J’ai besoin de conseil, car j’ai peur à cause de déceptions amoureuses multiples.

femme seule contre un rocher au bord de la mer agitée - Image parDarvin Santos de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour pasteur,
Je suis une chrétienne dans une église de réveil.

Je vais vous demander un conseil car je suis amoureuse d’un homme qui est témoin de Jéhovah et qui ne jure que sur faire de moi son épouse.
Pour l’histoire, nous nous sommes rencontrés à l’université et nous avons fait 4 ans ensemble, c’est un homme correcte et honnête et qui craint Dieu, c’est ce qui m’a poussé à l’aimer d’avantage et on priait de fois ensemble pour nos projets, souvent il me confiait ses problèmes pour la prière car il savait que j’aimais Dieu.
Il arriva le moment où il voulait qu’on commence le processus de mariage, il me dit que l’essentiel pour lui c’est que je me convertisse en témoin de Jéhovah, chose que moi je n’ai pas voulu car je me sens pas capable de vivre avec leurs principes que je trouve difficiles.
Il m’a alors dit que si je ne veux pas devenir témoin de Jéhovah, il n’y aura pas de mariage religieux, mais moi je voulais aussi que mon mariage soit béni à l’église, surtout que je sers Dieu,
alors j’ai décidé d’arrêter la relation, c’était un grand choc pour lui car il m’aime beaucoup.

Après j’ai rencontré un homme chrétien de réveil comme moi, que j’ai aimé aussi, mais il m’a fait souffrir car il était infidèle, sans la crainte de Dieu, il m’a beaucoup humilié mais il disait qu’il m’aimait, j’ai ensuite décidé de le laisser tomber, quelques mois après il s’est marié avec la fille avec qui il me trompait

Ensuite dans cette déception, j’ai dit oui à un homme qui me dérangeait mais que je refusait parceque je ne l’aimai pas, il était protestant, je me suis dit que je finirai par l’aimer, je lui ai présenté à ma famille et à mon pasteur, et pourtant il continuait avec des filles qu’il avait avant moi, j’ai alors décidé de le laisser tomber malgré les fiançailles.

Ces deux déceptions m’ont mis par terre au point que j’ai eu le dégoût du mariage, car je me disais que c’est pas obligé de se marier surtout s’il faut vivre tout ça.

Mais entre temps, le témoin de Jéhovah est toujours là et il me dit qu’il est toujours disponible et cette fois ci il fera tout ce que je veux.

J’ai besoin de conseil, car j’ai peur à cause des déceptions
Désolé pour la longueur de mon texte
Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Franchement bon courage. Vous n’avez pas une vie facile. Et c’est beau de vous voir continuer à avancer, à chercher, et à être fidèle à vous-même.

Ce n’est vraiment pas facile d’être en couple avec une personne qui est d’une religion ou d’une idéologie convaincue que seules les personnes de son mouvement sont dans le vrai, dans la vie, dans le salut. A mon avis, il y a là comme une incohérence invivable dans la personen qui à la fois appartient à une croyance si étroite et qui par ailleurs fréquent une personne qui n’a pas les mêmes croyances. C’est incohérent aussi de prétendre aimer une personne et de ne pas respecter sa foi et ses croyances, voulant la pousser à se convertir.

Je pense que vous avez eu grandement raison de fuir cette situation. Ce monsieur témoin de Jéhovah serait bien plus heureux avec une personne de son église, et il aurait moins de risque de faire le malheur de son conjoint et de sa famille…

Vous avez pleinement raison aussi de ne pas vous marier avec des personnes infidèles. Là aussi, il y a quelque chose de malade, de tordu, voire de criminel dans cette façon de vivre de la personne infidèle. Non seulement cela fait du mal à son conjoint (s’il l’apprend) mais cette façon d’être et de vivre qu’a la personne infidèle est manifestement tordue, trouble : dans le cœur, dans la façon de se regarder soi-même : comment peut-on accepter, voire de choisir, de vivre ainsi dans le mensonge, de trahir sa propre parole donnée ?

Je trouve belle votre façon d’être et de vivre. En gardant vos valeurs, votre foi, en gardant comme un trésor votre sincérité et votre dignité. Mieux vaut infiniment rester seule, et tracer une belle vie ainsi, plutôt que de se marier en perdant cette belle valeur qui vous correspond.

Peut-être que vous cherchez trop ardemment à vous marier ? Cela conduit parfois des personnes à ramasser n’importe qui en se disant que l’on s’arrangera après, comme vous le dites. A mon avis c’est vraiment une erreur funeste. Je vous conseillerais d’être déjà sereine et heureuse comme vous êtes au naturel, avec vos amies, votre famille, vos collègues, vos loisirs, l’église. Et de rester disponible aux bonnes surprises qui peuvent toujours arriver.

Pour l’instant, reprenez votre souffle, vos forces, que votre cœur guérisse de ces blessures.

Et maintenant, ce monsieur témoin de Jéhovah revient vers vous ? Je comprends vos hésitations après les pressions qu’il a osé vous faire subir. Je n’y vois pas les traces d’un vrai respect, aurait-il changé de cœur ? Est-ce que ses résolutions d’aujourd’hui sont sincères ? Si oui, est-ce que cette détermination va durer ? S’il reste dans cette église très étroite, ce ne sera pas facile pour lui s’il veut vraiment respecter sa conjointe et sa foi alors que la sienne lui enseigne que les personnes d’une autre foi que la sienne sont perdues… N’y aura-t-il pas pression pour que les enfants soient éduqués dans sa foi à lui, que ses règles soient suivies à la maison et avec votre famille, amis ? Franchement, cela m’inquiète pour vous. Mais peut-être, l’avenir n’est pas écrit à l’avance…

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Samuel Nguessan dit :

    Pourquoi lui ne deviendrait pas chrétien du réveil et que c’est vous qui devez devenir témoin de Jéhovah?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *