Peut-on participer à des obsèques où la foi chrétienne est mélangée avec de l’animisme ?

photo en noir et blanc d'un cimetière avec des tombes mal entretenues - Photo by Wendy Scofield on Unsplash

C’est l’amour qui est plus fort que la mort, pas la tombe.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonsoir !
J’ai une préoccupation qui me semble très capitale. Nous remarquons souvent dans certains régions que quand une personne est morte on l’enterre ce qui est normal. Mais un mois ou deux mois voire un an ou des années plus tard les familles se rassemblent de nouveau pour des cérémonies de cette dernière.
Ma préoccupation est celle ci : est il bon ou conseiller à un chrétien ou évangélique de participer à cette deuxième cérémonie ??
Merci de me répondre.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

J’ai entendu dire que dans certaines cultures, les obsèques ou les anniversaires des obsèques sont assez teintées de culte des ancêtres. Si c’est le cas par chez vous, c’est effectivement une petite difficulté par rapport à la théologie biblique qui considère que la vie continue après la mort du corps dans une autre dimension, non matérielle, et que le seul lien qui reste entre les personnes entre les deux mondes est par l’amour.

Néanmoins, ces occasions sont aussi des occasions de se retrouver en famille et de penser à ces personnes que nous aimons et dont le corps n’est plus en vie.

Rien ne vous oblige d’adopter la même façon de comprendre la vie future que les personnes qui pratiquent d’autres cultes.
Vous pouvez garder votre foi, votre théologie, votre prière chrétienne, votre amour pour les personnes de ce monde et les disparues.
Et laisser les autres en paix avec leur façon de penser, de prier. Que Dieu les bénisse.

Ce qui me semble plus gênant, ce sont les sommes folles dépensées par certaines familles à cette occasion, pour rapatrier le corps et pour des obsèques dignes d’un pharaon. Et une vie dure, des privations, pour la famille entière pour de nombreuses années ! On voit que la théologie n’est pas neutre, cela joue sur les priorités, et donc sur les choix. L’Evangile appelle à se recentrer sur la qualité des relations, et à mettre nos moyens, nos ressources afin de développer la vie, avec plus du justice, de solidarité et d’épanouissement. Les morts n’ont pas besoin d’obsèques somptueuses, et peu importe où leur corps matériel, dont ils n’ont plus besoin, est enterré ou incinéré.

Bravo pour votre recherche de fidélité à Dieu. Dans le nom du Christ.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *