Est-ce un péché de coucher avec quelqu’un si on l’aime ? Et de ne pas aller tous les dimanches à l’église ?

Une fille regarde à travers une lunette (illustration) -  Image: 'Love'  http://www.flickr.com/photos/145814312@N07/30694636426 Found on flickrcc.net

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour,
J’ai 16 ans, je suis chrétienne et j’aimerai savoir si c’est un péché grave de coucher avec mon petit copain si je l’aime.
(Pourriez-vous également me dire si c’est grave de ne pas aller à l’église tout les dimanche?) Merci.
Justine

Réponse d’un pasteur :

Chère Justine

D’abord, Dieu est un Dieu de pardon, il ne condamne pas, il ne veut pas nous casser les pieds avec des commandements étroits, mais veut le meilleur pour nous.

Oui, c’est important, au moins, de ne pas coucher sans d’abord aimer. Votre attitude est donc déjà bien orientée. Ce ne serait pas très constructif, à mon avis de coucher juste pour faire comme les autres, ou juste poussé par la recherche de l’ivresse.

Mais je ne suis pas certain que la question soit seulement d’aimer, mais d’être dans un projet de construction, un projet de couple avec la personne avec qui on couche. Et donc que ce soit dans un projet partagé, car ce n’est pas seul(e) que l’on peut construire un couple… Que ce soit dans un cadre plus large que seulement les hormones, mais vouloir cheminer ensemble si longtemps que l’on devienne un de ces couples de personnes âgées si touchants, chercher à bâtir un lien si fort et si vrai que l’on ne cherche pas d’abord son propre plaisir, ni même la joie d’être avec celui que l’on aime, mais tout simplement avoir plus que tout envie de rendre l’autre heureux, épanoui… Alors oui, coucher ensemble n’est alors pas un péché mais une belle chose. Un chose sainte. Ce qui n’empêche pas non plus de se protéger des maladies diverses, d’une grossesses non désirée…

Il n’y a donc que vous qui puissiez répondre à cette question que vous me posez : est-ce un péché d’avoir couché avec ce garçon ? Et vous-mêmes ne pouvez y répondre qu’après avoir évalué la motivation de ce garçon, ce qui n’est pas évident. Je sais, les garçons sont de sacrés comédiens quand ils sont chauds. Je voyais l’autre jour un pigeon qui roucoulait et tournait en rond en faisant gonfler ses plumes devant une pigeonne qui elle picorait mine de rien, et cela m’a fait rigoler en y voyant le reflet des Don Juan que nous sommes instinctivement, sans même avoir toujours la fidélité légendaire des couples de pigeons. C’est pourquoi, il ne me semble en tout cas pas génial de coucher quand on ne se connaît que très peu, ni soi-même ni l’autre que nous découvrons.

En ce qui concerne aller le dimanche matin à l’église, personnellement, je pense que c’est comme pour le sport, il est bon de déterminer le rythme et le style qui nous conviennent le mieux à nous-mêmes. Et cela ne vaut que pour nous-mêmes. Si telle paroisse vous aide plus à avancer que telle autre, si vous êtes plus sensible à la parole de tel prêtre ou pasteur que tel autre, si y aller seulement une fois par mois, ou tous les 15 jours vous correspond mieux ? et bien c’est parfait et laissez dire ceux qui pensent que tout le monde devrait suivre leur propre choix. Peut-être qu’en vous forçant à y aller chaque dimanche cela va vous dégoûter ? Peut-être qu’en y allant que trop rarement vous aller commencer à oublier de laisser une place à Dieu dans votre être ? Cela dépend de chacun, à un moment donné de son existence.

Comment savoir si tel rythme et telle paroisse nous correspond ? C’est si, après quelques mois de pratique de la formule choisie, on sent que notre foi est un peu plus en forme, que note prière personnelle est plus vivante, plus confiante en Dieu. Si l’on sent que nous sommes un peu plus fort, plus désireux d’être bien et de rendre les gens autour de nous plus épanouis… Donc là encore, il n’y a que vous pour répondre à la question que vous me posez : est-ce grave ou est-ce une bonne idée d’aller à la messe tous les dimanches.

En tout cas bravo de vous poser des questions et de chercher ce qui est bon aux yeux de Dieu, de le rechercher personnellement et sincèrement comme dans une sorte d’enquête. C’est un super bon signe, et cela me permet de dire que je vous trouve pas mal partie du tout dans une vie adulte.

Amitiés

Dieu vous bénit et vous accompagne de son amour, de son espérance et de son pardon

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *