Illustration : couple courant ensemble - Image:
Développement

Comment savoir si la personne que l’on pense aimer est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

Question posée :

Bonjour,

Je vous écris car je me pose beaucoup de question sur le chemin que je prends. Aujourd’hui je me sens triste et très peinée depuis que je ne suis plus avec celui que j’ai aimé. J’ai 22 ans, cela a duré 2 ans, et je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse que pendant ces années là. Je remerciais toujours le Seigneur de me bénir d’autant de joies et d’amour, et lorsque mon ami m’a abandonnée (il n’est pas croyant) c’est comme ça que mon monde s’est écroulé. J’ai trouvé du réconfort dans la prière. Je ne me suis jamais sentie laissée par le Seigneur. Mais je me sens tellement triste de m’être « trompée » et de ne pas avoir su garder mon amour pour la bonne personne.

Mais comment savoir si la personne que l’on choisit est celle que Dieu a choisie pour nous ?

Mon Pasteur me dit qu’il faut prier car trouver sa moitié est très important, mais qu’il fallait surtout garder son amour. Aujourd’hui après des mois à essayer de ne plus être triste, j’ai trouvé de nouveau un amoureux, mais ma démarche est différente. C’est la personne que je pense être pour moi mais je ne cesse de demander dans la prière à ce que Dieu m’envoie des signes, je ne cesse de me demander « est ce que je fais bien? ». Après l’aventure précédente, je n’ai plus du tout confiance dans mon sentiment comme une indication sûre. Comment faire pour reconnaitre l’amour que Dieu me réserve? Comment faire pour ne plus être affectée par un amour précédent..

Merci beaucoup à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Et bravo pour la sincérité de votre démarche, pleine de courage et de foi, d’humilité et de sagesse. Peut-être que votre pasteur était contre le divorce pour vous conseiller de « surtout garder son amour » ? C’est vrai qu’il est bon de prier pour cela quand on est en couple, que Dieu nous aide à construire un amour solide et vrai, qu’il l’aide à évoluer, vivre, car pour durer l’amour doit vivre et évoluer au fil des ans. Mais pour qu’un couple existe il faut être deux, il faut aussi que ce « couple » ne détruise pas une des personnes du couple et de la famille. Et il y a des cas où un bon divorce vaut infiniment mieux que de rester dans une situation qui ne soit pas bonne du tout. Dans votre cas, la prière peut vous aider, votre sagesse et votre volonté d’avancer aussi, afin d’avancer, de progressivement arriver à arrêter de culpabiliser (cela ne sert à rien de bon). La prière et votre sagesse m’ont l’air de vous faire avancer sur la bonne voie, avec plus de foi et de sagesse, de maturité. C’est très bon signe. Vous êtes amoureuse, et cela est bien.

Sur cet autre point, je suis du même avis que votre pasteur : Dieu a beaucoup à nous dire et à nous enseigner. En particulier sur le choix d’un conjoint.
Mais Dieu est bien plus souple que d’avoir choisi pour nous à notre place. Je suppose qu’il a sa petite idée et qu’il cherche à favoriser de belles rencontres, mais il ne restreint pas notre vie à un unique bon chemin qu’il aurait planifié d’avance pour nous. Il est le Dieu de la vie, il ouvre devant nous une créativité possible, une liberté. Ensuite, quel que soit nos choix, et même si notre choix n’est pas le top du top de ce qu’il aurait espéré, Dieu nous accompagnera sur cette route. C’est la grande nouveauté proposée par l’histoire de Jacob. Dieu l’encourage et lui promet « Je t’accompagnerai ».

Je pense que c’est comme cela pour le couple.

  1. Il y a certainement des personnes dont nous pourrions tomber amoureux et qui sont pour nous à éviter absolument et Dieu saura nous le faire savoir (si nous nous ouvrons à lui), le témoignage de la Bible c’est souvent que Dieu est lumière (par exemple ce Psaume 36)et que Christ nous ouvre les yeux : afin de voir les .
  2. Il peut y avoir des signes de lui qui nous encouragent vers telle personne.
  3. Mais sinon, c’est à nous de voir parmi les possibles ce qui nous inspire et ce qui inspire l’autre en face, pour bâtir un couple. Dieu, lui, ne se contente pas de regarder, il est un immense service comme créateur pour nous accompagner, alors. Car tout est alors dans la façon de construire, de créer ce couple, cette famille, sur le long terme.

Donc je ne pense pas que « Dieu choisit pour nous », car ce n’est pas un tyran et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu choisit avec nous, Dieu nous aide à choisir en connaissance de cause, Dieu nous donne la force de choisir alors que nous aimerions choisir tout en gardant ouverts tous les choix encore possibles. C’est particulièrement visible chez les enfants, mais ne sommes-nous pas toujours un petit peu des enfants ? Dieu nous laisse choisir, nous aide à avoir la force, la lucidité, le courage de choisir. Et ensuite il nous accompagne sur la route que, nous, nous aurons choisie même si ce n’était pas selon lui la route optimale : il fera tout pour que notre choix devienne un véritable choix de vie.

Donc je dirais : pas de panique. C’est bien, très bien au début de se demander « Que pense Dieu de cette idée de me mettre avec cette personne là ? ». Mais au bout de quelque temps, il me semble bon de passer à une autre question. Cet homme qui vous inspire de l’espérance, vous semblez sentir que vous n’êtes vraiment pas dans le cas de l’horreur que Dieu veut vous faire éviter (cas n°1 ci-dessus). Donc bon, la question n’est pas « est-ce que c’est celui que Dieu me réserve », mais plutôt « comment Dieu nous aide à construire le couple, la famille qu’il rêve sur la base de cet homme et de moi », comment faire avec le meilleur qu’il y a en chacun de nous deux, et de s’épauler pour ce qui est moins bon dans chacun des deux, comment apprendre comment l’autre « fonctionne » et faire au mieux comte tenu de cela. Comment l’aimer tel qu’il est maintenant, renoncer à vouloir le changer, et en même temps l’aider à cheminer, s’épanouir…

Bien sûr que vous êtes affectée par un amour précédent. Mais cela peut vraiment être pour le meilleur, en étant plus consciente que le couple n’est pas un acquis, mais que le meilleur est devant, le couple que vous formerez dans 10 ans, dans 50 ans et qui aura évolué car tous les deux vous aurez évolué et que vous serez passés ensemble par mil petites et grandes choses. Accompagnés par Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

479 Commentaires

  1. Gracia dit :

    Bonsoir pasteur , j’ai une question est ce que Dieu peut nous montrer notre futur conjoint en rêve, cela est mon cas j’ai reçu un ancien de l’église qui a eu de rêve sur moi et mon futur mari, après cela j’ai commencé à aimer le frère en question Et lui aussi m’aimer en cachette on a commencé à se fréquenter, il me conseilles et m’aide à devenir une meilleure personne, j’étais paresseuse et grâce lui j’ai m’améliore et nous sommes dans le processus de nous marier, il y a un moment où le doute m’envahit et j’avais rêvé, qu’on monté avec le frère à la montagne et on était pré du sommet après j’ai voulu regarder en bas d’où on venait et j’ai eu de vertiges, il m’a ténu à la main pour que je ne tombe pas, à chaque fois que j’ai doute puisque notre relation à commencer par le rêve, il y a une conviction forte qui entre dans mon cœur , qui me dit que celui mon mari. J’aimerais que vous puissiez m’éclaircir .

    1. Marc Pernot dit :

      À mon avis, il vaut mieux ne pas chercher à interpréter les rêves. Il y a vraiment le risque d’aller dans n’importe quel sens, et souvent même dans le mauvais sens. En effet, il y a bien des choses qui s’expriment dans nos rêves, principalement notre espérance et nos craintes, nos anciennes blessures, nos peurs, nos fantasmes, notre imagination, le souvenir d’une parole entendue, d’un film vu… et parfois Dieu qui nous souffle à l’oreille (ou au cœur) quelque chose. Mais de cela, rien n’est moins sûr qu’une rêve vienne de Dieu ou d’une illusion.

      Alors je ne suis vraiment pas certain que cet homme, ancien ou pas, qui rêve de vous et de qui vous devriez marier a vraiment le droit d’aller vous parler de cela. C’est très gênant. C’est une intrusion dans votre sphère très intime. Cet homme veut il prendre les commandes de votre vie ? Ne se prendrait il pas un peu pour Dieu à chercher à marier les gens comme ça ? Pourquoi cet homme rêve-t-il de vous, pourquoi cherche-t-il à attirer votre attention et à parler de choses intimes avec vous ? Je ne pense pas qu’il faille prêter attention à ses manœuvres, mais plutôt à fuir ce genre de personnes.

      Pour vos propres rêves, c’est plus normal car vos relations et votre espérance de couple agitent bien entendu votre subconscient, d’espérance, de désir, et de craintes. Et c’est effectivement directement vos affaires, ce n’est pas une ingérence comme celle de cet ancien. Mais je ne me fierais pas non plus aux rêves pour décider. Ce n’est absolument pas une bonne boussole ni dans un sens ni dans l’autre, quoi que vous rêviez.

      Mais plutôt regardez si vous avez envie de rendre cet homme heureux. Regardez s’il vous met en avant, vous respecte, ou s’il veut profiter de vous. Regardez si cet homme est droit, fidèle, serviable, travailleur, s’il fait du bien autour de lui comme bénévole, comme aidant des personnes dans le besoin…. Et ensuite : priez Dieu directement, c’est à vous et pas à quelque faux prophète de vous dire qui vous devez épouser ou non.

      Dieu vous bénit et vous accompagne

      1. Izabra dit :

        J’aime les mots du pasteur. . Dieu vous bénisse.
        Mon cas est que, j’ai été montré deux fois déjà, à travers des signes que j’ai demandés, ma moitié alors que je ne la considérais pas (côté amour propre). C’est comme si je vais me marier par devoir.

        1. Marc Pernot dit :

          Franchement, je pense que vous devriez vous méfier de ces « signes ». La moindre coïncidence peut semble un signe et se diriger alors en fonction de cela est comme de se guider en tirant aux à pile ou face pour savoir quelle route prendre… on a toutes les chances d’arriver n’importe où.
          Dieu est lumière, il éclaire votre conscience. C’est là : dans votre conscience, au croisement de votre cœur, de votre intelligence, de votre foi que vous devez chercher les réponses, mais dans le vol des oiseaux.

          1. Estelle dit :

            J’ai aimé les propos du pasteur moi mon cas est plutôt bizarre je suis dans une relation où avant de commencer on a prié avant de commencer et Dieu à dit oui mais le problème qu’il a maintenant à quelques jours où les présentations doit être faire avec mon parrain mon petit ami me dit aimer une autre aussi donc soit c’est nous deux soit c’est elle seul et il y’a une voix qui me dit de ne pas tout lâcher mais d’être patient qu’il comprendra qu’il a fait un mauvais choix
            Comment faire ?

          2. Marc Pernot dit :

            Ce qui est risqué c’est d’affirmer « Dieu a dit oui ». Il ne vous a probablement pas envoyé une tablette en or, venue du ciel, avec marqué dessus « oui ». Il vaudrait mieux dire, humblement, il me semble que Dieu est favorable, et continuer le discernement par la réflexion et la prière.

            Ensuite, franchement, un homme qui vous propose d’aimer une autre femme en plus de vous !!! Mais qu’est-ce que vous faites avec un homme pareil ? Il n’a de respect que pour son propre désir, qui passe au dessus de toute droiture, fidélité et respect de l’autre et de Dieu. Ce n’est pas avec une personne ayant cette mentalité que l’on bâtit sa vie. A mon avis. Cet homme a fait tomber son masque et révélé son vrai visage. Mieux vaut que ce soit maintenant qu’après vous avoir fait un enfant, ainsi qu’à deux autres femmes, et à toutes des maladies…

            Bonne route à vous, Dieu vous bénit et vous accompagne.

  2. Ayiz dit :

    Bonjour pasteur ! J’ai une préoccupation par rapport à ce que je traverse dans ma vie . Ça fait déjà 5 ans que je parle avec une fille qui est devenue mon amie. Auparavant je ne la calculer même pas car elle est bien avant l’amie à ma soeur . Pour moi je la considérais comme ma soeur . Mais depuis un certain temps j’ai l’impression de m’avoir tromper sur ce cas . À vrai dire je l’aime énormément et on a eu à discuter par rapport à ce sujet . Elle m’aime mais elle me dit qu’elle a peur de faire un mauvais choix. Ça m’avait beaucoup touché ce qu’elle avait dit, alors je me suis mis à prier pour voir plus clairement , mais jusqu’à maintenant y’a rien comme signe mais au plus profond de moi je suis convaincu que c’est elle que je veux réellement et même dans le futur c’est toujours elle . A ce stade où je suis que faire ?

    1. Marc Pernot dit :

      Ce que Dieu vous dit résonne en vous, au fond de votre conscience par l’Esprit.
      En me^me temps, au fond de vous, il y a aussi votre corps et votre personnalité, tout cela est en dialogue. Et c’est à vous de discerner. Ainsi qu’à cette jeune femme.
      A ce stade, il faut parler ensemble, faire ensemble des actions, par exemple au service des autres, et voir si dans les actes de la vie vous avez des fonctionnements qui s’accordent.
      Et puis de décider par vous même tous les deux. ans vous laisser troubler par les personnes qui prétendraient avoir des révélations spéciales de Dieu à votre propos. C’est votre affaire à tous les deux.
      Dieu vous bénit et vous accompagne, que vous soyez ensemble ou séparément.

  3. Thea dit :

    Bonjour pasteur, est -ce que c‘est possible de se marier avec une personne qui ne nous ai pas déstiné? (La personne qui n‘est pas dans le plan de Dieu)

    1. Marc Pernot dit :

      Dieu n’est pas un tyran,
      Parfois il a une idée en tête et espère que cela se réalisera. Mais la plupart du temps il prépare devant nous de multiples possibilité, nous laissant choisir, et se prépare à nous accompagner sur le chemin que nous choisirons. C’est la promesse faite à Jacob « je serai avec toi ». C’est à dire que Dieu prend comme plan le chemin que nous choisissons.
      Cela ne veut pas dire non plus choisir n’importe quoi, parfois, ce serait juste un mauvais choix et même Dieu n’arriverait pas à nous l’arranger pour en faire un bon plan.

  4. Jeanne dit :

    Bonjour pasteur comment savoir en quoi tu es une aide dans la vocation d’un homme de dieu

    1. Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Je ne suis pas certain de comprendre votre question, pourriez-vous préciser ?
      Dieu vous bénit et vous accompagne

      1. Gen dit :

        Bonjour pasteur , j’ai une question
        J’ai aimé un garçon pendant plus de 6ans de ma vie j’ai à cette instant 22ans on a eu une relation l’année dernière on commencé à prier pour savoir notre relation était dans le plan de Dieu de son côté il a eu plusieurs révélation certaines positives et d’autres négatives mais pour moi il n’y a jamais rien eu à part un songe pas très claire mais dans lequel on finissait ensemble à cause de ses doutes on a fini par se séparer et je l’ai très mal vécu je me sentais abandonné trahi et en colère… aujourd’hui encore j’attends une réponse à ma prière et je suis toujours dans le noir pourquoi je n’ai pas de réponse ?je pense que le fait que j’attende que Dieu me réponde me ralenti je sens que je stagne alors que tout semble aller bien pour lui et je dois dire que ça me brise et ça m’énerve j’en suis arrivé à un point ou je n’ai plus confiance en l’homme j’ai un mélange de sentiments négatif en moi je crois que je m’étais beaucoup trop investi dans cette relation…

        1. Marc Pernot dit :

          Bonjour
          Je dirais que la réponse de Dieu est de vous apporter une lumière, comme le dit ce célèbre verset : « Eternel, ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. » (Psaumes 119:105), c’est à dire que le but de Dieu n’ets pas de décider à votre place, mais de vous donner les moyens de discerner par vous-même quel chemin de vie vous voulez tracer.
          Il est très dangereux d’interpréter un rêve, un songe, ou une coïncidence de la vie comme étant un signe de Dieu, car bien souvent on se base sur n’importe quoi. Un rêve de catastrophe arrivant avec telle personne peut aussi bien vouloir dire que vous aimez cette personne (et craignez pour cet amour), et cela peut vouloir dire que vos caractères ne sont pas compatibles. Sur la base du même rêve on peut donc tirer tout et son contraire. Et ce n’est pas parce que la cloche de l’église voisine sonne quand votre copain appelle que Dieu vous donne un signe, c’est peut-être seulement que l’entreprise d’entretien du clocher est en train de tester le système… ou n’importe quoi d’autre.
          Donc vous vous êtes tous les deux perdus à cause d’une fausse image de Dieu. Comme vous le dites.
          Plutôt :

          • Regardez au fond de votre cœur si chacun est motivé par l’épanouissement de l’autre ou seulement de soi-même.
          • Utilisez votre intelligence pour regarder si vos deux façons d’être vont ensemble.
          • Priez, non pour demander à Dieu de décider à votre place mais d’éclairer votre conscience par son Esprit en vous.

          Puis décidez vous.

          Dieu vous accompagnera sur le chemin que vous aurez décidé. Faites lui confiance au jour le jour.

          Peut-être qu’il est encore possible de rattraper la situation avec cet homme ?

          Dieu vous bénit et vous accompagne

          Il vous bénit et vous accompagne

          1. Gen dit :

            Vous avez sûrement raison, merci pour vos conseils même si je pense qu’il soit possible de rattraper les choses avec lui vu le mur qu’il à placé entre nous…

  5. Gen dit :

    Vous avez sûrement raison, merci pour vos conseils même si je pense qu’il soit possible de rattraper les choses avec lui vu le mur qu’il à placé entre nous…

  6. Mmmm dit :

    Bonjour à tous je viens de découvrir ce site je sais pas si c’est toujours opérationnel mais je vais tenter ma chance
    Je suis une camerounaise âgée se 25ans je suis avec un jeune homme qui a un bon fond côté comportement valeurs respects de mes principes amour du prochain et tout je n’ai rien à lui reprocher le seul souci c’est qu’il est vraiment traditionaliste il me dit qu’il croit juste en Dieu que nos affaires de Jesus que nous avons inventé la il n’est pa d’accord et que sans la bible même il y’a des passerages qui sont justes des légendes c’est à dire inventé j’ai commencé à l’amener à l’église chose qui
    Faisait pas mais au bout d’un moment il m’a dit qu’il n’allait plus se rendre car il ne voit pas l’importance d’aller écouter les choses qu’il sait déjà et comme c’est un point qui me tien à coeur je lui dit que je souhaiterais pas qu’il prenne ma religion mais qu’il s’intéresse vraiment à jesus choses qu’il refuse et qu’il peut pas parce qu’il n’est pas faible d’esprit comme nous et c’est ce qu’on m’a enseigné dès le bas âge dit il
    D’un autre côté j’ai mes parents qui refusent catégoriquement cette relation et m’ont même dit si je continue de ne plus les considérer comme mes parents les raisons qu’ils m’ont avancés est quil est sure autre région a déjà un enfant et nesy pas engagé dans une religion que faire face à tout cela? A noter que mes parents ne le connaissent même pas ils ne veulent rien entendre et rien savoir
    Je me sent tellement bien avec lui et moi meme mais sauf que cet aspect de Jesus Christ nous met en désaccord et le refus des parents

    1. Marc Pernot dit :

      Bonjour
      C’est vraiment à vous de décider.
      Voici quelques pistes :
      En ce qui concerne la foi de cet homme :

      • Qu’il soit croyant et qu’il ne s’intéresse pas à Jésus ne rend pas impossible le fait de créer un couple. C’est ce que dit Paul dans 1 Corinthiens 7:13-14
      • Ce qui est plus gênant est qu’il semble mépriser la foi chrétienne, comme des légendes débiles pour les faibles d’Esprit. C’est peu respectueux, et ça : c’est gênant comme disposition d’esprit, déjà maintenant et à plus long terme : pour former un couple et pour élever des enfants dans le respect de la foi de leur mère.

      En ce qui concerne les parents :

      • Ils exagèrent un peu de renier leur fille pour le choix de son conjoint. C’est vraiment exagéré. Ils ont dû parler sous le coup de la colère sans réfléchir. Un père ou une mère digne de ce nom n’abandonne pas sa fille.
      • Mais quand même : le fait que cet homme a déjà un enfant, c’est une question : il est veuf ? Sa femme l’a abandonné pour partir avec un autre ?
      • Ou c’est plus ennuyeux : c’est lui qui a abandonné sa femme ? Ou il a fabriqué un enfant en couchant n’importe comment (ça je reconnais que ce serait quand même pas bon signe sur le sérieux de ce monsieur, il y a des séducteurs qui attirent les femmes puis qui les jettent après les avoir conquises, c’est une maladie dont on a du mal à se guérir, et qui fait beaucoup de dégât pour les victimes.

      En tout cas, Dieu vous bénit et vous accompagne

      1. Mmmm dit :

        Bonjour pasteur
        L’enfant qu’il a eu il était avec une femme pas mariés mais avait déjà fais le toque (en Afrique donc vu ses parents mais pas de dote) ils ont fait 7ans de relation donc ils ont commencé à ses 21 ans mais au fil du temps beaucoup de choses se sont passés la femme était une femme très violente Après les assises avec les deux àfamilels à maintw reprises la femme n’a pas changé c’est comme ça que ils se sont séparés c’est la fille qui est partie (choses que j’ai vérifié )

        1. Mmmm dit :

          Je pense pas que ce soit des simples dits mes parents me l’on dit au téléphone et lors d’une assises principalement ma mère que si je continue cette relation j’oublie qu’ils sont mes parents
          Mon papa (pasteur aussi) m’a dit qu’il devait démissionner car ce pourquoi il a combattu c’est ça que je veux venir faire (me marier avec un catholique ce qu’il pense car le jeûne Homme a commencé à l’église catholique) que ces ennemies vont se moquer de lui et ses amis déçu de lui

          1. Marc Pernot dit :

            La question, c’est que votre père, pasteur ou non, pense apparemment ainsi plus à lui-même et sa réputation qu’à sa fille.
            Mais tout cela me semble plus être une question culturelle que vraiment spirituelle, vraiment basée sur l’amour.

        2. Marc Pernot dit :

          Je comprends mieux. Et ce monsieur s’occupe de son enfant ?

          1. Mmmm dit :

            Oui oui il s’occupe parfaitement de son enfant et me demande souvent mon avais sur certaines demande de la mère par rapport à lenfant

          2. Marc Pernot dit :

            Tout cela est très bon signe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *