26 mars 2024

Deux mains pleines de farine qui vole dans l
Bible

C’est quoi la définition du royaume des cieux, et la définition de la farine selon la parole de Dieu ?

Question posée :

Bonjour, mes frères et sœurs, je viens respectueusement vers vous dans le but de vous poser une question, où des questions.
Je voudrais savoir c’est quoi la définition du royaume des cieux, et la définition de la farine selon la parole de Dieu s’il vous plaît merci.
Cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bravo pour ces questions. Elles concernent en particulier la parabole de Jésus :

« Jésus leur dit cette autre parabole: Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte soit levée. » (Matthieu 13:33).

Le sens du « Royaume de Dieu » ou « Royaume des cieux » dans la Bible : ce n’est pas un lieu, c’est une action. Et on voit dans ces paraboles de Matthieu 13 que cette action de Dieu est créatrice, elle apporte quelque chose de bon avec générosité, elle améliore la situation. C’est pour cela que l’on appelle le message de Jésus l’Évangile, la meilleure de toutes les nouvelles.

Le sens de la farine dans la Bible ? On peut voir dans bien des paroles de Jésus, par exemple la parabole du semeur qui précède, mais aussi dans la Bible Hébraïque comme le Psaume 1er. Grâce à Dieu nous sommes comme un épi de blé poussé dans la terre et qui s’est élevé, avec de plus ou moins bons et nombreux fruits mais aussi de paille, de balle qui ne sont pas comestibles. Le jugement de Dieu est comparé à une moisson (pour récupérer les bons épis), à un vannage (pour garder les bons grains), à un meulage (préparation) : la farine serait ainsi une image de toute ce qu’il y a de bon au fond du fond de chaque personne. Dieu garde même un microgramme de bonne farine qu’il se sera débrouillé pour dénicher dans une tonne de paille et d’orties. C’est ainsi que le jugement de Dieu est de la bienveillance. C’est encore de l’amour, bien entendu puisque Dieu est amour (comme le dit Jean).

Le sens du levain dans la Bible : Après ce travail d’extrême bienveillance, ne perdant rien de bon et de vivant en chacun, le royaume de Dieu, son action, ajoute encore en ajoutant quelque chose : du levain. C’est un principe actif qui est ajouté ! Et de farine (pas tellement délicieuse à manger telle quelle), cet ajout de levain aère la pâte et permet d’en faire un délicieux aliment : le pain. Ce levain fait penser à ce que l’on appelle parfois « le Saint Esprit ». C’est ajouté à notre personne comme le levain à la farine. Et c’est un ajout extraordinaire.

Il y a ainsi une action de Dieu (une manifestation de son Royaume) à bien des niveaux dans notre être : comme don de sa Parole, comme une mise en œuvre de son bon projet lancé dans la matière de ce monde (les semailles), Puis la patience de Dieu(le temps pour que ça pousse). Puis son jugement qui purifie chacun (la moisson, le vannage, le meulage). Puis le don de l’Esprit (le levain, le pétrissage et la cuisson). Tout cela est à recevoir chaque jour, bien sur. C’est à demander dans la prière. En effet, Jésus promet à ceux qui sont « pauvre en Esprit que le Royaume de Dieu est à eux » au présent (Matthieu 5:3). A nous de nous sentir comme ayant déjà un peu d’Esprit Saint (comme un pauvre a peu de sous), ce peu d’Esprit nous permet déjà de nous tourner vers Dieu dans la prière pour lui en demander, il ne demande pas mieux de nous donner de son levain, de ce ferment d’Esprit en nous.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Pour aller plus loin, si vous voulez :

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *