J’ai lu la Bible et j’y ai cru. Mais ça reste angoissant pour moi d’entrer dans une église.

Par : pasteur Marc Pernot

Jeune femme souriante (illustration) - Image: 'National Night Out Day 70' by Fotos_PDX 
 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/10845359@N02/19743383934

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je m’appelle Laura, j’ai 18 ans et bientôt 19. Voilà mon cas, avant je n’étais pas du tout croyante, je pouvais expliquer des heures à mes amis que Dieu ne pouvait exister, sinon pourquoi tant de misère dans le monde ?

Mon grand-père était très croyant, il était catholique. À la suite de son décès j’ai commencé à me poser quelques questions à l’âge de 15 ans, j’ai donc acheté la bible, je l’ai lue, et j’y ai cru!

Aujourd’hui j’ai 18 ans, je n’ose pas franchir les portes d’une église, vous trouerez certainement ça stupide, mais ça reste quand même angoissant ! Je souhaite réellement me baptiser, je voulais donc savoir si le baptême est important dans la religion chrétienne ? Et quelles sont les démarches à suivre pour se baptiser adulte ?

Cordialement,

Laura

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Laura

Bravo de vous intéresser à la foi, à la Bible. Bravo de chercher, de creuser. Bravo à votre grand père d’avoir une foi rayonnante et qui vous a ainsi touchée.  Je suis convaincu que cela vous apportera énormément, à vous et à votre entourage.

Bravo d’avoir lu la Bible, ce n’est pas facile, car il y a des passages qui ne sont pas rigolos et d’autres mêmes franchement choquants, à côté d’innombrables textes extraordinaires, heureusement, mais donc bravo. (Note : pour ceux qui ne l’auraient pas lu, j’ai mis ici quelques conseils pour aider à la découvrir)

Vous avez raison de vous méfier de la religion, on se fait si vite prendre dans de la manipulation qu’il est essentiel de bien veiller à garder un sens critique, et jamais se sentir imposer de croire ou de faire des choses sans que vous l’ayez muri et décidé par vous-mêmes. En définitive, il me semble que l’église doit rester pour la personne quelque chose d’utile mais de secondaire, comme une salle de musculation pour la foi et la réflexion personnelle. Et que ce soit cela qui reste le plus important dans votre foi : ce qui se passe dans votre prière personnelle, dans votre regard sur ce et ceux qui vous entourent, votre réflexion. Si un jour vous sentiez que ce que vous vivez à l’église devient plus important pour vous que votre vie personnelle, votre prière personnelle, votre relation directe et intime avec Dieu, c’est alors que vous êtes sur la pente glissante de l’aliénation, et qu’il est temps de prendre un temps de retrait de cette église, et peut-être chercher ailleurs pour nuancer et élargir, libérer votre dynamique personnelle.

Cela dit, il est exact qu’une part de recherche en église est en général un réel enrichissement pour cette dynamique. Un souffle frais, des questions et des remises en question salutaires pour que votre foi soit vivante. Donc bravo d’envisager de donner une part collective à votre recherche, et de le faire avec prudence et avec espérance.

Pour ce qui est du baptême, je pense sincèrement que c’est la personne elle même qui est la mieux placée pour savoir où elle en est de sa relation à Dieu. Donc, si vous souhaitez être baptisée, c’est que c’est le bon moment pour vous. Si vous souhaitez d’abord une formation, ou un temps de pratique de telle ou telle activité de l’église avant d’être baptisée, c’est bien sûr possible, toutes les activités sont ouvertes aux personnes de bonne volonté. Mais ce n’est pas obligatoire et si vous souhaitiez être baptisée très vite, le temps de préparer cet événement avec un pasteur et cela pourra être fait lors d’un culte du dimanche qui conviendrait aussi bien à vous qu’à l’agenda de la paroisse que vous auriez choisie.

Le baptême n’est pas indispensable, car de toute façon Dieu aime votre personne et vous reconnaît comme son enfant unique (en son genre) que vous soyez baptisée ou non, et il ne vous aimera pas plus après, ni moins sans cela. Mais le baptême est un geste important pour nous, les humains. Car nous doutons si facilement de notre valeur, de notre dignité… ce geste millénaire, unissant les peuples et les générations, ce signe très simple et très concret d’un peu d’eau, vient nous toucher dans notre corps, vient dire que cette personne est et restera si importante pour Dieu, le créateur de l’univers, et donc pour l’humanité. C’est important pour la personne et c’est important pour l’humanité. Bien sûr, il suffirait de le dire comme cela et de le penser, mais nous ne sommes pas de purs esprits et un geste matériel a une force que l’expérience nous a appris à ne pas négliger.

Un baptême d’adulte est particulièrement fort, car la personne vit ce moment, et les personnes qui y assistent reçoivent cet événement comme important et vraiment significatif. Mais en même temps, même l’adulte qui est baptisé est au bénéfice du fait que même des nouveaux nés sont baptisés, car cela montre que l’amour de Dieu signifié par le baptême n’est pas conditionné par la foi de la personne, mais que cet amour précède même notre conscience, notre foi. Cela dit qu’il n’y a pas de chantage en Dieu. Mais que son amour nous invite à entrer en dialogue avec lui, nous invite à la sincérité et à la confiance dans cette relation avec Dieu.

Avec mes amitiés

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève
PS.
Pour la question « Pourquoi tant de misère dans le monde ? » j’ai mis quelques éléments de réflexion ici : http://marcpernot.net/dictionnaire/mal-souffrance-pourquoi.php

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *