Le couple dans le confinement : il est difficile de gérer les tensions qui s’accumulent dans un petit appartement.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. André dit :

    Je le livre comme je le vis, chez nous comme ailleurs les écrans sont présents. Nous n’avons jamais accepté les téléphones a table, mais en outre depuis le confinement, nous éteignons aussi la télé en sorte d’être ensemble et présent a l’autre au moins pendant les repas. Et je reconnais que depuis il y a beaucoup moins de tension (nous sommes deux adultes et 2 ados)

    • Marc Pernot dit :

      Prier soi-même (3.) pour être dans une bonne forme spirituelle. Super d’accord.
      J’hésite à recommander aux couples de prier ensemble, ne n’est pas un exercice toujours facile, ni souhaitable. Ou alors, tous les deux priant ensemble, mais intérieurement ?

  2. Christelle dit :

    “Tu m’as pris par la main dans cet enfer moderne,
    où l’homme ne sait plus ce que c’est qu’être deux,
    tu m’as pris par la main comme un amant heureux” (Ferrat qui chante Aragon).
    Plus sérieusement, c’est ce que j’ai entendu, en plus grave bien sûr et plus angoissant, de couples en retraite qui n’avaient plus le dérivatif du boulot ni des gosses et se retrouvaient face à quelqu’un d’étranger.
    Un couple se travaille, plus ou moins bien évidemment…
    Nous ne sommes pas un modèle du genre, mais avons la chance (médecin et psychologue) d’être bien occupés en ce moment. Mais outre la récupération aléatoire des drive certains soirs, les week-end sans courses ni sorties sont hautement propices aux engueulades et sortie des vieux dossiers. Faire selon ses goûts, retrouver pourquoi nous avons choisi de faire ce bout de chemin ensemble. Chacun son truc. Nous c’est travailler sur des projets, écrire, penser aux proches (ceux qui en ont besoin, parce que ces temps révèlent aussi tout ce qu’on aimerait oublier chez certains…). Lire, et lire à haute voix à deux : si on aime ça, c’est extraordinaire. On a relu dimanche l’Évangile de Jean avec délectation, mais on lit aussi de l’Agatha Christie, et on a incroyablement rit en lisant le passage des commices agricoles dans Emma Bovary. C’est le moment de retrouver pourquoi vous êtes ensemble, et il y a sûrement beaucoup de raisons… Courage à tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *