J’ai un ami proche qui, malheureusement, a régulièrement des pensées racistes et haineuses. Comment l’aider ?

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. laetitia dit :

    En ces temps si difficiles où la souffrance domine je ne sais pas comment me placer .
    Je crois sincèrement que dieu est triste de voir les hommes commettre des actes horribles et je pense aussi sincèrement qu’il ne demande à personne de se battre pour lui .
    Je vis ici en France avec ses lois que l’on peut contester ou pas mais pasteur Marc que signifie alors mieux vaut obéir à dieu qu’aux hommes? Souvent j entends que nous obeissons aux hommes, il me semble que dieu n’est pas contre la loi, alors pouvez vous m éclairer s’il vous plait ?
    Bonne soirée

  2. Laetitia dit :

    J’espère de tout coeur que ma question n’a pas été offensante puisque pas de réponse.

    • Marc Pernot dit :

      Désolé, j’ai laissé filer votre commentaire, parce que j’étais en pleine préparation du culte du lendemain, et qu’ensuite d’autres commentaires sont arrivés par dessus…
      Votre question n’est pas du tout offensante. Elle est même très intéressante et fine.
      La loi des humains n’est pas divine. Il peut arriver que notre foi nous impose de ne pas être d’accord avec la loi humaine, quand elle est tyrannique, injuste. Dans l’histoire c’est arrivé si souvent. Mais dans le principe, oui, nous vivons en société et il est bon de respecter la loi de la société. C’est en ce sens que l’on peut dire qu’il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux humains. C’est une question de hiérarchie. Néanmoins, l’obéissance à Dieu n’est une obéissance à des commandements fixés par la tradition, par la Bible, ou par des institutions, c’est une obéissance à sa Parole vivante en nous, à l’Esprit qui éclaire notre conscience. C’est lui qui nous souffle si nous devons agir ou non contre la loi humaine, ou non. C’est ainsi que Jésus ne s’est pas battu contre les romains et ses impôts parfois exagérés. Même s’il y avait à redire, ce n’était pas dans sa vocation, dans ses priorités, cela aurait nuit à sa mission… probablement, puisqu’il ne l’a pas fait (ce qui a déçu bien de ses disciples). Peut-être que vous pourriez consulter cette prédication sur cette parole de Jésus « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. »

      Tout à fait d’accord avec vous quand vous dites Dieu ne demande à personne qu’on se batte pour lui », ce serait un Dieu bien faible pour se sentir offensé par l’injure d’un humain, et ayant besoin d’un humain pour le venger ! Ce serait placer Dieu en dessous de nous-même, un peu comme un enfant que l’on doit défendre et protéger car il ne peut pas le faire lui-même. Par contre, on peut remercier Dieu ouvertement pour ce qu’il nous a offert comme don, cela manifeste que nous nous reconnaissons comme en dessous de lui, et que nous reconnaissons ses qualités. Cela effectivement, est alors juste et bon.

  3. Laetitia dit :

    Merci d’avoir pris sur votre temps pour me répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *