplement le garder comme un ami faisant parti d’une autre religion. Car je suis pour la tolérance et la deuxieme chance.

    Je sais.que vous devez penser que je suis sotte mais tout le monde a une part de noirceur en soi.

    Qu’en pensez-vous Pasteur de mon raisonnement?

  7. Fidji dit :

    Infiniment merci beaucoup cher Pasteur Marc😊 pour votre conseil d’or, je saurais en faire bon usage 🙏❤ Que Dieu bénisse!!!

  8. Arnise dit :

    Bonjour Pasteur,
    Est ce que il existe un homme ou une femme de la destinée Dieu prévoit déjà, ou c’est hasard?
    Si oui la personne que Dieu prévoit peut nous échapper?
    Merci pour votre réponse

    • Marc Pernot dit :

      Il est possible que parfois Dieu ait une idée précise de la personne idéale pour nous. Il cherche à favoriser cette rencontre. Seulement oui, il nous laisse libre et cela peut rater…
      Souvent, Dieu nous laisse libre et nous accompagne dans notre choix. Il y a donc une part de hasard. Et l’aide de Dieu pour nous éclairer et nous faire évoluer, nous rapprocher, nous accorder est très précieuse.

  9. Dacosta Milene dit :

    Bonsoir Pasteur
    je suis un peu perdu en ce moment et je demande la grâce du discernement mais je voudrais quand même avoir des conseils. je suis avec un homme depuis 6ans déjà. Nous avons traversé des moments difficile comme tout couple d’ailleurs mais on s’est toujours soutenu. Malgré les différends que nous avions et surtout la mal compréhension entre nous, je prenais courage parce-que je me disais qu’il finirait pas changer un jour avec l’aide de Dieu. Par la grâce de Dieu il a pu changer sur certains points mais sur beaucoup d’autres non mais malgré tout j’avais espoir car je savais que rien n’était impossible à Dieu. Au nombre des difficultées que nous avons traversé il y a une qui nous avait un peu éloigné mais j’étais quand même présente pour lui et dans la période il a revu une femme (avec qui il était amis et avec qui à un moment donné de leur amitié il a eu des problèmes parce qu’elle voulait de lui mais lui non alors il avait coupé tout lien avec elle mais elle insistait et la harcelait en lui envoyant des images indigne) je n’en savais rien et je n’ai douté de rien. il y a quelques mois pendant qu’on réfléchissais à comment programmé nos fiancailes et à nous marier, il m’a annoncé que la fille l’a appelé pour lui dire qu’elle était enceinte de 6 mois et qu’il était le père. Pour le genre de fille qu’elle était, il n’en croyait pas mais a finalement reconnu. il me raconte les faits me disant qu’ils ne se sont vus que deux fois et pas plus… il me suppliait me demandant pardon en pleure et me disait que si je voulais le quitter qu’il comprendrait même s’il en souffrirait mais qu’il est impuissant face à cette situation et ne sait pas quoi faire. Alors je l’ai pardonné parce que je suis chrétienne et christ m’a pardonné et j’ai vu en lui la sincérité et le regret pour ce qu’il avait fait alors qui suis je pour ne pas pardonné quelqu’un qui a reconnut son erreur et me demande pardon. je l’ai pardonné et je ne l’ai pas quitté mais cela ne veut pas dire que j’ai accepté la situation car j’ai toujours mal que de penser qu’il a un enfant qui le lie a une autre personne. je n’ai rien dit à personne même pas aux parents mais je priais Dieu car j’avais peur et je ne savais pas quoi faire non plus. Aujourd’hui ce sont mes parents qui me demande comment nous préparons le mariage et mes doutes ont refais surface. Je ne cesse de me demander si c’est vraiment celui que Dieu veut pour moi, si tous ceci n’est pas un signe de Dieu comme pour me dire qu’il n’est pas le bon et si je suis prête à tout supporter et à l’accepter tel qu’il est avec tous ses défauts sachant qu’il n’est pas exactement celui que je veux qu’il soit? je sais que moi non plus je ne suis pas parfaite et que j’ai tout comme lui des défauts aussi et parlant de ça il faut souligner qu’il m’accepte tel que je suis sans tout le temps me faire de reproches tout comme moi je le fait. je me demande si je n’en demandait pas de trop aussi? pour ne pas être plus longue que ça même si j’ai toujours des choses à dire pour que vous voyez plus claire je vais m’en arrêter là tout en vous souhaitant bonne lecture et vous demandant des conseils… je prie le Seigneur et l’Esprit Saint de mettre dans votre coeur ce qu’il faut afin que vous puissiez me mettre sur le bon chemin et qu’ils ouvrent également mon coeur et mon esprit pour vous écouter et mieux voir les choses.. Amen

    • Marc Pernot dit :

      Ce monsieur sait comment ça marche pour faire un enfant. En couchant avec cette femme sans protection il a donc volontairement choisi de pouvoir avoir un enfant avec cette femme, ce n’est pas un accident. Et ensuite, il ne veut pas donner un foyer à son enfant en épousant la femme qu’il a choisie ? Sans protection, en plus, mettant cette femme, vous-même, son enfant, et peut-être d’autres femmes encore en danger de maladies. La question n’est pas celle de pardonner ou non, mais de comprendre qu’est-ce que ce monsieur a en tête pour sa vie. Et pour la vie des autres personnes autour de lui (et pas seulement son petit plaisir à lui) ?

      C’est bien de compter sur l’aide de Dieu. Et c’est vrai que l’amour est une force puissante.
      Cependant, votre exemple montre bien qu’il n’est pas sage de se dire que l’on reste avec une personne en espérant qu’elle changera. Non. Si on aime une personne on l’aime telle qu’elle est. Cela n’empêche pas d’espérer qu’elle progresse sur certaines de ses faiblesses. C’est normal, et c’est bien, mais on ne peut l’attendre. Chaque micro changement est déjà un miracle improbable.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  10. AGBOZOGNIGBE Alexandre dit :

    Bonjour frère et sœur. Soyez bénis au nom de Jésus-Christ.
    Moi j’ai des problèmes avec mon épouse et nous sommes sur le point de rompre. Le problème est sur deux volets.
    La première est sa vie professionnel qui fait qu’elle relégue au dernier rang la vie du foyer. Du lundi au vendredi elle part au boulot a 7h30 et elle rentre a. 21h. les samedi et les dimanches elle est encore de Permanence. L’enfant il faux que je sort du boulot pour aller chercher l’enfant.
    deuxième chose sa façon de me traiter depuis qu’elle a commencé ce boulot est horrible et face a tout sa je ne me retrouve pas dans la relation.

    • AGBOZOGNIGBE Alexandre dit :

      J’ai besoin de vos conseils pour sauver ce qui reste de mon foyer

    • Marc Pernot dit :

      C’est sans doute très dur pour elle d’avoir ce rude travail, plus un enfant, et son mari qui fait la tête ! Je pense qu’il vous faut tenter de voir les choses de son côté ? Pas seulement du vôtre. Ensuite, vous avez un travail moins prenant que le sien, c’est une chance pour tout le monde. Vous vous occupez de votre enfant, c’est normal, c’est une chance pour lui et c’est une chance pour vous. Et c’est tout à votre honneur.

  11. Jeanne dit :

    Bonjour Pasteur, je suis une jeune fille de 21 ans et je me retrouve beaucoup dans les questionnements des derniers jours. J’ai une décision à prendre par rapport à un homme et je ne sais pas comment me positionner. L’homme en question est un ex à moi. Nous sommes pas restés longtemps ensemble, puisque j’avais peur de m’engager. J’avais peur qu’il ne soit pas le bon. Toutetfois, Cela fait 4 ans qu’on tourne en rond. Qu’on entretient une ambiguité, un flirt. Récemment, je lui ai fait comprendre que cette ambiguité devrait cesser, car nous prenons pas d’actions claires et nous revenons toujours à la même conclusion. Hier, il m’appelle pour me dire qu’il a réfléchi à mes propos et qu’ils pensent que nous devons nous redonner une chance. C’est génial, non? Par contre, je me retrouve encore à avoir de faire le saut et m’engager. Je ne sais pas quoi faire…j’aimerais que le Saint-Esprit me parle, me conseille dans ma décision. Je ne sais que faire. De plus, depuis 5-6 ans je ressens des élans de sentiment pour un très bon ami à moi malgré le fait que je sais que le statut de notre relation ne changera pas. Alors, je ne sais pas si je fais le saut et je m’investis pour le bon comme pour le mauvais ou je laisse passer.

    J’aimerais avoir des versets
    Des paroles de Dieu pour m’aider, je ne sais pas oú commencer mon questionnement pour prendre la meilleure décision pour nous deux

    • Marc Pernot dit :

      Chère Jeanne.

      Il n’y a que vous et ce monsieur qui pouvez décider. Si Dieu pensait que ce n’est pas une bonne idée, depuis le temps et vue votre sincérité, il vous l’aurait fait sentir.
      Quand Dieu est discret c’est qu’il laisse libre sans influencer.

      • C’est comme une promesse que si vous choisissez ce monsieur Dieu vous accompagnera pour créer ensemble un vrai couple, de plus en plus chaque jour et accompagner votre fidélité.
      • C’et aussi une promesse que si vous écarter ce monsieur, Dieu ne vous en voudra pas et tentera de vous accompagner dan sun autre beau chemin.

      C’est une terrible et très nocive idée de penser que Dieu aurait un unique plan pour nous qui serait le seul bon, tous les autres étant mauvais. Dieu n’est pas comme cela à nous enfermer dans un chemin, il est source de libération, il ouvre de nouveaux chemins, il nous donne de la lumière pour voir plus clair et ouvrir nous-même des chemins inconnus. Alors qu’avec cette idée nocive d’un Dieu qui déciderait tout pour nous, je comprends que vous n’osiez pas décider tant que Dieu ne vous met pas dans votre main une table en pierre avec gravé le nom de votre futur mari.

      Donc prenez courage. Regardez vous-même au fond de vous même avec l’aide de Dieu, avec aussi les yeux de l’intelligence et de l’observation et de ce monsieur et de vous-même. Est-ce qu’il veut vous rendre heureuse ? Est-ce qu’il vous respecte comme une égale ? Est-ce que vous avez envie de le rendre heureux, lui ?

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  12. larry dit :

    bonjour mon père.
    Cela fait 9 mois,j’ai rencontré une fille.on a été très complices des le départ et ça cliquez très fort entre nous.
    Cependant dans la relation avec la fille,la routine s est installée car étant entrepreneur,jai du eu faire face à beaucoup de difficultés et je n avais plus de temps pour la fille que j aime.Mais depuis 2 mois la fille me fais comprendre qu elle n a plus de sentiments amoureux à mon égard.j ai été effrondé à l apprise de cette nouvelle.Depuis 3 semaine,nous sommes en pause.c est elle qui a décidé!je prie tous les jours que Dieu puisse raviver les sentiments dans le coeur de ma copine,car à mon niveau je sais pas si je peux faire grand chose.
    j’aimerai savoir votre avis sur le fait,est ce qu elle peut m aimer à nouveau comme avant?et aussi j aimerai que vous me dite un peu sous quel angle je pourrai orienter ma prière?Car moi je prie que Dieu nous redonne une 2nde chance car je suis vraiment amoureux d elle
    je souhaite vraiment que Dieu me montre des signes à savoir si c est la bonne ou pas.jai 31 ans et la fille 22 ans.Merci

    • Marc Pernot dit :

      C’est bien de penser à Dieu, mais la question n’est pas d’arriver à convaincre Dieu, dans cette affaire.
      La question, dans votre prière est de lui demander de changer VOTRE cœur à vous (et non pas le cœur de Dieu, ni celui de votre copine). Demandez lui de vous aider à devenir un compagnon réellement aimant, non pas en bons sentiments, mais en actes manifestant réellement que cette femme et que votre couple tiennent pour vous une vraie place. Et pour cela, votre agenda ne ment pas : quelle place a la vie de couple, l’attention a cette femme dans votre agenda ? C’est la place réelle, en vérité, que vosu lui laissez dans votre vie, donc dans votre cœur.
      Le problème semblant bien là, d’après ce que vous me dites. Et le problème étant que vous vous justifiez vous-même, et ne manifestiez aucun désir de changer de comportement. Tant que vous en restez là, je ne vois pas très bien comment cela pourrait avancer.
      Si vraiment vous voulez progresser, vous, réfléchissez, priez, prenez de bonnes résolutions et engagez vous fermement devant Dieu et devant vous même de les tenir. Coûte que coûte. En temps passé en famille par semaine.
      Ensuite, essayez de faire part de cette ferme résolution et engagements à votre copine.
      En espérant qu’elle a des raisons de croire à vos engagements vis à vis d’elle, ou de décider de faire confiance encore une fois…
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  13. larry dit :

    MERCI BEAUCOUP mon père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *