J’ai fait un chemin de reconstruction, peut on refaire un baptême par immersion pour laver mon être de tout péché?

une femme passe par dessus une barrière, avec la nature et la mer en arrière plan - Photo by Michael Rosner-Hyman on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
je suis chrétienne ai été baptisé à la naissance, après une vie cabossée, douloureuse j’ai fait un chemin de reconstruction mais aujourd’hui le pardon me travaille, peut on refaire cette fois un baptème par immersion pour laver mon corps et mon âme de tout péché: besoin très fort à l’âge de 72 ans, voilà 4 ans que je suis accompagnée spirituellement et aujourd’hui ce besoin se fait ressentir. Merci pour votre réponse.

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

Bravo, vraiment bravo pour cette démarche, magnifique. A tout point de vue, humain et spirituel.

Je comprends ce désir de repartir du bon pied, avec une nouveauté de vie. Et c’est vrai que les signes sont utiles pour venir marquer cela.

Cependant, si nous avons besoin de changer, si nous traversons parfois des vallées d’ombre et de mort, Dieu, lui, reste fidèle, il nous conserve sa grâce, sa miséricorde, son pardon à tout instant de notre vie cabossée. C’est en signe de cette fidélité inébranlable de Dieu que nous pensons que le signe du baptême est donné une fois pour toutes. Car une fois que Dieu nous aime il nous aime une fois pour toutes. Vous n’êtes pas et n’avez pas été souillée à ses yeux, jamais dégoûtante. Ni de corps ni d’âme. L’amour est même au-delà du pardon, car quand on aime comme Dieu nous aime, nos fautes ne suscitent pas son rejet mais un surcroit de soin pour nous. C’est pourquoi le baptême que nous pratiquons est plus de l’eau versée sur la tête (comme l’Esprit nous est donné d’en haut), qu’un programme de lavage.

Vous avez raison, un signe de son pardon et de sa bénédiction est néanmoins un geste utile et beau afin de marquer d’une pierre blanche ce nouveau départ, de le libérer par une prise en compte de son pardon qui ressuscite. Cela peut se faire lors d’une confirmation du baptême, avec une imposition des mains et une bénédiction particulière sur vous.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *