Dans ma Bible, je prends des notes au crayon, est-ce que cela résiste à très très long terme ?

Une Bible NBS et un porte-mine

(Bible d’étude NBS)

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Marc,
Je suis désolé de vous déranger pour une telle question mais personne arrive à me donner une réponse.
Ma question est : dans ma Bible, j’ai l’habitude de prendre des notes au crayon de papier HB2, savez vous si le crayon de papier résiste à très très long terme sur du papier Bible ?
Ces notes sont en partie là grâce à vous, et j’aimerais qu’elles restent dans cette Bible d’étude de famille pour mes enfants et les générations suivantes !
Désolé pour cette question hors sujet.
Et encore grand merci pour toutes ces superbes prédictions et réponses via votre site jecherchedieu !
Tout mes encouragements

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Monsieur

Merci pour vos encouragements !

Et bravo de penser aux générations suivantes. Ce que vous faites-là, aucun pasteur ne peut le faire, car il y a un travail biblique, d’un côté, de l’autre côté il y a l’affection et l’admiration que l’on peut avoir pour ses grands-parents, pour ses arrières grands parents et la gratitude le geste qu’ils font en transmettant quelque chose de leur foi, de leurs valeurs, de leur attachement à cet outil formidable qu’est la Bible. Cela peut vraiment les aider à ouvrir leur réflexion et à tisser une belle relation avec Dieu et avec les autres.

Le graphite tient très bien sur la durée, seulement, il résiste mal à l’usure mécanique, je pense.

Si le papier était beaucoup manipulé, ce serait le frottement des doigts, le frottement des pages entre elles qui feraient un effet de gomme.

Donc finalement, ce serait une bonne nouvelle : s’il y avait un effacement progressif, cela voudrait dire que les générations futures auraient utilisé cette Bible, aurait peut-être lus les commentaires que vous avez ajoutés, et peu à peu, ces commentaires s’effaceraient pour laisser place à la propre pensée de ces lecteurs, allant plus loin, plus haut plus profond, plus incarné dans leur propre vie. Ce serait alors juste ce qu’il faut, non ?

D’ailleurs, le fait même d’écrire au crayon à papier et non avec l’encre indélébile d’un bic est un témoignage aussi: de respect de la Bible, dont le texte demeure, et de nos commentaires qui sont faits pour être provisoire, offerts pour être gommés si le lecteur suivant ne les retenait pas.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Jacques Herman dit :

    Bien que je ne prenne aucune note dans mes bibles je sais pour en avoir rencontré que des personnes écrivent dans les leurs, en particulier dans les bibles dites « interfoliées » (chez EBLC, l’un des formats de la version Darby). Cela semblerait un usage chez les évangéliques puisque la Maison de la Bible à Genève vend des stylos spéciaux dans cette perspective. C’est le stylo Pigmentliner 0.1 mm au prix de CHF 8.- Je possède moi-même une Segond 1910 de grand format et interfoliée mais l’idée ne m’est jamais venue d’écrire sur ces pages…ceci dit la Segond 1910 n’est plus éditée dans ce format, seule l’est, en français, la Darby tout au moins à ma connaissance.

    • Marc Pernot dit :

      Merci !
      J’ai personnellement un nouveau testament en grec Nestle-Aland avec de très larges marges destinées à recevoir plein de notes. Assez pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *