Plusieurs coïncidence concernant la bible m’ont fait tiquer, j’essaye de lire la Bible

Par : pasteur Marc Pernot

Une femme feuillette la Bible sur un banc - Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonsoir !
J’ai besoin d’aide…
Je ne sais par où commencer, alors je vais commencer dès le début…
Mes 2 parents sont baptiser et communier, mais pas croyant ni pratiquant
J’ai été baptiser plus parce que ça faisait plaisir aux grand-mère qu’autre chose et je suis communier, mais pareil pas pour l’aspect religieux mais plus pour l’aspect festif (raison totalement bête, j’en ai un peu honte car je n’y était pas vraiment forcé…!)
Bref, jusque là je ne me suis jamais considéré comme étant réellement chrétienne, car je n’y croyais pas du tout..
Puis il m’est arriver plusieurs petites coïncidence concernant la bible qui m’ont fait tiquer
1 ère : je propose de prendre une pile de livres dont la personne voulais se débarrasser, et la je tombe sur la bible.. Et sur un livre de chants chrétiens, mais ne l’étant pas je décide de donner ce livre à une amie chrétienne (aussi une coïncidence) mais pas la bible (je ne sais pas pourquoi)
Pourquoi je décide de la garder ?!
2 ème: je veut absolument m’asseoir et je voit un blanc à moitié au soleil et à moitié a l’ombre, parfait pour moi ! Il y avait pleins d’autre banc de libre, mais je m’aperçoit qu’il y a un livre et par curiosité je vais voir, et c’était l’évangile selon Matthieu de mémoire
Je l’ouvre, lis mais sans y croire quelques pages et ne le prends pas avec moi, de memoire il y reste a peine quelques jours puis disparaît
3 ème : le soir ou le lendemain soir
Je tombe en entrant dans le tram sur une personne ayant un sac venant d’un magasin chrétien, mais vraiment pile poile en face de moi ! je le fait même remarquer à mon copain en lui disant c’est quand même bizarre toute ces coïncidences autour de la bible
😅
Et quelques jours après je passe devant l’église près de chez moi, église ou je passe devant tout les jours, j’ai soudainement eu envie d’y aller, alors que je n’y suis absolument jamais été, et je reste qd même perplexe, mais j’écris sur le cahier en demander si c’était bien Jésus qui m’appeler ou quelqu’un d’autre… Mon copain étant musulman je me pose la question, car c’est qd même « bizarre »
Puis je commence à essayer de lire la bible, écouter des louanges, et j’essaie de prier, mais je reste extrêmement perplexe sur sont existence ou même sur le fait que ce soit bien lui (bref je suis bien perdue
😅)
Mon copain, musulman et apparemment dans le coran (je lui ai posé beaucoup de questions sur sa religion, car cela m’intéressait beaucoup…) Jésus est un prophète (mais je ne suis pas assez renseigner sur le sujet)
Donc je me pose beaucoup de questions sur l’existence de Jésus, est-ce bien lui qui me parle ? Comment le savoir ? Tout sa est flou dans ma tête et dans mon cœur, je ne sais plus quoi penser j’aimerais l’avis de quelqu’un..!

Merci d’avoir tout lu, j’espère que vous pourrez me répondre, et désolée pour les éventuel faites de syntaxe ou autre mais en tout cas tout cela me tracasse bien la tête

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Dans un sens, je pense qu’il faut se méfier des « signes », car il y a un grand risque d’utiliser le hasard comme boussole dans sa vie, et c’est donner prise au chaos dans son existence.
Seulement, ici, c’est votre lecture à vous qui est intéressante et sympa, plus que les coïncidences. Vous avez gardée la Bible, ce n’est pas une coïncidence, c’est une belle inspiration. Et si votre attention a été attirée par ce livre sur le banc et sur le sac de votre voisine ce n’est pas non plus un hasard mais cette inspiration. Il y aurait eu sur le bac un paquet de cigarette oublié que cela n’aurait pas voulu dire que Dieu vous disait de fumer du tabac, et si cela avit été un portefeuille cela n’aurait pas été le signe que vous étiez bénie d’une somme d’argent puisque vous auriez contacté le propriétaire pour le lui rendre avec l’argent qui est dedans…

Donc bravo à vous pour votre intérêt pour la Bible. Et pour la foi.

Il y a des chrétiens qui prient Jésus, il me semble personnellement que Jésus n’a jamais dit de le prier lui, mais de prier Dieu en son nom, c’est à dire en communion avec ce qu’il nous a apporté comme témoignage : Dieu est amour et il n’y a rien à craindre de lui, Dieu aime même son ennemi, nous dit Jésus. C’est une chose qui est assez différente des musulmans qui accordent une grande importance au jugement de Dieu qui récompense les fidèles et n’est pas trop sympa avec les infidèles. La seconde chose qui nous différencie vraiment de l’Islam c’est qu’en Christ, l’Esprit est donné à chaque fidèle, même le fidèle de base, faisant de chacune et chacun un prophète ou une prophétesse. En ligne directe avec Dieu. C’est pourquoi nous disons que le Christ est plus qu’un prophète, qu’il est le Christ, le Messie, par qui l’Esprit est donné à chaque humain. Cela fonde une liberté extraordinaire, mais aussi une responsabilité, celle de voir par soi-même ce que l’on pense juste de pratiquer, de prier, de créer.

En faisant confiance au Christ, vous pouvez prier Dieu quand vous voulez et comme vous voulez, vous présenter devant lui telle que vous êtes, et lui demander de vous éclairer, de vous donner de la force, de la paix, de la créativité. Bref, de vous donner encore plus de son Esprit, de son souffle prophétique. Attention de ne pas vous laisser embarquer par des mouvements intégristes, prétendant qu’ils ont le seul vrai chemin de salut, c’ets le signe de personne qui confondent leur propre point de vue avec Dieu lui-même, ce n’est pas bon signe. Pour lire la Bible, oui, bien sûr. Vous pouvez commencer par l’Evangile selon Matthieu, c’est une bonne idée qu’a eue la personne distribuant des évangiles sur les bancs publics, Ensuite, vous pourriez prendre l’Evangile selon Jean qui est assez différent. C’est une grande bénédiction que nous ayons ainsi plusieurs témoignages sur le Christ ? Cela nous permet de mieux le connaître, lui et son message, sans pour autant l’enfermer dans un seul texte, ni le Christ ni Dieu, et les chercher dans une interprétation personnelle inspirée, à nous poser des questions et à réformer notre point de vue. Le tout librement puisque nous avons la promesse que Dieu nous est et nous sera toujours favorable.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Pascale dit :

    Je ne suis pas trop d’accord avec cette phrase : « C’est une chose qui est assez différente des musulmans qui accordent une grande importance au jugement de Dieu qui récompense les fidèles et n’est pas trop sympa avec les infidèles. » Il y a tant de chrétiens (et pas seulement des intégristes ou des fondamentalistes) qui partagent cette vision qu’on peut difficilement dire que cela constitue une différence entre l’islam et le christianisme.

    • Marc Pernot dit :

      Vous avez raison. Hélas.
      Ce n’est pas toujours une différence entre les musulmans et les chrétiens. Je pense néanmoins que c’est une différence entre l’Islam et le Christianisme.
      Dans la vie quotidienne, rien que le fait de ne pas avoir d’interdits alimentaires, ni d’obligations de prier tel nombre de fois de telle façon, de jeûne obligatoire à telle période, ni de système de comptabilité de la valeur de la prière à tel temps en tel lieu… cela soulage énormément le poids du jugement de Dieu sur la conscience du chrétien, même pour ceux ne sont pas tout à fait convaincus par une grâce de Dieu absolue.
      Et puis, même si l’on est au même point, le fait d’avoir telle ou telle visée change tout. Le chrétien a comme visée Jésus-Christ, sa personne et sa façon d’être dans la vie. C’est ainsi que nous ne sommes pas une religion du livre mais d’une relation à Jésus. Cette figure de Jésus comme bienfaisant et bienveillant, pacifique, a ou devrait avoir une influence sur notre façon de vivre et d’espérer qui a plus de force que les prêches des prédicateurs de la peur du jugement de Dieu qui existent même en christianisme.

      • Pascale dit :

        D’où l’importance d’un site comme le vôtre, où vous annoncez, jour après jour, inlassablement, cet accueil inconditionnel de Dieu pour toute personne. C’est tellement précieux !

        • Marc Pernot dit :

          Mil mercis !
          C’est de bon cœur, et sincèrement. Ce serait infiniment plus « efficace » en appelant à la conversion par des menaces de condamnations divines et par des récompenses éternelles…

          deux cases de l'album "L'Étoile mystérieuse" de Hergé © Editions Moulinsart
          Extrait de « L’île mystérieuse »de Tintin par Hergé : Philippulus, le prophète menaçant de fin du monde.

  2. biduline dit :

    Et je vous dirais également, si on regarde le côté psychanalytique des choses, non pas que je nie les signes que Dieu pourrait nous donner, je suis même quelqu’un qui croit profondément en ça, mais comme Marc je vous dirais de rester prudente toutefois…
    En psychanalyse poétique je dirait  » quand l’élève est prêt, le Maitre se présente »… ( Lao Tseu)
    Des signes nous en avons des millions par jour qui nous frôlent sans arrêt et pour n’importe quoi ! Cependant, en ce moment, il semblerait que quelque chose, un besoin de recherche, une quête personnelle intime qui vous fait vous intéresser à plus grand que vous, un  » autre chose », semble chercher à vous ouvrir les yeux sur ces choses…

    Hier vous seriez peut être passée devant le même banc, avec la même évangile posée dessus et vous ne l’auriez tout simplement pas remarqué…
    Notre cerveau est un organe d’une puissance dont on a à peine commencé à effleurer à comprendre ses capacités !
    Peut être qu’il est en train de vous faire comprendre à sa façon certaines choses par son hyper vigilance à tout un tas de détails que vous ne sembliez pas voir avant ?
    Quoi qu’il en soit ce qui amène vers Dieu ne peut jamais être mauvais… Excellente année 2022 à vous et excellente rencontre avec Dieu si c’est le cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *