Comment mieux prier et plus efficacement ?

Illustration : une femme médite en regardant un lac de montagne - Image parskeeze de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Je tenais tout particulièrement à vous remercier, cher Pasteur, pour le temps que vous passez auprès de chacun(e) d’entre nous.

Ma question s’oriente vers la prière. Je prie quotidiennement mais cela depuis seulement quelques années, lorsque j’ai découvert ma foi. Mon problème est que je pense être maladroite. Je commence par un « Notre Père », suivi d’une oraison personnelle sur laquelle j’ai quelques difficultés dans la formulation. Je prie beaucoup pour les autres, vivants et décédés de ma famille, amis proches, connaissances, en les confiant à la protection de notre Seigneur. Je prie aussi quelques fois (pas assez) pour notre monde, mais je ne sais jamais trop quoi dire. Je crains d’être trop répétitive, surtout que j’ai tendance à faire la même prière chaque jour.

Auriez-vous des conseils qui me permettraient de prier chaque jour plus efficacement ?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bravo de prier ! Je suis convaincu que cela vous apporte et vous apporter énormément, à vous et à ceux avec qui vous êtes en relation.

Il n’y a pas de mauvaise prière. L’essentiel est de se tourner vers Dieu en sincérité. Il en fera son affaire.

Cela dit, il n’est pas inutile de réfléchir sur cette question et de chercher à avancer, d’approfondir et peut-être de faire le ménage dans notre façon de prier. Donc re-bravo. La prière est comme un muscle, elle devient plus forte, plus efficace (comme vous le dites) en s’exerçant. La prière est comme une articulation, elle s’assouplit, elle nous assouplit, nous et notre relation à Dieu (en hébreu le mot « bénédiction » est de la même racine que le mot « articulation » ou « genou »).

Par exemple, il est bon de penser à ceux que l’on aime dans la prière, vivant en ce monde et ceux qui sont vivants dans la vie future. Cela dit, Dieu sait certainement mieux que nous ce qu’il peut faire pour eux. En ce qui concerne les personnes décédées que nous aimons, peut-être qu’il serait mieux d’en rester à demander à Dieu de ressusciter et de garder vivante notre relation à eux, qu’ils continuent ainsi à nous rendre nous-mêmes plus et mieux vivant ? En ce qui concerne ceux qui sont avec nous en ce monde, notre question est d’avoir avec eu le geste et la parole qui les aideraient le mieux, et c’est donc en pensant à eux et nous en même temps que je prier, personnellement. Afin que ieu m’aide et me rende meilleur, plus respectueux, bienveillant, humble et perspicace afin que je puisse être un facteur positif pour eux…

Je ne suis pas certain qu’il y ait « quelque chose à dire » dans notre pensée devant Dieu pour le monde. Mais plutôt à entendre ce que Dieu a à nous dire, et peut-être parfois une idée pour agir nous-mêmes localement pour embellir ce monde ?

Peut-être qu’un bon sujet de prière est de prier pour Dieu, qu’il soit reconnu, sanctifié dans notre vie et dans le monde ? Et tenter pour cela d’avoir des temps de silence devant lui, dans la contemplation plus que dans la parole ?

Mais telle quelle, je trouve excellente votre façon de prier. Si elle doit évoluer, elle évoluera. Faisons confiance en Dieu.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Si vous voulez, vous pouvez voir aussi, dans le petit dictionnaire de théologie :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *