Si je change de religion ou deviens athée, dieu pourrait me pardonner ? J’ai l’impression que tout ce qui entoure dieu est faux.

Par : pasteur Marc Pernot

main d'eune adulte tenant le doit d'un nouveau-né - Photo by Aditya Romansa on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonsoir, désolé de vous dérangez aussi tard. Je ne sais pas a qui parler parce que je sais que je me ferai rejeté par n’importe qui. J’ai une question qui m’empêche de dormir, d’être en sécurité. J’ai du mal à croire en dieu (je suis musulmane) vraiment, tout ce qui est sur terre pour moi a été créé à partir de  »rien ». Est ce que si je change de religion ou que je deviens athée, dieu pourrait me pardonner, ou comprendre où est ce que c’est un péché ? J’ai vraiment peur parce que je veux vraiment y croire mais j’ai l’impression que tout ce qui entoure dieu est faux.

Merci de m’avoir écoutée et encore désolé d’envoyer un message à cette heure-ci.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Une maman, je veux dire une vraie maman, reconnaît et aime son bébé, alors même qu’il fait un peu n’importe quoi et ne comprend pas grand chose, ne pense qu’à lui. Nous pensons que Dieu nous aime plus qu’aucune mère, aucun père n’a jamais aimé. Donc rassurez vous. Dieu vous aime et vous aimera pour toujours, sans condition.

Ensuite, si cela vous inspire de vivre d’une belle façon vous même, tant mieux pour vous, tant mieux pour ceux qui sont autour de vous. Pour Dieu ce sera une joie et une fierté comme quand la mama dont je parlais est fière de voir revenir sa fille ayant eu un beau geste pour une copine de classe.

C’est normal qu’il y ait beaucoup d’erreurs dites sur Dieu. Il est au delà de tout. Ce n’est pas facile à imaginer. Et les humains sont comme des enfants, ils adorent se faire peur en inventant des démons qui se cachent sous le lit. Je pense qu’il est bon d’écouter ce que l’on dit, et d’en prendre et d’en laisser, de se faire sa propre opinion avec ce que l’on sent dans so propre cœur comme étant ce qu’il y a de plus élevé, de plus noble, de plus grand en qualité d’être et de vie, ce qu’il y a de plus bienfaisant : et de penser Dieu comme cela et même comme la source de tout cela.

Je sais que cela donne un peu le vertige de se sentir libre dans sa foi. On se demande : et si je me trompais ? Un bébé, s’il n’osait se mettre debout et même lever un pied, n’apprendrait jamais à marcher. Et s’il titube et même tombe parfois, les parents sont là pour l’aider à apprendre à marcher. Mieux faut donc se lancer, en confiance en Dieu, qui nous espère debout

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Johanna dit :

    Bonjour, j’appuie vos propos mon père. Je suis croyante depuis mon enfance, à un moment où tout aller mal dans ma vie je me suis tourner dans le satanisme… Puis après avoir eu le revers de la médaille comme on dit, je suis resté athée un bon moment jusqu’à ce que un matin Dieu m’appelle à Lui. Ce que j’ai ressenti, c’est de la Joie, de l’Amour et la phrase : »Dieu te Bénis  » qui se répétais en tête. Je m’en souviendrai toujours, il était 10h du matin et ça m’a réveillé. J’ai bondit du lit en courant vers ma mère pour lui dire « Maman,Dieu ne m’en veut pas. Il m’aime.  » Et juste après j’ai fondu en larme. Rien que d’en reparler, j’en ai encore les larmes au yeux et j’ai l’impression de pouvoir encore ressentir cette Joie si intense alors que je sortais de moment tellement sombre. Notre Dieu est vraiment la lumière dans l’obscurité. Depuis ce jour j’ai fais la promesse de ne plus jamais m’éloigner de Lui, ce Père si aimant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *