Je souhaite une réponse biblique, peut-on prier les saints ? Et Marie ? Et réciter le chapelet ?

Par : pasteur Marc Pernot

un chapelet posé sur une bible ouverte - Photo by James Coleman on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour, j’aimerai, sans faire sentimentalisme, juste une réponse biblique, peu t-on prier les saints ? Ma 2ème question, peu t-on prier la vierge marie ? et réciter les chapelets ?
Je vous remercie d’avance pour votre prompte réponse.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Oui, on peut prier les saints : la preuve, bien des catholiques romains le font, et ils ont certainement leurs raisons. L’église catholique connait d’excellents théologiens et biblistes.

Personnellement, je ne prie que Dieu seul, au nom de Jésus Christ, en pensant à ce que Jésus Christ nous a manifesté de Dieu. Je ne prie que Dieu car c’est ce que Jésus, précisément, nous a enseigné à faire, et qu’il nous a aidé à faire en montrant que Dieu aime même son ennemi, cela implique qu’en toute circonstance chacun de nous peut s’adresser à Dieu sans crainte et en attendant le meilleur des soins possibles.

Cela dit, Jésus ne dit pas non plus que ce serait un scandale de prier autre que Dieu. Je ne suis pas certain que cette idée ait pu seulement effleurer l’idée des juifs qu’étaient Jésus et son entourage, ses apôtres, ses disciples et sa famille. Ce n’aurait pas été kasher du tout. Mais en Jésus, la lettre de l’obéissance aux commandements s’efface devant l’esprit, devant l’authenticité de la relation de la personne avec Dieu. « Foi » signifie confiance. Dans cette confiance, nous pouvons prier l’esprit en paix, sachant que notre prière, quelle qu’elle puisse être est entendue par Dieu, et qu’il le réjouit. Récemment, je rapportais ce que l’on dit en paroisse pour encourager les personnes à oser chanter les cantiques pour faire corps ensemble : même quand on chante faux, Dieu entend juste. La même chose vaut pour la prière, quelle que soit notre façon de prier, Dieu perçoit l’état de notre âme. Et cela l’aide à faire le nécessaire, à sa façon.

Bref, Jésus nous invite « veillez et priez » (Mr 14:38; Lu 21:36). Quelle que soit la prière, prier c’est prier, ça entre dans ce conseil, et c’est déjà bien.

 

Peut-on prier Marie ?

Même réponse.

 

Peut-on réciter le chapelet ?

On a le droit, bien entendu. Ensuite, je dirais que la question est dans l’état d’esprit dans lequel on le fait.

  • Si c’est dans l’idée de convaincre Dieu de nous aimer plus, c’est inutile, du temps perdu puisque de toute façon il nous aime à fond. Si c’est dans l’idée de le persuader d’obéir à nos quatre volontés, c’est inutile car Dieu fera de toute façon ce qui est le mieux pour nous. C’est le sens de cette parole de Jésus “En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.” (Matthieu 6:7-8)
  • Mais si ce n’est pas « en s’imaginant qu’à force de paroles nous seront exaucé », comme si Dieu ne savait pas mieux que nous ce dont nous avons besoin… Si prier le chapelet est dans l’espérance de faire plus de place à Dieu dans sa vie, c’est une belle intention. Et si pour cela on se met à l’école de Marie, c’est assez dans la perspective biblique qui nous donne ces récits afin que nous les vivions : avec Marie (Lu 1:28), sentir que Dieu nous dit personnellement : « je te salue, toi à qui une grâce à été faite, le Seigneur est avec toi« , et lentement s’imprégner de cette grâce. Et recevoir sa Parole qui nous donne vie, alors réciter le chapelet est un bon exercice spirituel.

Cela dit, ce n’est pas un exercice que je pratique personnellement, et cela ne me viendrait pas à l’idée. Chacun sa sensibilité. Je préfère quelque chose de plus simple, de plus personnel, je préfre même quand la prière est simplement penser à Dieu et se fait soupir inexprimable.

Dieu vous bénit et vous accompagne. Bonne prière, comme vous le sentez.
Et quant aux autres personnes : laissons les prier en paix, car comme le conseille Jésus : “Ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.” (Matthieu 7:5).

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Séverine dit :

    Bonjour, merci infiniment, Pasteur Pernot. J’apprécie énormément votre bienveillance en toutes circonstances. Je suis de sensibilité protestante mais depuis peu, j’ai découvert le chapelet que j’utilise pour mieux entrer en méditation avec Dieu. Je pense que les répétitions de prières ou de petites phrases offrent un apaisement et permettent de se sentir habité par l’Esprit Saint plus facilement. D’ailleurs, voici un lien qui pourrait intéresser les protestants qui aimerait réciter un chapelet mais qui se sentent mal à l’aise avec les ave maria. https://martin.hoegger.org/spiritualite/perles-du-coeur
    Pour ma part, peu importe la prière, l’important, c’est le fruit qu’elle nous donne. Les répétitions sont souvent utilisées dans d’autres religions ou même dans la pratique du yoga où certaines méditations se font avec une répétition de mantra qui peut facilement prendre le temps d’un rosaire !

    • Marc Pernot dit :

      Effectivement, si ces pratiques vous aident ensuite à prier, c’est très bien. Cela me semblerait vraiment dommage, par contre, que ces pratiques prennent trop de place par rapport à la véritable prière intime, personnelle, sincère, authentique devant Dieu et Dieu seul. C’est un peu le risque de se laisser emporter par ces exercices . Mais vous m’avez l’air d’avoir une bonne lucidité.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.