Dieu dit de ne pas faire d’images, pourquoi des croix dans les temples protestants ?

Une belle grande croix dans un temple protestant - photo Eglise Protestante de Genève

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Comment expliquer la croix dans des églises protestantes ? N’est-ce pas contraire au principe de Exode 20:4 ?
Votre réponse me fera avancer dans mes recherches, pour la vérité… Jean 8:32.
Merci.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Je ne pense pas que l’on puisse lire la Bible comme un recueil de commandements, sinon il faut aussi lapider les enfants désobéissants (Deutéronome 21:21) et chasser les personnes qui portent des vêtements en fibre mélangées (Lévitique 19, 19)

La Bible est à prendre comme un livre de questions, d’excellentes questions à se poser. Pour ensuite chercher dans notre conscience à l’adapter à notre situation, avec notre intelligence et notre prière.

Par exemple en ce qui concerne ce verset que vous citez « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. » (Exode 20:4). Il est intéressant de remarquer que quelques chapitres plus loin (Exode 37:7-9), les hébreux font deux grands chérubins d’or pur pour décorer le coffre contenant précisément ces tables de la Loi interdisant de faire des images ! Cela montre bien comment nous devons utiliser ces textes, non à la lettre mais par l’Esprit et avec intelligence, discernement.

Quant à la croix dans les temples protestants, votre question est intéressante.

A l’origine, un lieu de culte protestant réformé n’avait jamais de croix ni d’images. La seule « décoration » était des versets choisis dans la Bible, comme une invitation à lire et à interpréter soi-même les écritures. A mon avis, c’était une excellente pédagogie. Et bien entendu, toute représentation par un objet ou une image était écarté, afin de limiter tout risque de superstition. En effet, nous avons du mal à avoir du recul vis à vis d’une image ou d’un objet symbolique alors que le texte doit être décoder pour être lu, puis cela demande de réfléchir pour essayer de le comprendre et de l’intégrer à ce que nous pensons. C’est ainsi qu’il n’y avait ni croix, ni cierges, ni statues, ni tableaux. Pas non plus de Bible décorative (c’est venu au XIXe siècle, à ma connaissance). Ce dépouillement a d’ailleurs une longue histoire, elle remonte au moins aux cisterciens et à leur architecture belle, simple, et sans décoration. Cela est fait pour renvoyer la personne à l’intérieur d’elle-même pour chercher Dieu qui est là par le souffle qu’il nous a donné, son Esprit. Il est là quand deux ou trois sont assemblés en son nom. Mais Dieu n’est pas dans un temple, ni accroché sur les murs, son Esprit n’est pas dans la flamme d’une bougie. Bien sûr. Tout le monde le sait, mais alors, vous avez raison, pourquoi mettre une croix et des bougies comme dans bien des temples protestants aujourd’hui ?

Il me semble que la première vague d’installation de croix est arrivée après la première guerre mondiale. Le traumatisme provoqué par cette invraisemblable boucherie a été immense. Une grande déception quant à la valeur de notre civilisation, de notre humanité. Ce choc a suscité des réflexions théologiques majeures comme celles de Karl Barth et de Paul Tillich. Mais certaines personnes se sont senties inspirées par la croix, les souffrances du Christ, et l’idée de résurrection comme victorieuse de cette mort, symbolisée par la croix vide, sans le pauvre Jésus mourant dessus. C’est une prédication intéressante mais faut-il vraiment l’accrocher à demeure sur les murs ? C’est effectivement très discutable.

Une deuxième vague d’installation de croix dans les temples protestants est à mon avis venue dans les années 1960-70 avec l’œcuménisme. Je suis très favorable à l’œcuménisme en particulier avec notre église romaine sœur. Cela nous enrichit beaucoup. Mais je ne pense pas que l’idée soit de copier leurs pratiques de représentation du sacré. Le meilleur service que nous pouvons rendre à la foi chrétienne c’est de creuser, d’affiner, de rendre plus fidèle notre propre façon de vivre et d’offrir au monde l’Evangile du Christ. Et de dialoguer dan sle respect avec d’autres façon de le dire. Notre vocation à nous est d’offrir le texte des Ecritures et de faire que chacun se sente autorisé de les lire et de les interpréter à sa façon, de l’aider à en avoir les moyens. Je ne suis pas certain que remplacer les versets bibliques par des croix et des cierges contribue grandement à cette vocation.

Mais après tout ce n’est que de la décoration, après tout. Et Dieu n’est pas tracassier, comme je le mettais en introduction. Il nous laisse libre. Tout dépend dans quel état d’esprit c’est fait. C’est ainsi que, après avoir entendu l’avertissement en ce qui concerne le danger des images et la valeur des textes écrits (comme les tables de la Loi montrées par Moïse au Peuple), les hébreux se sont sentis libres de faire comme ils en avaient envie. Et c’est très bien, tant qu’il y a la compréhension de ce qui a été fait, ce qui n’est pas si simple dans le long terme et pour des personnes non averties.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Virginie dit :

    Est-ce que c’est si évident que La Croix nue représente la résurrection ? C’est un instrument humain de torture, cela évoque plus la cruauté humaine, qui a tué Jésus, et de fait avec cette exécution Jésus a été rendu absent de la terre. Ce symbole est plus pour moi un rappel du péché de l’homme que l’eglise Chrétienne tient à sans cesse nous placer devant les yeux pour nous culpabiliser. Elle a peur d’annoncer l’amour de Dieu et que les humains se sentent libres de vivre. L’evangile Ce n’est pas « voilà votre péché «  c’est « Dieu est amour, va en Paix » !

    • Marc Pernot dit :

      C’est bien intéressant et profond.
      Je ne pense pas que ce soit l’intention des responsables de l’église quand ils mettent une croix dans le temple (pas consciemment, en tout cas), mais c’est l’effet que cela peut faire, effectivement.
      Bravo et Merci pour votre témoignage de l’Evangile.

  2. Dr Daneshmand dit :

    Je pense qu’une croix à sa place dans n’importe quel lieu de culte chrétien car la seule chose qu’elle représente c’est nôtre religion et c’est peut-être même la seule chose qui unie les chrétiens avec la foi en dieu et le christ.

  3. José Kitsoukou dit :

    Bonjour mes amis en Christ.
    je crois que la croix n’a pas sa place dans l’Eglise. Bien que le Seigneur Dieu a utilisé la croix comme moyen de passage à la mort et le salut de l’homme, on n’a pas à prendre la croix comme symbole ou signe dans de religion. souvenez vous de ce que dit le Seigneur: De même que le serpent fut élevé dans le désert, le fils de l’homme sera de même élevé… Le serpent d’airain fut seulement un canal de salut pour les fils d’Israël. Mais plus tard ils prirent ce serpent pour une idole. il fallut l’arrivé d’un Roi inspiré pour sortir ce peuple de l’idolâtrie. 2 Rois 18:3-4 Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, entièrement comme avait fait David, son père. Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d’airain que Moïse avait fait, car les enfants d’Israël avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui: on l’appelait Nehuschtan. Il mit sa confiance en l’Éternel, le Dieu d’Israël; et parmi tous les rois de Juda qui vinrent après lui ou qui le précédèrent, il n’y en eut point de semblable à lui. Ce qui se passa là est une préfiguration car l’accomplissement est en Christ. Ainsi ceux qui portent les croix, qui prennent la croix comme symbole chrétien et la mettent dans les églises sont dans l’idolâtrie comme Israël. Maintenant supposant que Christ condamné à mort, on l’avait tuer par pendaison ou par lapidation, prendrez vous les pierres ou la corde comme symbole?
    Revenons dans la parole. c’est par la foi que nous sommes sauvés.

  4. Henri dit :

    La croix vide , montre pour moi que Christ est vivant. Elle rappel aussi que nous devons ne pas oublier le sacrifice de la croix qui nous permet justement d’être libéré du péché par celui ci. Et si pour certains elle vous renvoi au pêcheur que nous sommes tous. Rom. 3.10 10 comme cela est écrit : Il n’y a pas de juste, pas même un seul ;
    C’est que le pécher, nous dérange  » Alléluia »
    Nous devons constament nous placer au pied de la croix et regarder en haut. La croix vide est bien a sa place dans nos lieu de culte. Il n’y a pas d’idolâtrie a avoir ce rappel en face de nos yeux. Nous ne rendons pas de culte , n’y prions pour elle. Par contre nous demandons a celui qui est ressuscité et nous a sauvé en passant par elle d intercéder au près du Père en notre faveur. Rappelons nous en la voyant  » tout est accompli » .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *