Peut-on faire un 2e baptême de mon enfant, car je souhaiterais changer le parrain ?

Illustration : baptême d'un enfant - Image parariesa66 de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
J’ai une question a vous poser.
J’ai baptisé mon fils quand il y avait un ans et demi. À ce jour, il a 6 ans et demi.
Ma question est : Peut t’on faire un deuxième baptême ? Car je souhaiterais changé le parrain.
Merci pour votre réponse.
Cordialement.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Bravo d’avoir baptisé votre enfant et de lui parler de Dieu et de lui proposer ainsi d’avoir cette dimension extraordinaire dans son existence.

Je comprends votre préoccupation, ce sont des choses qui arrivent. Comment faire ? A mon avis, le plus simple est de demander à ce monsieur sympathique s’il accepterait d’être parrain de cœur de votre fils (après évidemment lui avoir expliqué ce que vous entendez par là, car c’est très variable selon les familles). Et si oui, d’organiser alors un moment un peu solennel où vous dites à votre fils qu’il est maintenant son parrain, lui expliquant ce que vous entendez par là, puis le parrain dirait quelques mots où il dirait son intention d’entourer son filleul.

Le baptême est le signe de « la grâce de Dieu », c’est à dire le signe que votre fils est et sera toujours aimé par Dieu, irremplaçable, que cela est sans chantage. C’est la liberté de Dieu. La liberté de votre fils restera toujours de se positionner ou non par rapport à cela, à sa façon. Un parrain ou une marraine peut aider dans ce cheminement, certes. Mais il n’y a pas que le parrain ou la marraine, il y a aussi les parents, parfois les générations précédentes, le catéchisme, les amis… Alors à quoi sert un parrain ? Cela dépend de chaque famille, parfois c’est une personne qui manifeste de l’amitié et du soutient à son filleul tout au long de sa jeunesse. C’est alors très bien mais cela n’a pas besoin d’être nécessairement accroché au baptême chrétien, qui traite d’une tout autre question. C’est pourquoi je vous propose de tout simplement décider d’un parrain de cœur pour votre enfant, si vous avez la chance d’avoir trouvé un bon candidat pour cela !

Comme le baptême est le signe d’une grâce éternelle et inaltérable, nous ne refaisons pas le baptême. Mais cela n’empêche à mon avis pas d’ajouter un nouveau parrain.

Bien amicalement

Dieu vous bénit et vous accompagne.

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Minfir dit :

    Quand on est baptisé au nom du père, du fils et du saint-esprit, il est plus possible d’en refaire car c’est une alliance symbolique que l’on fait avec Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *