Je réfléchis sur le thème de l’Ancien Testament, j’aurais tendance à m’en éloigner et à conserver plus ou moins exclusivement le Nouveau.

Par : pasteur Marc Pernot

Un rouleau de la Torah exposé dan sun musée - Photo by Taylor Wilcox on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour
En ce moment, je réfléchis sur le thème de l’Ancien Testament et de sa présence au sein du canon de l’Eglise. Cependant, certains tels Marcion et Harnack estimaient les choses de façon différente que la majorité des Chrétiens. Marcion développe une théologie différente et très particulière voire ouvrant involontairement presque la porte à l’horreur de l’éventuel antisémitisme!!! Quant à Harnack sa position est bien différente et parait logique et acceptable. Je viens de lire un article sur le théologien berlinois Slanczka et ce qui est dit dans cet article semble intéressant.

Personnellement sans avoir la moindre moindre idée antisémite au monde, ce qui serait une abomination à mes yeux, j’ai tendance à bien séparer les deux parties de la Bible bien que l’AT contienne quelques passages d’une grande beauté morale comme Michée 6:8…… Ma lecture reste surtout fixée sur le NT, les psaumes et autres livres de sagesse de l’AT, Jonas.

Pourriez-vous de me dire s’il y existe un courant semblable (et non antisémite) dans le protestantisme ? Connaitriez-vous également des dénominations du Christianisme partageant un éloignement par rapport à l’AT et la tendance à conserver plus ou moins exclusivement le NT?

En vous remerciant pour votre aide, je vous souhaîte, Marc une bonne soirée.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir
Il existe bien des chemins, bien des sensibilités, et c’est tout à fait légitime. Comme vous le dites, la haine serait sans aucun doute une motivation mortifère, mais à part cela, tant que le chemin d’une personne est favorable à son élévation, à son ouverture à Dieu et aux autres, à sa capacité à aimer et à espérer… c’est parfait. Et ce qui est bon pour telle personne n’est pas nécessairement bon pour telle autre.

Cependant, je n’ai jamais entendu parler de courant structuré éliminant la Bible Hébraïque. En effet, une certaine connaissance de la Bible Hébraïque est objectivement, scientifiquement et historiquement, absolument indispensable pour comprendre tout ou partie de l’Evangile. La compréhension des notions de base de l’Evangile est à 90% à chercher dans la Bible Hébraïque.

Ensuite, c’est vrai que l’Evangile est un courant particulier du judaïsme. Et donc que bien des pages de la Bible Hébraïques ne sont pas directement alignées avec l’Evangile, et demandent donc un effort de réiniterprétation non négligeable, à la lumière de l’Evangile, pour pouvoir être exploitées.

Je ne comprends donc pas bien comment il serait possible de ne garder strictement que le Nouveau Testament en écartant l’Ancien, ce serait au risque de faire dire n’importe quoi au Nouveau Testament.

Mais ensuite, une fois un travail de base de connaissance de la Bible Hébraïque déjà avancé, il me semble que l’on pourrait rester effectivement dans la lecture de l’Evangile pour sa recherche personnelle.

Bravo pour vos recherches. Libres et sincères.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *