Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark'  by Kristoffer Trolle 
 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.


Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

260 réponses

  1. Méline dit :

    Merci infiniment, soyez béni.

    • Bryan dit :

      J’ai 14 ans je suis amoureux d’une fille dont pas par son physique , mais ça beauté , la première fois que je l’ai vu c’était au collège je faisait ma deuxième année de collège (5eme) et elle ça première (6eme) j’avais 11 ans , j’ai eu de la chance à ce moment là car ma classe travaillait avec la sienne pour un spectacle et je la regardais toujours , même dans la cours on avait des petits regards 🙂 , elle prononçait mon prénom d’une manière bizzare elle me regarda avec le sourire enfin je pense je n’ai plus de souvenir , en bref elle était proche de moi , et 1 ans plus tard je me suis dit c’est la bonne ! Lors de ma 4ème c’était la même chose des petits regards h24 ! Et en 3ème actuellement les choses se compliquent elle vient plus me voir 😔 , je la regarde toujours et j’ai l’impression qu’elle aussi , et je m’approche de Dieu pour qu’il fasse en sorte de faire en sorte qu’elle soit à moi car je l’aime depuis 5 ans ! Je prie Dieu pour que cette fille sois ma copine , il y a des moments où je suis triste car je veux pas la perdre, j’essaye quelle sois heureuse tout les jours 🙂 Mais je pense que Dieu m’a béni car j’ai aimé cette fille 5 ans sans lui dire mes sentiments , et je me suis pas désintéressé d’elle est-ce un signe si oui contactez-moi !

      Que Dieu me bénisse et qu’il bénisse tout les chrétiens qui traverse une période difficile !

      Amen !

      • Marc Pernot dit :

        Cher Bryan
        Que Dieu vous donne la force et le courage d’aller vers cette fille. Dans le respect, et de lui dire bonjour, au moins, et de s’intéresser à elle, de ce qui compte dans sa vie.
        Quel qu’en soit le résultat, au moins cela vous permettra d’avancer, et ce sera bien.
        Dieu vous bénit et vous accompagne.

    • Marie Noeline Equixor dit :

      Bonjour, je m’appelle Noeline, j’ai 40 ans.
      Je suis aller voir un pasteur dans notre paroisse, j’avais raconter ce que je vivais avec mon mari, après 20 ans de ménage et 15 ans de mariage, aujourd’hui je me retrouve en instance de divorce suite que mon mari me critiquer que je lui trompais.
      Après avoir changé 5 fois de mon service, aujourd’hui je dis j’en ai marre de vivre dans un situation de couple comme cela, j’avais mis mon premier fils dans la rue pour lui faire plaisir.
      Je me suis adressée à un pasteur, il me dis que si je quitte mon mari, c’est de ne plus refaire ma vie.
      J’ai pris un ans pour aimer ce pasteur en discrétion et dans le silence.
      Aujourd’hui, ça fait deux ans que j’éprouve beaucoup d’amour pour lui toujours dans la discrétion et dans le silence.
      Il accepte mes enfants comme si c’est ses enfants.
      Mais, j’ai des doutes car il est toujours pasteur.
      Mais, un beau jour, j’ai craqué, je lui ai dit, je ne veux plus refaire ma vie, pour le temps qui me reste je voudrais faire le restant ma vie avec toi, il m’a répondu tu peux rester autant tu voudras.
      Par exemple, quand je trouve ses amis, il est très jaloux.
      Je voudrais savoir autant qu’il est pasteur, j’ai le droit de rester avec lui dans le spirituel d’être sa femme.
      Ça fait deux ans, je vis une amour amoureuse profondément pour lui, et je fais une vrai rôle de femme pour lui.
      Il ne veut plus que je quitte cette paroisse car il m’a a révélé de tout coeur, qu’il ne souhaite pas que je pars car il m’a répondu que j’ai besoin de toi et de tes enfants

      Est ce que ce pasteur, il a vraiment un sentiment pour moi, car, souvent il me parle en message coder il faut que je décode pour mieux comprendre.

      • Marc Pernot dit :

        Bonjour Noeline
        Je suis désolé, mais j’ai trouvé votre histoire très grave,

        • Cet acte est insupportable « j’ai mis mon premier fils dans la rue pour lui faire plaisir. » On ne peut rien construire de vrai sur un acte aussi abominable, cela n’aurait même pas dû venir à votre esprit, ni d’ailleurs dans l’esprit de cet homme.
        • Votre mari vous critique parce que vous le trompez ? Ce qui n’est pas normal c’est que vous trompiez votre mari. Qui plus est avec un pasteur ? Car c’est tromper votre mari que d’avoir depuis deux ans beaucoup d’amour pour ce monsieur, et vous investir, vous et vos enfants, dans cet autre foyer.

        Si la vie avec votre mari est devenue insupportable, s’il fait preuve de violence ou d’infidélités, quittez le. Mais on ne va pas chercher un autre homme, un autre foyer alors qu’on est encore en couple. Ce n’est pas fidèle, ce n’est pas droit par rapport à votre propre parole. Là encore, on ne bâtit pas une belle et bonne vie, on ne bâtit pas un couple, une famille sur cette façon de vivre sans fidélité. Je ne comprends pas comment cela ne vous est pas venu à l’esprit, et je ne comprends pas non plus ce pasteur.

        Je ne sais pas si ce monsieur parle en langage codé, mais avec Dieu, il n’y a pas besoin de décodeur sur ce point : La fidélité, la vérité, l’alliance sont au cœur même de ce que propose la Bible, et tout particulièrement l’Evangile.

        Néanmoins, Dieu vous bénit et vous accompagne, il espère vous voir vivre enfin dans un chemin de dignité.

        PS. Qu’est devenu ce fils que vous avez mis à la rue ?! Je me mets à sa place.

  2. Luse Moussolo dit :

    J’ai vraiment aimé le conseil du pasteur par contre moi aussi j’ai une préoccupation pasteur

  3. Hoshea dit :

    Merci pasteur, je me retrouve dans la même situation. Lui il a 22 ans et moi 21 ans. J’me demandais si ça peut marcher entre nous vu l écart d âge et les préjugés. Mais vous avez répondu une certaine manière dans votre texte. Mercai bcp car ça m’a réconforté

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Dieu vous bénit et vous accompagne. Il n’est pas, lui, dans les préjugés, les questions d’argent, de prestige, de classe, ni d’âge. Il appelle au respect, à l’engagement, à la fidélité entre deux personnes qui s’aiment.

  4. Sandy Kassi dit :

    Bonjour à tous et à toute bonjour à vous pasteur .Mon problème se situe à ce niveau je me nomme Sandy j’ai 24 ans et je suis avec un homme depuis bientôt 6 ans on a même vécu ensemble à un moment et il a fait un enfant avec son ex et habite avec elle et est revenu vers moi par la suite. Je l’aimais encore et j’ai accepté tout en priant pour demander à Dieu de m’aider parce que je ne sais plus quoi faire et à chaque fois qu’on se sépare et que je prie il revient toujours .ma prière : Seigneur si nous sommes faits pour être ensemble qu’il revienne dans ma vie et chaque fois il revient je demande des signes qui s’accomplissent chaque fois mais je ne suis toujours pas rassuré et ne sais plus comment prié ni quoi faire puisqu’il vit toujours avec la fille en question c’est un sujet qui m’oppresse et m’empêche d’avancer vu l’amour que je ressens pour lui je ne sais pas s’il faut abandonner ou continuer j’en perds même le sommeil Aidez moi je vous en prie 🙏

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Sandy
      Et bon courage.

      Votre prière est pleine de confiance en Dieu, seulement elle n’a pas de sens. C’est vous qui décidez que si ce monsieur revient vers vous ce sera un signe que Dieu vous a fait l’un pour l’autre. Qui vous dit que Dieu est d’accord pour que ce soit un signe de sa part ? Vous confondez votre désir avec la volonté de Dieu. Vous lui posez une question et vous choisissez vous-même la réponse ?

      Manifestement, si ce monsieur revient vers vous c’est pour profiter de vous. Je suppose que vous lui donnez ce qu’il a envie puisqu’il revient sans pour autant quitter la femme qu’il a choisie pour lui faire un enfant (bon courage à cette femme aussi, sa situation est encore pire que la vôtre). J’espère au moins que vous ne couchez pas avec ce monsieur sans protections, car il serait bien capable de vous refiler des maladies en plus de briser votre cœur. Qui sait avec combien de femmes il se comporte ainsi ?

      Chacun fait ce qu’il veut de sa vie, mais il me semble que vous pouvez oublier sans remords ce type d’hommes.
      Et chercher une personne qui ait des valeurs, qui a de la dignité, qui fait preuve de respect.

      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  5. Claudia dit :

    Merci beaucoup Pasteur car je suis contente de lire votre réponse mon histoire est presque pareil la différence est que je ne suis pas encore marié…trop des déceptions a fait que je puisse perdre la confiance en moi. Je suis dans une nouvelle relation 8 mois déjà il y a pleines des questions qui traverse ma tête chose bien est je me comporte plus comme dans mes relations précédente

  6. Christina dit :

    Bonjour pasteur,
    J’ai une préoccupation, j’ai 20ans; j’étais dans une relation qui au début allait bien jusqu’au moment d’arrêter parce que l’autre personne n’était pas investie et me l’avait avoué après ma décision. Cet homme je l’aimais vraiment, même après la séparation j’ai éprouvé de l’amour pour lui pendant plus d’un an, je priais Dieu pour que mon cœur soit en paix et que les sentiments disparaissent car il s’était remis avec son ex, cette paix je l’avais reçu mais en somme de toutes les fois où j’ai eu le cœur brisé j’ai adressé une parole à Dieu en lui demandant de prendre le contrôle du cœur qu’il a créé, que je ne voulais plus aimer quelconque qui ne me soit pas destiné, la prochaine personne je voulais que ça soit l’homme avec qui je vais me marier.
    Quelques mois après cette prière j’ai fait la connaissance d’un homme dans mon université, ce qui était bizarre c’est le fait que nos salles étaient très proches, je discutais avec certaines personnes de sa salle, apercevais quelques uns et surtout le groupe d’amis qu’il fait partie mais lui je ne l’avais jamais vu au paravant. La 1ère fois que je l’avais vu c’était pour une amie histoire de lui trouver quelqu’un mais elle ne voulait pas malgré le fait que ça soit elle qui me parlait de son existence, le jour où j’avais eu à discuter quelques minutes avec lui, petite discussion entre deux étrangers était le jour où j’ai senti que mon âme s’était accrochée à la sienne, la discussion n’était pas intéressante, je lui avais même demandé de me montrer son visage derrière son masque, il n’était pas beau à mes yeux, rien de ce qui peut me plaire physiquement chez un homme mais j’ai ressenti quelque chose de fort sur une discussion portant sur le nom, la santé etc…
    Quelques semaines après je suis entrée en contact avec lui, je ne lui parlais pas vraiment mais je tombais amoureuse d’un inconnu que je trouvais très moche, je ne comprenais pas, j’ai prié Dieu.
    Cet homme honnêtement plus je le côtoie plus j’ai l’impression qu’il est ce que je demande à Dieu dans l’âme, quand rien ne va dans ma vie il me rappelle l’existence de Dieu, me conseille, me console, souvent je me dis que Dieu passe par lui pour m’apporter ce qui manque à la vie comme la confiance en soi, l’amour de soi et plein d’autres. Il m’apprend comment vivre en société, j’ai le sentiment de grandir avec lui et d’autres sentiments que jusqu’à lors je n’arrive pas à expliquer, avec lui par rapport aux autres je suis dans la tranquillité, dans mes prières je remercie Dieu pour cette grâce, l’amour que je ressens pour lui est grand et il est au courant de mes sentiments mais il a une copine, j’ai prié de toutes mes forces pour ne plus ressentir de l’amour pour lui mais rien n’y fait et il reste dans la vie malgré tout ce que se dit sur nous en ce moment avec les mauvaises langues, on s’entend bien tous les deux, j’ai souvent la forte impression que c’est lui le bon tout au fond de moi mais j’ai mal, je suis très heureuse qu’il ait quelqu’un qu’il aime et lui rend heureux mais j’ai mal pour moi, je prie tout le temps pour que Dieu enlève ces sentiments forts à son égard mais rien ne se passe et je suis très épuisée.
    Je me demande si Dieu a exaucé mes prières et que ce n’est pas encore le moment pour nous ou c’est juste le diable qui veut me tourmenter.
    Je pries que Dieu me révèle les choses🙏🏾

    • Marc Pernot dit :

      Chère Christina
      Effectivement, cela vous fait du mal.
      Vous vous attachez très ardemment. Seulement, il est bon aussi d’être réaliste. Sinon, effectivement cela est un peu compliqué pour tout le monde et fait souffrir.
      Bravo de demander l’aide de Dieu. C’est une vraie force.
      Il vous bénit et vous accompagne

      • Sarah dit :

        Bonjour moi c’est Sarah je suis amoureuse d’un garçon qui âgé de 3ans que moi..nous sortons ensemble depuis 5mois..au départ c’était vraiment beau mais depuis un moment il a changé tout ce que je dis fini par l’énervé…et je vois qu’il est proche de ma cousine..je ne sais plus ce qui se passe et j’espère que Dieu de la haut entend mes pleurs..je l’aime et je ne veux pas le perdre car c’est lui qui m’a découvert..alors aidée moi svp

        • Marc Pernot dit :

          Bonjour Sarah. Toute ma compassion. C’est très dur, c’est décevant, c’est blessant.

          En même temps, vous découvrez le vrai visage de ce monsieur au tout début de votre relation. Et cela me semble très éclairant sur la valeur du personnage. Car il est tout à fait compréhensible au début d’une relation que l’attachement ne soit pas encore solide. Mais au moins, on parle, c’est le minimum de respect de l’autre. Mieux vaut pour vous se rendre compte qui il est vraiment maintenant qu’après des années de vie commune.

          Bien sûr que Dieu entend vos pleurs. Il pense à vous et désire vous apporter sa paix. Seulement Dieu ne manipule pas le cœur des gens pour les forcer à aimer telle ou telle personne. Ce serait une horreur. Par contre, il appelle chacun à être responsable, honnête, respectueux et droit. Dieu essaye d’appeler à de bons comportement. Et Dieu a un succès limité dans ce domaine. Tout dépend si la personne écoute, si elle s’ouvre à l’Esprit de Dieu pour progresser.

          En tout cas, Dieu vous bénit et vous accompagne

  7. Cydi dit :

    Bonsoir pasteur.je m’appelle Cydi j’ai 25ans,je n’ai pas de bien aimé ,jai été déçu par le passé ,j’ai essayé d’autres relations après ma déception mais ça n’a jamais marché breffff ,je ne m’étais jamais inquiété sur le sujet du mariage au point de me mettre en prière car je me disais qu’au moment opportun je trouverai certainement l’homme de ma vie ,j’ai commencé a m’inquiéter sur le sujet du mariage quand j’ai eu mes 25ans et quand j’ai commencé a me sentir seul, surtout en voyant mes copines du collège et d’université se marier .il y a de cela 4 ans j’ai connu un frère par le biais d’une sœur en Christ , j’avais beaucoup rétrograder a l’époque et cette dernière l’avais demander de me suivre,il m’a suivi juste quelques temps et s’est éloigné des mois après j’ai quitté mon pays , J’avais plus les nouvelles du frère, quelques temps après mon voyage il m’a recontacter je traversait des moments difficiles je m’étais confier à lui nous avions prier ,et une fois encore il s’est éloigner car dans notre église seul les femmes on le pouvoir de suivre les femmes et vice versa… Alors il m’a reconfier a la sœur en question qui nous a mis en contacte .Un jour la sœur me confia qu’une voix lui aurait dit que je suis la femme du Mr et qu’elle prennait cela comme une révélation vu que le frère aussi est célibataire et se confie souvent à elle ,alors que je n’éprouve aucun sentiment pour lui d’ailleurs lui également ne m’a jamais parlé de sentiments.je l’ai toujours vu comme un frère ,je n’éprouve aucun sentiment, physiquement il ne répond pas à mes critères.selon moi avant d’aimer une personne il faut un minimum d’attirance ,du coup je suis perdu deux fois j’ai demander à Dieu de m’orienter vers mon homme et ses deux fois le frère m’a écrit le lendemain pas pour me parler de sentiments mes juste pour avoir de mes nouvelles mais je lui réponds avec réserve parce que sincèrement je ne veut pas de lui je le voir comme un frère, depuis le message de la sœur je suis devenue très distante vis à vis de lui,je ne voudrais pas qu’il me parle de sentiment.pasteur j’aimerais savoir si je fais mal ,j’ai peur de désobéir a DIEU . j’aimerais également savoir si Dieu m’enverras t’il un homme que je ne serai pas en mesure d’aimer?
    En ce qui concerne le mariage Dieu peut il révéler a un x Celui ou celle que y doit épouser sans révéler cela a y mm en avance? Je suis confuse.jaime Dieu je ne veut pas lui désobéir mais je voudrais épouser un homme que je serai en mesure d’aimer.j’apprecie bien le frère en question mais juste comme un frère.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Cydi
      Personne ne peut décider à votre place.
      En tout cas, il n’y a aucune raison de se fier aux songes de cette femme. Qu’elle épouse elle-même qui elle veut mais qu’elle ne se mêle pas de vous dire qui vous devriez épouser sous prétexte de songes ou de voix. Je trouve vraiment arrogant de dire à une personne que Dieu lui aurait envoyé ce genre de révélations.
      Si vous n’aimez pas ce monsieur, surtout ne l’épousez pas. Cela dit, « apprécier » quelqu’un est déjà excellent. J’espère que vous n’épouserez pas non plus un homme qui vous attire physiquement et que vous n’apprécieriez pas aussi autrement.
      Si vous choisissez ce monsieur que ce ne soit pas à cause de ces mauvaises pressions. Que ce soit votre choix à vous. Si vous ne retenez pas cette voie, vous pouvez continuer à être vigilante, disponible pour une belle rencontre, cherchant à faire de belles rencontres si vous voulez. Et vous confier ainsi dans les mains de Dieu.
      Je ne peux pas savoir non plus si Dieu vous enverra un homme. Peut-être que oui, peut-être que non. Il ne manipule pas non plus les gens, il suggère, invite seulement.

  8. Claudia dit :

    Salut !!
    Moi c’est Claudia étudiante âgée de 21ans.J’ai une soucis qui me préoccupe il y’a de cela quelques temps.
    Je suis jeune chrétienne,qui aime suivre le christ dans ces marches.L’année dernière y’a mon amiX qui m’a déclaré ces sentiments,chose qui m’avait pas captiver et du coup je changeais de sujet et passer à un autre chose question d’éviter ce genre de débat. À nouvel l’an, il me l’a encore déclaré,vraiment j’étais un peu surprise qu’il le refasse encore mais choqué parceque je ne savais pas quoi lui dire à ce moment là.Pour essayer de lui faire comprendre que je n’étais pas intéressée,je lui ai dis que j’avais un copain Y où se dernier vit dans un autre pays mais en réalité il ne sait rien passé avec Y dont je prétendais.Y lui etait mon ami du lycée mais au file de temps il a voulu qu’on se mette ensemble mais moi j’avais refusé vu le fait qu’il etait un peu trop différents de moi dans ces actions qui ressemblait beaucoup à ces gars qui ne sont pas sérieux et il ne m’intéressais pas. Après plusieurs semaines de silence, j’ai accepté fleurter avec mon Ami X mais c’était tu genre on s’envoyait des mail et tout ça va.vraiment sans vous mentir j’étais gravement mal à l’alaise et super gêné car la pression montait avec mon ami Y qui lui voulais absolument que je me mette avec lui.J’ai du prendre une pose en disant à chacun d’eux que je préfère arrêter et que je voulais me remettre dans ma vie chrétienne.Tout s’est passé si bien après, je ne causait plus avec l’un d’entre eux mais puisque mon Ami X fait dans mon domaine côté étude,on ne peut pas s’empêcher de se voir,nous nous voyons,nous causons mais plus académiques,et ca va.je rappelle que y’a eu rien entre nous,pas de sexe,baiser et bien d’autres…après plusieurs semaines passées tout était dans l’ordre il est redevenu comme un ami de classe. Un jour je ne sais pas qu’est ce qui m’avait pris je me suis mise à avoir des sentiments pour lui(Ami X) à tel point que moi-même je n’en reviens pas.Quelques semaines après, j’ai parlé de ça avec mon Ami X,un peu surpris de son côté il voulais comprendre le pourquoi j’ai changé ainsi car j’avais d’abord refuser cette relation au début,Et moi j’avais pas les mots,cela est venu instantanément. Et là il sait que je l’aime et oui il m’aime mais moi j’ai peur car je ne veux pas faire de bêtises,Je sais bien que DIEU condamne les relations sexuelles hors mariage, ça je ne le ferais pas.Moi connaissant ce que le christ nous demande,et qu’il conseille à ces filles de Jérusalem de se marier avec ou de fréquenter des garçons de Jérusalem (chrétien),et que mon Ami X que je l’aime bien n’est pas,je ne sais pas si je prend la bonne décision ou pas.Je veux pas déshonorer à notre créateur,raison pour laquelle je souhaiterais avoir vos différents conseils qui m’aideront dans cette situation que
    Je traverse.

    Merci bien à vous et soyez bénir.

    • Marc Pernot dit :

      C’est vrai qu’il y a des églises qui donnent comme morale de ne pas se marier avec une personne qui ne serait pas de la même religion, voire de la même église ! Jésus n’était pas du tout moraliste, il encourageait chaque personne à aimer Dieu directement sans intermédiaire, et à se laisser inspirer par ce que Dieu lui souffle. L’apôtre Paul lui aussi ne voit aucun inconvénient à ce qu’un couple chrétien-non chrétien existe, il dit que le chrétien des deux sanctifie toute la famille. Cela suppose quand même que les personnes du couple aient toutes les deux un esprit de respect mutuel. Ce qui n’est hélas pas toujours le cas de tous les chrétiens (alors qu’à mon avis c’est vraiment la base de la base de ce que c’est qu’aimer son prochain).
      Je ne sais pas du tout d’où vous vient cette histoire que le Christ imposerait de se marier entre chrétien seulement. C’est une interprétation, ce n’est certainement pas une loi. Que celui qui a cette interprétation l’applique pour lui ou elle-même, mais que cette personne ne se mette pas en législateur entre le Christ et le fidèle. Car en Christ chaque fidèle n’a pas d’autre directeur de conscience que Dieu seul, en Christ.
      C’est donc à vous de voir si ce monsieur X est l’homme de votre vie, s’il est une personne respectueuse, droite et fidèle.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  9. Marie dit :

    Bonjour,
    Je m’appelle Marie j’ai 17 ans et je suis avec mon amoureux depuis mes 15 ans, on a le même âge. Tout se passait très bien entre nous, on s’est rapproché justement parce qu’on était tous les deux chrétiens, moi fraîchement convertie (à peine 3 mois) donc je pensais que c’était vraiment le bon. Cependant j’ai été en dépendance affective et je l’ai toujours placé avant tout, j’ai eu des chutes de foi, j’ai perdu mes amies que j’avais depuis le primaire, j’ai sacrifié beaucoup de choses, je me force etc. J’en ai fait mon Dieu je pense.
    Je pensais que me mettre en couple avec un chrétien était la meilleure chose qui pouvait m’arriver mais finalement on prend tout pour acquis et délaissons Dieu.
    Maintenant avec les confinements j’ai pu réfléchir sur moi et je me dis que ce n’est plus possible, j’ai jamais autant aimé quelqu’un mais ça me fait souffrir, tout est souvent à sens unique, je sais que donner sans recevoir c’est bon mais je pense que les efforts doivent venir des deux côtés quand il y a des projets communs, notamment quand il s’agit de famille (j’ai un bac+7 voire +9 à faire et lui s’est arrêté en première et ne cherche pas grand chose, ne serait-ce un travail de saison).
    On ne prie plus tous les deux, je ne sais pas si je dois nous donner une chance pour repartir sur de nouvelles bases, j’ai déjà discuté avec lui des choses qui devaient changer, j’ai prié pour que ces choses changent mais elles n’ont jamais changé.
    Avant cette relation et après ma conversion j’étais très joyeuse, je parlais de Dieu aux gens sans problème ni peurs, j’ai rencontré la fille qui est devenue ma meilleure amie, j’étais vraiment moi finalement, quelqu’un qui ne vit que pour répandre et parler de l’amour de Dieu.

    Je l’aime énormément mais peut-être pas de la bonne manière, et si rupture il y a, j’ai peur qu’il fasse une bêtise car il m’aime énormément aussi mais qu’il est hyper sensible.

    Si vous avez des conseils je suis prenante.
    Soyez bénis et merci d’avance.
    Marie

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Et bon courage.
      Vous me semblez tout à fait claire, lucide, mature. Bravo et cela me semble un atout pour vivre votre vie d’une belle façon, constructive, épanouie.
      Cela me fait penser que vous avez tout à fait la capacité de décider ce qui sera le mieux, que choisir. Ce choix est ouvert et n’est pas fixé heureusement d’avance par d’autres. Comme le dit l’apôtre Paul : « tout est permis mais tout ne construit pas ». La question est là : pas seulement la joie d’être en couple sur le moment, mais de construire sa vie.

      Il faut certainement penser à l’autre, et avoir pour l’autre le comportement le plus humain, respectueux possible. Cela dit quand un couple ne « marche » pas et qu’il y a une séparation, c’est souvent plus dur pour une des deux personnes, mais comment faire, cela fait partie de la vie, et quand on se met en couple avec une personne ce risque fait aussi partie du lot. Cela dit, je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de rester en couple avec une personne par pitié pour cette personne. Il n’est pas certain non plus que ce soit en réalité si bon que cela pour la personne d’être gardée par pitié, en tout cas c’est une question.

      Vous me semblez vraiment aimer ce garçon, pensant à lui. Mais aimer une personne c’est l’aimer tel qu’est cette personne. Même si on peut espérer que la personne progresse et essayer de l’aider à progresser comme vous faites. Aimer en réalité, c’est l’aimer l’autre même s’il ne changeait pas. C’est vrai que dans ce cas précis, ce garçon ne semble effectivement pas très mature, seulement c’est fréquent pour un garçon de 17 ans d’être encore en pleine adolescence, voir carrément bébé, par rapport à une fille du même âge. Mais je ne le connais pas donc je ne peux pas savoir si on peut espérer un comportement plus constructif et responsable dans quelques année… ou non.

      Bravo de vous poser plein de questions, et de si bonnes questions.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  10. SIlatcho dit :

    Bonjour
    Je m’appelle Soralihya et j’ai 16 ans.
    Vous devez vous dire que je suis très jeune, trop jeune pour vous dire ce qui va suivre ?!
    Voilà maintenant 3 ans que je connais un jeune garçon, qui était encore à l’époque, un simple ami via les réseaux sociaux.
    Nous nous sommes mis ensemble, depuis plusieurs mois déjà.
    Et en ces quelques mois il m’a montré à quel point il m’aime et il est dévoué et ce, sur tout les plans.
    C’est justement quand nous sommes passé à au stade de couple que ma famille m’a emmené de force en Allemagne, pour y vivre, déracinée et sans avoir mon mot à dire.
    Nous avons donc vécu une relation à distance de force.
    Et ceux pendant près d’un an.
    La distance engendrait certains problemes et énervements sans réel fondement, dû à la frustration de ne pas être à côté et devoir se parler via internet, et meme là encore, dérangés par ma famille qui me commissionnait sans arret.
    Mais ça a aussi été la une preuve que notre amour été sincère et non basé sur mes courbes comme la plupart des autres garçons, car nous devions nous baser uniquement sur nos personnalités.
    À cause de ma famille, j’ai enduré beaucoup de dures moments et ils m’a rudement épaulé.
    Quand ma tante m’a confisqué mon téléphone il m’a envoyé une lettre recommandé (à l’adresse d’une enseignante qui connaissait la situation).
    Une lettre d’amour, de soutien, et une bague.
    Nous avons continué à parler par mail sur l’ordinateur de ma professeure (très aimable qui me le prêtait justement pour la situation).
    Je ne peux pas tout vous citer mais il m’a beaucoup démontré de choses.
    Avant de me mettre avec lui j’avais demandé à Dieu qu’il me sorte de mes péchés de fornication et qu’il me donne un vrai garçon avec qui je resterais toujours.
    Je le connaissais depuis longtemps mais c’est seulement après cette prière que nous nous sommes mis ensemble.
    Je lui ai tout de suite montré mon tempérament de féministe et de personne cache, pour qu’il sache comment je suis réellement, d’ailleurs c’est moi qui lui ai demandé de se mettre ensemble.
    Il a accepté qui je suis vraiment, meme après que je lui ai avoué que j’avais des problemes de peau sur mes parties intimes qui me faisait des verrus.
    Il ne s’est jamais enfuis en courant et m’a rassuré qu’il m’aiderait à combattre cette maladie et toute les autres que j’ai, et aurais.
    Comme je me demandais sans cesse si c’était bien lui que Dieu m’a envoyé, pour avoir la réponse je le testais beaucoup le pauvre.
    Je lui ai fais croire à une tromperie qui m’a rendu enceinte, il a pleuré mais était près et assumer mon enfant avec moi par amour (meme si il n’ai pas de lui).
    Je l’ai testé en lui disant que je serais bloqué loin de lui encore bien des années, il a dit qu’il attendrait.
    Je lui ai dis que je traversait une dépression (c’était vrai) il était près à désobéir à sa mère pour venir me voir (il a 18 ans).
    Je lui en ai dissuadé à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’il accepte de ne pas venir (je ne voulais pas qu’il se créé des problemes avec ma mère).
    Comme lui aussi pratiquait la fornication je lui ai dis de forniquer et que sa ne me dérangera pas car je sais que nous sommes à distance, il a refusé et a promis de n’avoir des relations qu’avec moi maintenant que nous osmmes ensemble.
    Bref, je lui ai dis plusieurs choses pour voir sa sincérité et il a toujours répondu d’une façon si juste que ça me frustrais parfois.
    Mais quand j’ai été vraiment touchée, c’est quand j’ai voulut me repentir et entrer dans la Foi de Dieu.
    Je le lui ai dis et me suis confié sur mes envies profonds de donner ma vie à Dieu (j’étais très sérieuse cette fois ci).
    Il a non seulement apprécié, mais (lui qui ne pratiquait pas vraiment non plus) a décidé de me laisser lui apprendre.
    Nous jeûnons et prions actuellement ensemble, meme à distance.
    Nous offrons ensemble notre vie à Dieu, lisons ensemble la Parole et suivons les commandements en s’épaulant quand l’autre s’égard.
    Et comme j’ai décidé de me laver de mes péchés, la fornication en fais parti, pour nous deux.
    Nous allons jeûner pour que Dieu accepte notre alliance aussi.
    Il va refaire son bapteme et sa communion car ses parents n’ont plus la preuve papier de son bapteme bébé.
    Je l’ai demandé en mariage, il voulait déjà le faire depuis, moi je l’ai fais avant 🙂
    Parce que je l’aime et pour éviter que si nous couchons ensemble par la suite, ce ne soit plus un péché.
    Sa mère est au courant de notre relation et est heureuse, ma famille par contre est si spéciale que je ne pourrais pas vous la décrire.
    Je ne vais donc pas leur annoncer le mariage.
    Étant encore mineure nous n’allons faire que le mariage sprirituel par vœux à l’église et non celui à la mairie.
    J’ai juste très peur qu’il ne soit que éphémère et de me marier alors que Dieu a écrit que ce n’était pas le bon 🙁

    • Marc Pernot dit :

      Bravo pour votre amour, pour votre foi, votre sincérité.
      Est-ce que vous avez envie de rendre ce garçon heureux, ou bien est-ce juste vous qui êtes heureuse de l’avoir comme copain ?
      Cela ne vous a pas gênée de penser comme cela de le « tester » en le faisant souffrir ?
      Dieu vous bénit et vous accompagne de son amour.

      • danielle dit :

        Bsr pasteur.jai une préoccupation. J’ai eu assez de decception . Et depuis un très bon moment j’ai plus eu dhomme dans ma vie. Et j’ai mon père spirituel qui a voulu me mettre en contact avec l’un de ses enfant spirituel .mais c moi qui suis plus contente et excité à l’idée davois enfin un homme dans ma vie.je veux juste savoir comment orienter ma prière pour qu’on sois vraiment compatible ou qu’il m’aime vraiment pour ne plus être déçu encor j’ai 33ans mère célibataire d’une fille. Ou que dois je faire ?

        • Marc Pernot dit :

          A mon avis vous devez d’abord faire attention. Ne vous précipitez pas pour prendre un homme pour le simple désir d’avoir un homme. C’est le risque d’être vraiment malheureuse, voire maltraitée, vous et votre fille. Donc, je vous conseille d’être bien vigilante pour voir si cet homme vous respecte et cherche votre bonheur à vous et à votre fille, pas simplement son plaisir. Voir s’il s’intéresse à vous, cherche à vous comprendre, à savoir ce qui compte pour vous dans la vie…
          Je vous conseille donc de prendre un peu de temps pour vous découvrir mutuellement, pour parler, discuter, refaire le monde. Pour réfléchir et pour prier aussi. Avant de vous précipiter dans la vie de couple et le mariage.
          Dieu vous bénit et vous accompagne

  11. Anonyme dit :

    Bonjour pasteur. J’ai rencontré un garçon à l’age De 17ans a l’école aujourd’hui j’ai 22ans et on a fait pratiquement 4ans ensemble et on s’est separe Lorsque nous avons eu un enfant à cause des mauvais conseils de mes amies j’ai du le quitter alors que lui m’aimer toujours beaucoup et moi aussi mais j’avais de la rancune contre parce que mes amies me mettaient tellement de choses dans la tête que j’ai eu à le détester on a passer deux ans de souffrance loin de l’autre . Je pensais ne plus l’aimer mais à chaque fois qu’on se voyait je ressentais toujours quelque chose pour lui mais par fierté je ne lui montrer pas mais seule la nuit dans ma chambre je verser des larmes et je souffrais en silence ( je sais pas mais à chaque fois que je rêver de ce garçon il me sauver toujours à chaque fois ). Et aujourd’hui je regrette énormément d’avoir commit une erreur en l’abandonnant et j’aimerai vraiment construire une famille chrétienne avec lui. Et je prie pour ça tous les jours et je vois qu’il change aussi un peu de comportement parce que c’est un garçon colérique de nature … et lui aussi souvent aimerait que tout s’arrange entre nous mais il a tellement souffert qu’il arrive plus à me faire confiance j’avais rencontrer un autre garçon et une fois quelque chose m’a pousser à prier et demander à Dieu de m’aider à faire un choix et me montrer un signe j’ai fini de prier je reçois un message de mon ex c’est arriver deux fois ce truc je calculer pas parce que moi je voulais que ce soit le garçon que je fréquenter en ce moment mais non malheureusement j’avais reçu aucun signe venant de lui. Depuis la j’ai tout lâcher et je prie pour que Dieu m’aide à reconstruire mon couple qui a été briser sur des bonnes bases.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      A mon avis, si l’on aime quelqu’un, et si l’on choisit de faire alliance avec cette personne, il est bon de l’aimer tel.le qu’il/elle est, sans compte sur une évolution d’être moins colérique ou autre. On aime quelqu’un comme il est. Cela n’empêche pas de l’aider à essayer de progresser, sachant que toute évolution est de l’ordre du miracle.
      Si vous aimez ce garçon, dites le lui, parlez, décidez-vous en oui ou non, avancez.
      Effectivement, Dieu peut nosu donner la force et la sagesse de fonder notre vie sur de bonnes bases, pas sur du n’importe quoi, faisant un enfant dans de mauvaises conditions, se séparant sans le vouloir, s’aimer sans construire… Dieu aide à établir de bonnes bases, à marcher en avant, à s’élever, pas à se disperser. Il vous bénit et vous accompagne

  12. Francois dit :

    Bonjour pasteur, je mappelle jeje j’ai 16 ans en ce moment jaime un garçon mais en même temps j’ai peur de lui dire et d’un autre côté j’ai envie d’avancer spirituellement avant de m’intéresser à aimer
    que faire

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Il n’y a pas de règle absolue. Le mieux est de faire exactement ce que vous faites : vous poser des questions, réfléchir en vous-même, demander à Dieu ce qui est le mieux, réfléchir encore. Décider par vous-même selon votre conscience, en confiance que Dieu vous accompagnera encore et toujours de son amour, tenir ce que vous avez décidé, avec l’aide de Dieu.

      Effectivement, votre question est excellente, car je connais bien des jeunes qui ont perdu leur chemin, gâché leur avenir en se mettant en couple trop tôt. Hélas, les filles payent dans ce domaine un plus lourd prix que les garçons : les filles subissent parfois des grossesses non désirées, et la violence du copain… Mais il m’est arrivé aussi plusieurs fois de faire la cérémonie de mariage de personnes qui s’étaient rencontrées à votre âge. Donc, cela dépend de chaque personne, de chaque chemin de vie.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  13. Christelle dit :

    Bonjour moi c’est Christelle j’ai 22ans et je suis en relation avec un garçon de 24ans tous deux vivant dans une même ville! Il m’a montré de toutes les manières qu’il m’aime il qu’il souhaiterait finir sa vie avec moi! On s’entend et se comprend mutuellement mais vous savez que la tradition existe toujours surtout pour nous les africains ! Mais il n’est pas d’accord avec ces choses et du coup j’aimerais savoir si c’est vrmt l’homme qu’il me faut ou si cela me va pas causer un problème s’il arrive qu’on se marie! C’est le seul pb qui me dérange et svp pasteur donnez moi un verset biblique ou une prière pour savoir si je ne me suis pas trompé sur lui parceque moi également je l’aime et j’aimerais vivre avec lui! Et nous deux sommes de la même tribues
    Merci pour votre compréhension et à bientôt

    • Christelle dit :

      Sans toute fois oublier que nous deux sommes chretiens! Nous avons une ferme croyance en la bible

      • Marc Pernot dit :

        Bravo, c’est vraiment magnifique et je me réjouis pour vous.

        Comme chrétien, nous privilégions l’écoute de Dieu au fond de notre propre conscience, l’Esprit ouvrant les yeux de notre cœur.

        Il n’y a pas de verset biblique pour vous dire qui vous devriez ou non épouser. Heureusement. C’est à vous de prier, de réfléchit d’observer si vous avez envie de faire le bonheur de cette personne, et si cette personne a envie de faire votre bonheur. S’il y a du respect, de l’amitié, de l’admiration mutuelles. Cela demande aussi de prier, bien sûr, et de laisser souffler l’Esprit.

        Les traditions humaines passent après. Et encore. Seulement si elles ne sont pas contraire à la liberté des enfants de Dieu, liberté fondée par la grâce de Dieu, et nourrie par son souffle, son Esprit sur chacune et chacun.
        Dans les traditions humaines qui font un tort immense, il me semble qu’il y a cette coutume de la dot. Comme si une femme devait s’acheter aux parents pour devenir ensuite possession du mari. Bien souvent, cela empêche des fiancés tout à fait sincères de se marier, d’avoir des enfants. Autres coutumes qui fait un tort immense sont les tabous d’origines, de couleurs de peau ou de classes sociales des parents, de richesse… Cela non plus, me semble-t-il, ne vient pas de Dieu.

        Dieu vous bénit et vous accompagne. Il vous libère.

        • Christelle dit :

          Merci pasteur je vais continuer de prier sans relâche car c’est la chose primordiale avant les traditions! Merci encore et à bientôt

  14. Johannah Mukaz dit :

    Bonsoir je m’appelle Johannah j’ai 20ans je suis étudiante je suis chrétienne mon soucis et que je rencontre un homme il ya pas longtemps et sa se passe bien entre nous, il est plus âgé que moi un écart un peu élevé , j’ai ressens quelques choses envers lui alors je prie que Dieu me parle sur sa je n’aimerais pas être dans des illusions ou marché or la volonté de mon Dieu je prie vraiment que Dieu m’aide si le fais d’être en relation avec quelqu’un qui est un plus âgé que moi est un péché ou or sa volonté car la relation est basé sur le sérieux. Merci

    • Marc Pernot dit :

      Il n’y a pas de raison apriori que ce soit un péché d’épouser une personne plus âgée, si l’amour est mutuel ainsi que le projet de rester fidèle jusqu’au bout.
      La question st peut-être de ce que vous entendez par « je ressens quelque chose envers lui ». L’amour c’est vouloir rendre l’autre heureux. L’amour partagé c’est quand chacun des deux veut épanouir l’autre, se mettre au service de l’autre avec respect.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  15. Angélique dit :

    Bonjour pasteur. Je m’appelle Angélique et j’ai 20ans. Quand j’étais en 3eme j’ai fait la rencontre d’un garçon dans mon école . Il m’a avoué ses sentiments pour moi, mais il faut dire qu’en ce temps je ne m’intéressait pas aux relations amoureuses j’étais plus centré sur les études et je ne n’avais que 15ans donc j’ai refuser ses avances. Puis 2ans après ce dernier est revenu et ma re-avouer ses sentiments. Là je me suis dis que je devais accepter vu que ça faisait la deuxième fois je me suis dite( qu’il m’aime réellement alors…) Donc j’ai accepter. il faut dire que avant d’accepter, j’ai demander un signe au seigneur pour savoir si c’etait vraiment mon homme qui et Dieu m’a montré dans un rêve que ce garçon venait me demander ma main. Donc j’ai pris ça comme un accord de Dieu pour cette relation. Nous avons commencer à sortir ensemble depuis 2017(au début tout allait bien entre nous) , mais depuis l’année dernière rien ne va il est devenu infidèle et il n’est plus trop investi dans la relation , mais il refuse d’admetre son infidélité bien que j’ai plusieurs preuves à l’appuie et cela me rendait tellement malheureuse que j’ai dû mettre fin à notre relation. il en a beaucoup souffert car il m’aime enormement je l’aime aussi mais je ne comprends pas pourquoi il ne fait pas d’effort pour changer. Depuis que je l’ai laisser , je ne suis plus moi même et je le vois avec une autre fille chose qui me fait réaliser que j’ai peut-être pris une mauvaise decision. Ca fait 4mois maintenant que nous sommes séparés mais je n’arrive pas à l’oublier. Je le suis toujours en cachette sur les réseaux sociaux pour connaître son actualité. J’ai prié pourque Dieu me montre si c’est vraiment lui mon futur mari, je n’ai pas encore eu de signes. Je me demande si rompre avec lui était vraiment la bonne décision. Je l’aime et je veux le reconquérir mais je ne sais pas si c’est la volonté de Dieu que nous restions ensemble…

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      Avez-vous vraiment des preuves qu’il a été infidèle ? Ou est-ce que ce sont seulement des personnes qui vous l’ont dit ? Vous savez, il y a des personnes méchantes qui n’hésiteraient pas une seconde à utiliser de la calomnie.

      Si c’est prouvé qu’il a été infidèle, et qu’en plus il ne reconnaît pas sa faute, je pense sincèrement que vous avez bien fait de rompre, et que ce serait mieux pour vous de tourner la page. S’il vous trompe et vous ment en plus, c’est qu’il ne vous respecte pas, donc il ne vous aime pas vraiment. Pas au sens de faire un véritable couple.

      Bravo de vouloir guider votre vie sur la volonté de Dieu. Mais cela est extrêmement hasardeux de dire que « Dieu m’a montré dans un rêve… » ou « Dieu m’a montré ce signe… ». Car qui vous dit que ce rêve ou ce signe viendrait de Dieu ? Un rêve intègre toute sorte de voix qui s’expriment dans notre inconscient, y compris nos hormones qui excellent pour se faire passer pour Dieu, bien sûr. En jouant à ce jeu là, on a bien des chances de prendre de mauvaises, très mauvaises décisions.

      Dieu ne veut pas décider à notre place, demandez-lui plutôt qu’il éclaire votre conscience, votre intelligence et les yeux de votre cœur. A vous d’analyser ensuite la situation, plus lucidement, et de discerner par vous mêmes le chemin que vous choisirez. Dieu bénira ensuite, et vous aidera à avancer au mieux sur votre chemin.

      Il vous bénit et vous accompagne.

  16. Maurice dit :

    Bonjour pasteur!! Je suis un croyant et Je lis vos conseils aux questions posées et cela me fait vraiment plaisir. Déjà, je vous dis bon courage dans votre travail au nom de Jésus.

    Ma question c’est que: à bas âge, j’avais toujours en esprit de trouver une conjointe avec qui je passerai toute ma vie, c’est l’un de mes meilleurs rêves. Mais, je disais toujours que ce sera une fille respectueuse, aimable, courageuse, forte, moraliste, éduquée qui a une bonne réputation et qui sera une mère exemplaire pour nos enfants.
    Donc, durant ma croissance j’ai croisé pas mal de fille sur mon chemin, mais honnêtement je m’ai retrouvé pas vraiment avec eux et des lors j’ai commencé par perdre confiance dans mon rêve que j’ai caressé dépuis bien longtemps. Soudainement pasteur, quand je suis en terminale j’ai rencontré une fille qui partage la même classe que moi, une servante de Dieu et nous commençons par se discuter.
    Accidentellement, je lui parle de ce rêve et je lui explique que je suis sur le point de le jeter à l’eau car je peux pas trouver la meilleure personne, là, elle m’a conseillé en me disant : Je voyais qu’elle avait raison donc je repris l’éspoir. Voilà qu’elle est devenue mon amie, on s’est parlé souvent, j’ai commencé par la connaître et c’est là que je suis tombé amoureux d’elle car elle est éxactement la fille que j’ai toujours voulu.
    Je lui ai avoué mes sentiments, quand je suis avec elle je me sens en paix, j’ai peur de la perdre, je le respecte beaucoup, enfin de tout mon cœur c’est de l’avoir comme ma future épouse. Elle m’a avoué qu’elle m’aime aussi mais elle m’a dit qu’elle a peur que je sois pas sa personne destinée et peur que cette relation rompera au fil du temps.
    Alors, je prie Dieu pour savoir si c’est la bonne personne, je constate que je l’aime plus profond.
    Donc, je vous demande pasteur est-ce vraiment la bonne personne par rapport au fait? Et si c’est la bonne personne pourquoi elle a peur? Qu’est ce que je dois faire ?

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour monsieur,

      Votre histoire est belle, à tous les deux.

      En même temps, aimer vraiment, ce n’est pas se sentir en paix avec une personne, ce n’est pas la choisir car il n’y a pas mieux et qu’elle correspond à des critères.
      Ce fonctionnement convient quand on recrute un employé pour être à notre service.

      Aimer une personne c’est vouloir la rendre heureuse, elle. Vouloir se mettre au service de l’autre pour son épanouissement. C’est sentir dans son cœur qu’on est précisément près à sacrifier sa propre paix pour mettre l’autre en paix.
      C’est l’aimer et la servir même quand elle sort des critères de la personne idéale qu’on a rêvée. Quand il s’agit d’une personne réelle, elle a certainement sa part de lumière et une part de ténèbres. Aimer c’est se mettre au service de sa part de lumière.

      C’est peut-être pour cela qu’elle a peur, même si c’est la bonne personne.

      Ensuite, Dieu n’est pas comme cela de forcer à épouser LA seule personne qu’il nous destine. Il est un Dieu qui libère. Il nous ouvre des possibilités et il ouvre les yeux de notre cœur. Ensuite c’est à nous de choisir. Et lui, Dieu, bénit, accompagne.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

  17. Dominique dit :

    Bonjour pasteur , moi c’est Dominique j’ai 19 ans maintenant 2e année d’université
    Étant en classe de 3ème j’ai rencontré un garçon en moins de temps j’ai commencé à l’aimer très fort et c’était pareil pour lui , je partais à l’église (a cause de ma mère) mais je ne connaissais rien de Dieu, et au fil du temps ma relation avec lui allait mal des tromperies par ci par là je me comportais très mal vraiment rien n’allait et lorsqu’il a eu son bac il a voulu qu’on arrête je l’aimais tellement fort je ne pouvais pas vivre sans lui dépression envie de suicide j’avais personne c’était vraiment grave et là j’ai rencontré Jésus pendant ces moments très difficiles c’est lui qui m’a consolé j’ai appris à lui donner complètement mon cœur lorsque j’étais au sein de l’église j’étais vraiment heureuse tout devenait parfait , bien que je l’aimais toujours
    J’ai rencontré le fils du pasteur nous nous sommes mis ensemble au début c’était difficile pour moi vu que j’aimais toujours l’autre . Mais après j’ai commencé à ressentir des choses pour le second j’étais tellement en communion parfaite avec Dieu que j’avais des révélations clair qui se réalisait toujours… Au début j’étais convaincu que c’était le fils du pasteur l’homme de ma vie mais j’avais beaucoup de doutes dans ces cas là je jeûnais(minimum 3j) et prière et chaque fois je jeûne et prie J’ai des révélations soit par des prédications j’écoute à la télé soit par le Saint-Esprit qui me dirige sur des versets soit par des songes et même celui avec qui je suis me dis qu’il fait beaucoup de rêves où il est avec d’autres filles . Au début je pensais que c’était mon amour pour mon ex qui faisait que je pensais qu’il était l’homme de ma vie donc je faisais tout pour aimer le second m’attacher totalement à lui mais j’ai pas la paix du cœur j’ai peur pcq au fond de moi je sais ce que Dieu m’a dit . Mon ex étant aller vivre en France l’an passé m’écrit presque chaque fois me dit des choses que j’ai demandé à Dieu de me montrer vraiment c’est extraordinaire , il n’est pas chrétien et ça fait un bon moment que le Saint-Esprit me convainc d’intercéder pour lui parc qu’il sera un grand homme de Dieu et même mes amis me disent chaque fois que se sera lui mon mari que Dieu m’a mandaté pour prier pour lui vraiment beaucoup de choses et lorsque je fais tout pour m’éloigner de lui je le bloque sur les réseaux sociaux je le fuis il revient toujours mais rien ne marche entre nous et le Saint-Esprit me fait savoir que c’est seulement pas encore le temps de Dieu pour nous
    Vraiment j’ai besoin de conseil j’ai véritablement confiance en Dieu mais j’ai beaucoup peur de me tromper

    • Marc Pernot dit :

      Bravo pour votre sincérité.
      Attention avant de penser que telle vision, tel rêve, tel signe, telle personne exprime la volonté de Dieu. Il y a tant d’émotions, de sentiments, de pulsions, d’imaginations qui s’expriment en nous et qui semblent venir de Dieu. En choisissant ces impressions pour guide, vous aller avancer comme une feuille morte emportée par les tourbillons de vent.
      Dieu cherche à vous donner de la lumière pour voir clair avec votre propre intelligence, votre réflexion, votre cœur. Il augmente vos propres capacités de discernement, il ne cherche pas à vous piloter avec une télécommande.
      Donc, je vous conseille d’entrer en vous-même. De ne pas courir après plusieurs garçons à la fois et donc de réfléchir, de choisir celui qui vous semble le meilleur pour vous, celui qui vous respecte le plus et que vous aimeriez rendre heureux, lui. D’avancer ensuite dans sa connaissance sans vous précipiter. De continuer à réfléchir et à prier.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  18. Jenny dit :

    Bonsoir pasteur je suis chrétienne j’aime beaucoup Dieu .j ‘etais avec quelqu’un l’année dernière je l’aimais beaucoup je l’aimais tellement j’avais l’impression qu’il était devenu mon idole chose contraire à la volonté de Dieu. Mais il n’était pas chrétien malgré tt je l’aimais .j’avais connu d’autre homme au paravant mais ce n’était pas pareil celui là j’en étais réellement amoureuse .j étais encore vierge a 25 ans .mais il voulait le sexe .je n’étais pas prête spirituellement je voulais me marier avant mais a chaque fois qu’il me le demandait .j ai rompu par pression.un jour ..j’ai décidé de le faire par ce que je l’aimais trop ..je me sentais prête aussi. Mais en pensant que ça allait marcher.il a pri ma virginité après il s’est barré…je sais que j’ai péché contre Dieu .je n’aurais pas dû..mais maintenant je n’arrête pas de pleurer je pense constamment à lui .je l’aime encore. Je rêve de lui a chaque nuit ..cela me fais tellement mal .ça environ 5 mois. Je me sens plus capable d’aimer.je reconnais mon peche je cherche un refuge auprès de mon Dieu .je ressens une forte tristesse c comme ci je suis attachée à ce garçon….je veux tt simplement l’oublier .il voulait qu’on soit ami .et après il a changer il m’écrit plus .que dois je faire

    • Marc Pernot dit :

      A mon avis, ce monsieur ne vous a jamais aimé, car en insistant ainsi pour coucher avec vous après un premier refus il a déjà montré son vrai visage celui d’une personne qui n’a même pas de respect (vivant dans le mensonge puisqu’il disait vous aimer), et qui choisit de vivre en plaçant au dessus de tout son pénis.

      Donc, le fait qu’il vous ait jetée comme une écorce d’orange après avoir été consommée n’est pas étonnant, et c’est une grande chance pour vous, en réalité ! Il vaut mieux que cela s’arrête là sans attendre qu’en plus des enfants soient en route. J’espère que vous vous étiez protégée dans ce rapport, mais avec un homme pareil il vaut mieux de toute façon faire des tests pour vérifier qu’il ne vous a pas laissé en cadeau un méchant virus…

      En tout cas, rien à craindre de Dieu, il est pardon et amour, lui. Et il est fidèle, lui. Il vous accompagne pour une nouveauté de vie. Et que vous arriviez à vous libérer de la séduction exercée sur vous par cet homme, vous en êtes la victime, même si vous avez participé. Il est possible de transformer ce malheur en une force. Dieu est source de transformation pour le meilleur.

      • Jenny dit :

        Merci Pasteur je m’étais protégé .j’ai beaucoup appris ,mais j’ai le remord j’ai honte de moi ,j’aurai du faire plaisir a Dieu au lieu de plaire a ce garçon je n’arrive pas a vivre avec .mes amis ont essayé de m’aider ils n’y arrivent pas .cela fait des jours que je recherche la présence du seigneur .puisqu’a travers ses paroles il a dit venez a moi vous tous qui êtes fatigués et chargés je vous donnerai du repos..il n’a pas spécifié .pour dire si vous étiez a l’église et que vous connaissiez mes paroles je suis désolé pour vous mais il a dit vous tous qui avez péché..je veux être l’ami de Jésus .je veux que ce vide en moi soit combler.

        • Marc Pernot dit :

          Rien à craindre de Dieu, il vous aime et vous aimera toujours comme une vraie maman aime sa fillette chérie.
          Pour reprendre confiance en vous, cela viendra. C’est un chemin.

  19. Jenny dit :

    Merci Pasteur
    Que Dieu ne cesse de t’inonder de Sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *