Si je partage une musique vulgaire ou violente sur les réseaux, est-ce un péché ?

Par : pasteur Marc Pernot

des personnes manipulant toutes leur smartphone - Photo by camilo jimenez on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur

Je voudrais vous poser une question concernant la musique je préfère m’adresser directement à vous car parfois sur Google les avis divergent et je ne comprends plus vraiment

J’utilise les réseaux sociaux et imaginons que j’aime une vidéo mais qu’il y a une musique avec des paroles vulgaires et/ou violente

Puis-je quand-même la partager ou es-ce un péché selon vous et surtout Dieu le vois comme un péché ?

Selon certains sites les paroles peuvent maudire es-ce vrai ? je veux dire imaginons que je partage les mauvaises paroles qui sont dans la musique vont-ils maudire les personnes qu’ils l’écoutent surtout que ce n’est pas mon but ?

J’espère que vous aurez une réponse à ma question
Merci de toujours répondre à nos questions
Bon mardi

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Monsieur

La première chose est qu’il n’y a rien à craindre de Dieu, il vous aime et vous bénit.

La seconde c’est que vous êtes attaché à Dieu et vous ne m’avez pas l’air d’être du genre à vous laisser influencer par une mauvaise parole d’un texte ou d’une musique, car vous avez du recul.

Seulement, il me semble que vous avez raison de penser aux personnes qui n’auraient pas la même force, et il est vrai qu’en partageant des musiques ou des textes pouvant les influencer dans un mauvais sens vous risquez de faire des dégâts sur ces personnes même si vous ne le vouliez pas. Ce n’est pas une question de malédiction mais c’est une question de bonne ou de mauvaise influence, et donc d’orientation plus ou moins favorable que vont peut-être prendre ensuite ces personne.

Donc, bravo, effectivement, de faire attention à ce que vous partagez. En particulier si des jeunes, moins formés et donc plus influençables, risquent d’être touchés. Comme le dit l’apôtre Paul, nous sommes dans la liberté puisque nous savons en Christ combien Dieu nous aime, « Prenez garde, toutefois, que votre liberté ne devienne une pierre faisant chuter des personnes faibles.” (1 Corinthiens 8:9).

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.