28 février 2023

couple s'embrassant devant une échographie - Photo de Kelly Sikkema sur https://unsplash.com/fr/photos/IE8KfewAp-w
Question

Un enfant en route et pas mariés, que vont dire mes parents ?

Par : pasteur Marc Pernot

couple s'embrassant devant une échographie - Photo de Kelly Sikkema sur https://unsplash.com/fr/photos/IE8KfewAp-w

Question posée :

Bonsoir monsieur le pasteur
Comment allez vous?
Je viens à vous en petite forme car j’ai appris récemment que ma copine Alice est enceinte…
Evidemment, nous ne sommes pas marié…cela m’inquiétait peu car nous le seront un jour, que nous sommes engagés dans nos cœurs, mais je crains beaucoup la réaction de ma famille.
Ma famille la connait à peine, de plus mes parents ne sont pas du tout enthousiaste à cause de la différence culturelle surtout mon père qui c’est montré très froid.(mon père est conseiller presbytéral de son église reformée, et délégué au synode)
Alice à pris sa décision, elle souhaite garder l’enfant, moi je suis un peu perdu, même si je ne devrais pas je crains beaucoup les réactions car dans ma famille on se marie avant toute chose.
C’est dur pour moi, jamais je n’aurais imaginé me retrouver dans une telle situation.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Je comprends que ce soit dur pour vous. Mais, désolé, je trouve que vous pensez trop à vous-même, vous pensez mal à vous-même avec des choses secondaires, et pas assez à votre copine, Alice et à VOTRE enfant à naître, et votre couple.

C’est vrai que c’est bien d’honorer vos parents, mais pas au point de sacrifier votre copine, votre enfant, votre couple ! Quelle horreur. Vos parents ont sans doutes leurs raisons de mal accueillir la femme que vous avez choisie, je ne suis pas certain que ce soient des raisons tout à fait honorable, en tout cas leur réaction leur appartient et vous devez protéger votre amie et votre enfant de votre propre famille, il en est de votre responsabilité. C’est une question de priorité. Vos plus proches prochains, maintenant, ce sont eux : Alice, votre enfant à naître et votre couple. Vous aimez et honorez vos parents, c’est excellent, mais ce n’est pas les honorer que de leur sacrifier votre couple et votre enfant.

Et puis quoi ? Vous n’avez pas fait les choses parfaitement en ordre en mettant le bébé avant le mariage ? D’accord, mais bon, n’y a pas de quoi en faire un drame non plus. On ne va pas non plus gâcher la vie d’un couple, détruire la vie d’un enfant, ruiner le bonheur d’une jeune femme, d’une future mère et d’un futur père parce qu’il manque un coup de tampon administratif sur un papier, si ? D’autant plus qu’il n’y a pas un mot dans toute la Bible qui parle du mariage en tant que mairie, signature, contrat, costumes, dots, et je ne sais quoi encore de ces coutumes que les humains placent parfois au dessus de l’essentiel…). Le Christ met l’accent sur la qualité de la relation, or : vous êtes engagés dans vos cœurs, Alice et vous, cela est l’essentiel. D’accord pour l’importance du mariage en bonne et due forme, de la bénédiction des parents, de l’avis du monde entier si vous voulez, mais ce n’est pas plus important que le respect de votre copine, l’amour dans votre couple, la vie de votre enfant.

Donc, moi, si j’étais à votre place :

  1. J’irais acheter une bague pour Alice et la lui offrir (la plus belle possible en fonction de vos moyens). Mieux vaut de votre part une bonne réaction un peu trop tard que de rester sur du négatif. Il faut qu’une femme enceinte soit dans une bonne atmosphère, calme et heureuse, pacifiée, positive. Parce que c’est votre responsabilité en tant que père et en tant qu’homme, parce qu’elle le mérite en tant qu’être humain et encore plus en tant que mère, et parce que l’enfant ne s’en portera que mieux au lieux de se développer dans le stress, auquel il est extrêmement exposé à travers le corps de sa mère et les molécules portées par les liquides.
  2. Je prendrais mon courage à deux mains, et j’irais voir mes parents et leur dirais que c’est comme ça, que vous comptez sur la bénédiction de Dieu et sur sa grâce sur votre famille et sur cette vie et sur votre amour. Et tant pis s’ils font un peu la gueule, ce n’est pas si grave. On n’est pas responsable de la bêtise des autres. Mais le plus logiques, s’ils sont vraiment croyants, c’est qu’ils fassent passer l’amour pour leur fils en premier, comme le Christ nous le dit, comme Dieu qui nous aime et nous pardonne.
  3. Il me semble important que cet enfant soit aussi être accueilli joyeusement par son père, dans la louange, la prière, la sagesse. Il y a vraiement de quoi se réjouir de cette bonne nouvelle d’une familel qui se constitue comme elle peut, sur l’engagement mutuel et sur l’accueil de votre enfant.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *