illustration : jeune fille dans un parc - Image: 'girl' http://www.flickr.com/photos/74952661@N07/13276630054 Found on flickrcc.net
Question

J’aimerais arriver à me reconnecter avec Dieu, après des peines et des fautes, mais je ne sais pas comment faire.

illustration : jeune fille dans un parc - Image: 'girl' http://www.flickr.com/photos/74952661@N07/13276630054 Found on flickrcc.net

Question posée :

Bonjour,

Je me tourne vers vous car j’aurais quelques questions à poser.

J’ai eu la chance d’avoir une grand-maman incroyable qui était très croyante et pratiquante, ce qui m’as permis d’acquérir quelques connaissances très jeune grâce à elle.

Malheureusement pour moi j’ai eu un parcours de vie extrêmement difficile avec des traumatismes ce qui m’a fais me détourner de la religion en grandissant et commettre toutes sortes de péchés que je regrette aujourd’hui.

J’aimerais arriver à me reconnecter avec Dieu car je sais qu’il n’y a que lui qui arrivera à me guérir de mes peines, mais je ne sais pas comment faire. J’essaie de prier et de me connecter avec lui, cependant, j’ai l’impression qu’à cause de tout les péchés que j’ai commis Dieu ne se connecte pas à moi….
Peut-être à cause des péchés commis? 🤷🏽‍♀️😔

Comment faire pour me reconnecter avec Dieu ?

Est ce que Dieu pardonne tout du moment qu’on admet avoir mal agis ?

Merci d’avoir pris le temps de me Lire et pour votre future réponse.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Excellente démarche ! Je me réjouis pour vous.

Bravo à cette excellente grand-mère. Elle vous donne de la force par sa foi et par son affection pour vous.

Il n’y a rien de plus facile et de plus agréable de se connecter ou de se reconnecter avec Dieu, dès lors que l’on sait qu’il nous est entièrement, toujours, en toute circonstance entièrement favorable.

C’est le premier point à méditer.

En vous souvenant de cette excellente grand-mère, cela peut vous aider. Dieu est comme la meilleure, la plus aimante des grands-mères que nous rêverions d’avoir eue.

Donc, oui, Dieu pardonne. Cela ne veut pas dire que cela n’a pas d’importance de faire n’importe quoi, mais que même quand nous avons fait du mal il cherche à nous accompagner pour que nous soyons plus en forme, et enfin bienfaisant, meilleur.

Comment faire ? Méditer sur Dieu comme le meilleur des amis, puis le prier. Si vous avez des remords : les lui dire. Si vous avez de l’espérance : le luis dire. Si vous avez le cœur gros, si vous ne comprenez pas : le lui dire. Chercher ce qu’il y a de bon et de beau dans notre vie, dans notre être et en remercier Dieu. Puis, lui faire confiance. Dieu agira selon ses propres idées (et heureusement), il fera d’une tout autre façon que nous imaginions. Alors, après nous être exprimé essayer de re-penser à Dieu, à cet amour infini, à Dieu agissant dans les premiers temps de l’univers… par exemple.

Faites simplement selon votre cœur.

C’est de toute façon excellent de chercher à vous connecter, à vous reconnecter avec Dieu. Pas à pas, assez rapidement, cela portera des fruits de bénédiction dans votre être.

Ensuite, vous pourriez commencer à lire les évangiles. Cela vous familiarisera un petit peu avec Jésus qui nous a appris, par sa propre vie, à avoir confiance en Dieu. Bien sûr, au début des passages ne seront pas clairs, c’est normal, continuez tranquillement. Prenez, si vous le voulez, les conseils que j’ai mis sur ce site pour lire la Bible et pour prier, ou les simples petits versets

Bonne route sur le chemin de la vie.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

3 Commentaires

  1. Michel dit :

    Eh! C’est LUI qui te cherche! Regarde donc bien autour de toi!

    Tu ne le chercherais pas si tu ne l’avais pas déjà trouvé en toi! Regarde bien!

  2. Nathalie dit :

    Luc 15, le père court vers le fils qui revient après des années! Pour lui c’est une vraie résurrection !

    1. Marc Pernot dit :

      Effectivement, dans cette parabole, c’est le fils qui cherche le Père, alors que dans la parabole de la « brebis perdue et retrouvée », c’est le berger qui cherche une brebis qui ne cherche rien de rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *