Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532 Found on flickrcc.net
Développement

Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question posée :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

478 Commentaires

  1. Mmmm dit :

    Il a commencé des séances avec l’aumônier dans la ville où nous sommes et après mes échanges avec l’aumônier il m’a dit qu’il a tout les comportements d’un chrétien sauf qu’il n’a pas encore accepter jesus dans sa vie pour lui c’est juste Dieu
    Le seul pb que j’ai avec lui c’est sa foi qu’est ce qu’il faut faire? Continuer à l’encourager et à préserver dans la prière ou mettre fin à la relation comme l’exige mes parents

    1. Marc Pernot dit :

      Encore une fois, c’est à vous de décider. Avec votre tête, votre foi, votre cœur.
      En tout cas d’un point de vue théologique et spirituel je ne vois absolument aucune raison de l’écarter parce qu’il ne serait « chrétien » au sens où l’entend telle ou telle église.

      • Par exemple Jean nous dit que « quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu » 1 Jean 4:7), et que c’est équivalent à confesser Jésus-Christ ouvertement.
      • Paul, de sa part, dit qu’il n’y a pas de raison de briser un couple d’une femme chrétienne avec un homme non croyant, que si un des deux est chrétien c’est déjà pas mal (1 Corinthiens 7:13). Et au moins cet homme croit en Dieu, à sa façon. Et il vous laisse pratiquer votre foi, montrant un bel exemple de respect (que devraiet aussi avoir chaque chrétien pour son prochain)

      En tout cas, il ne serait pas correct de mettre la pression à cet homme pour qu’il devienne disciple de Jésus-Christ. Cela ne serait pas respectueux, cela encouragerait l’hypocrisie, et serait un contre témoignage désastreux sur ce que c’est que la foi en Christ : jamais elle ne devrait faire preuve de ce genre de violence, ni de manque de respect pour son prochain. Bien sûr.

  2. Mmmm dit :

    Merci pasteur pour vos propos
    Si jamais je choisissais cet homme ça ne sera pas désobéir?!! Parce la famille me dit d’obéir et d’honorer à mes parents il me disent qu’ils ont des rêves pour moi et c’est pas cela que faire donc face à cela?!!
    On veut me concvaincre de renouer avec mon ancien partenaire pourtant je ne l’aime plus on me dit que je vais l’apprendre à l’aimer que eux ils ont la conviction que c’est L’HOMME qu’il me faut et tout mes y’a tes me disent que c’est ce que mes parents attendent de moi
    Je suis dans un dilemme pas possible je ne sais où mettre la tête

  3. Mmmm dit :

    Jai l’impression de devoir me sacrifier pour la famille et our leur bien être à eux
    Et moi dans tout ça personne ne voit mon bonheur et mon amour pour lautre

  4. Mmmm dit :

    De plus je me dis que l’apôtre Paul parle Deana de ceux qui sont mariés ou bien c’est aussi pour nous?!

  5. Mmm dit :

    Bonjour pasteur et bonne annee

    1. Marc Pernot dit :

      Très sympa.
      Merci pour cette contribution qui fait et fera du bien.

      1. Mmm dit :

        Vous allez bien pasteur j’attends toujours votre éclaircissement svp

        1. Marc Pernot dit :

          Bonjour Mmmm,
          Je pensais vous avoir déjà répondu, en substance dans les précédents échanges. Honorer ses parents ne signifie pas se laisser maltraiter par ses parents, bien sûr ! Or vous imposer le choix de la personne que vous devriez aimer n’a pas de sens, c’est de l’abus. Ils ont des rêves ? rien ne dit que cela vient de Dieu. Il y a toutes sortes de voix qui s’expriment dans nos rêves, cela peut être le mal, notre désir de pouvoir, notre imagination, nos hormones, nos peurs et nos souvenirs d’enfance… et aussi parfois Dieu.Mais la plupart du temps Dieu n’est pas directif, ne choisit pas à la place de la personne (lui, Dieu, n’est pas un Père-tyran), Dieu est lumière : il ouvre nos propres yeux, notre cœur, notre intelligence afin de nous laisser choisir nous-même avec sagesse.
          Mais je sais qu’en Afrique il est plus difficile de résister à des parents qui font de l’abus d’autorité. Tout dépend de votre mentalité à vous, de votre dépendance à votre famille, aux coutumes. Mais pour ce qui est de l’Evangile : c’est chaque personne individuelle qui reçoit l’Esprit Saint afin de pouvoir diriger sa propre vie en relation avec Dieu. C’est à lui que nous obéissons, car il est notre Père, notre Seigneur, pas à nos parents de chair.
          Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *